Mathématiques appliquées

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Mathématiques appliquées. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Mathématiques appliquées, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Mathématiques appliquées / BEP Maintenance des systèmes mécaniques automatisés
Grafcet avec séquences simultanées (1)  
  • 1. Règles générales
  • 2. Exemple 1 de Grafcet avec...
  • 3. Réalisation de l'automatisme par...
  • 4. Schéma du circuit
  • 5. Exemple 2 de Grafcet avec...

Les différentes parties d'une machine peuvent, à certains moments de leur cycle de fonctionnement, avoir des fonctionnements indépendants. Par exemple, deux vérins peuvent être activés au même moment et ils peuvent effectuer des actions différentes. En langage Grafcet, ce type de mouvement est appelé séquences simultanées.

Cette étude vous présente les règles de base de représentation et d'évolution des automatismes avec séquences simultanées. Elle vous propose aussi trois exemples de réalisation de ce type d'automatisme avec des séquenceurs pneumatiques.

1. Règles générales

Règle n° 4 : évolutions simultanées

Plusieurs transitions simultanément franchissables sont simultanément franchies.

Règle n° 5 : activation et désactivation simultanées

Si au cours du fonctionnement de l'automatisme une même étape doit être simultanément activée et désactivée, elle reste active.

Un Grafcet avec séquences simultanées est un Grafcet où le franchissement d'une transition conduit à activer simultanément plusieurs séquences différentes. Ces séquences, dites parallèles, peuvent ensuite évoluer de façon indépendante. Une fois accomplies, elles sont regroupées vers une seule étape pour assurer leur convergence vers la branche directe du Grafcet.

L'activation de plusieurs étapes par une seule transition est appelée divergence en "ET", alors que la désactivation de plusieurs étapes par le franchissement d'une seule transition est appelée convergence en "ET". Le Grafcet que montre la figure suivante est une représentation d'un automatisme avec des séquences simultanées.

Grafcet avec séquences simultanées :

Source : Eurotecmedia.

Cette partie du Grafcet présente une divergence et une convergence en "ET". Dans la représentation d'un Grafcet, la divergence en "ET" est symbolisée par un trait double. La convergence en "ET" est, elle aussi, représentée par un trait double. Vous remarquez que dans le Grafcet de la figure 3.33, le franchissement de la transition (3) conduit à l'activation simultanée des étapes 4 et 6. Le franchissement de la transition (5-7) conduit à la désactivation de l'étape 5 et de l'étape 7 ainsi qu'à l'activation de l'étape 8. Il faut remarquer, qu'en concordance avec les principes fondamentaux du Grafcet, le franchissement de la transition (5-7) ne sera possible que si les deux étapes 5 et 7 sont actives simultanément et que la réceptivité 2S0 · 3S0 associée à cette transition est à l'état logique "VRAI". Ce même principe s'applique aussi pour le franchissement de la transition (3), ceci sera possible uniquement lorsque l'étape 3 est active et que la réceptivité associée à cette étape est logiquement "VRAIE". La représentation du Grafcet à séquences simultanées conserve les principes fondamentaux du langage Grafcet. En effet, l'alternance "étape-transition" est toujours respectée comme le montre le Grafcet de la figure ci-dessus et est définie par la règle suivante :

Règle : alternance étape-transition :

L'alternance étape-transition et transition-étape doit toujours être respectée quelle que soit la séquence parcourue. Deux étapes ne doivent jamais être reliées directement : elles doivent être séparées par une transition. Deux transitions ne doivent jamais être reliées directement : elles doivent être séparées par une étape.

Exemple d'alternances étape-transition interdites :

Source : Eurotecmedia.

2. Exemple 1 de Grafcet avec séquences simultanées : description de l'automatisme

L'automatisme de cet exemple consiste à commander deux vérins pneumatiques 1C et 2C. Il est composé d'une étape initiale, l'étape 0, l'automatisme est en attente du signal "Marche". Lorsque cette condition est remplie, deux séquences sont accomplies simultanément. La première séquence, la séquence 1, est composée de l'étape 1 et de l'étape 2. L'action associée à l'étape 1 consiste à effectuer le mouvement de sortie de la tige du vérin 1C. Lorsque la deuxième étape est active, l'automatisme effectue l'action de la rentrée de la tige du vérin 1C. La deuxième séquence, la séquence 2, est enclenchée simultanément avec la séquence 1. Cette deuxième séquence est composée de deux étapes, l'étape 3 et l'étape 4. L'action associée à l'étape 3 est la sortie de la tige du vérin 2C, alors que l'action associée à l'étape 4 est la rentrée de la tige du vérin 2C. Le Grafcet point de vue PC de cet automatisme est montré à la figure suivante.

Grafcet point de vue PC de l'automatisme de l'exemple 1 :

Souce : Eurotecmedia.

Quatre capteurs de fin course 1S0, 2S0, 1S1 et 2S1

...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte