Tables - Cours de Mathématiques avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Tables

Le Petit Robert définit une table de la manière suivante :
"Recueil d'informations, de données, groupées de façon systématique, en vue d'une consultation aisée."

Vous en avez d'ailleurs vu un exemple dans l'étude portant sur la trigonométrie.

La justesse des réponses contenues dans les tables dépendent de la précision des valeurs qui y sont inscrites.

Dans cette étude, vous apprendrez comment consulter différentes tables que l'on utilise dans l'industrie.

1. Consultation des tables

Le mode de consultation des tables est simple. Nous l'illustrerons à l'aide de deux exemples concrets.

Problème 1 :

A partir de la table montrée à la figure suivante, déterminez le diamètre intérieur d'un tuyau standard dont le diamètre nominal mesure 2 1/2 po (1 po* = 2,54 cm).

Spécifications de tuyaux standard :

* Le pouce est une mesure anglaise encore utilisée dans certains pays nord américains (USA, Canada…).

Consultation de la table :

Pour connaître le diamètre intérieur du tuyau, il faut procéder en deux étapes :

1. Repérer, dans la colonne intitulée "Diamètre intérieur nominal", la valeur du diamètre nominal du tuyau, soit 2 1/2 po ;

2. A partir de cette valeur, tirer une ligne horizontale jusqu'à la valeur

correspondante de la colonne "Diamètre intérieur réel (d)".

Le point de rencontre donne la valeur recherchée. Ici, il s'agit de 2,469 po.

Certaines tables sont un peu plus complexes parce qu'elles mettent plusieurs éléments en relation. De plus, il arrivera que vous ayez à consulter des tables en anglais. Le problème suivant constitue un exemple de cette situation.

Problème 2 :

Quelle puissance peut transmettre une chaîne à rouleaux possédant les spécifications et les caractéristiques suivantes ?

a) chaîne n° 41 à 3 rangées ;

b) chaîne lubrifiée par bain ;

c) nombre de dents de la petite roue dentée : 21 ;

d) vitesse de rotation de la petite roue dentée : 1 400 tr/min.

Puissance transmissible par des chaînes à rouleaux n° 41 à une rangée (HP) :

Consultation de la table :

Comme vous pouvez le constater, la table de la figure 5.2 établit une relation entre plusieurs éléments. Reprenons donc les données du problèmes une à une, puis localisons ces informations sur la table.

a) chaîne n° 41 à 3 rangées

La table fournit des valeurs pour les chaînes n° 41 à une seule rangée. Toutefois, dans le coin inférieur droit de la table, un tableau, identifié par la lettre B, indique que pour une chaîne à 3 rangées, il faut employer un facteur de multiplication de 2,5. Nous devrons donc multiplier par 2,5 la valeur trouvée dans la table pour obtenir la puissance transmissible par la chaîne.

b) chaîne lubrifiée par bain

Une note dans le coin inférieur gauche de la table, identifiée par la lettre A, indique que les chaînes lubrifiées par bain ou par disque appartiennent au type B. Nous devrons donc chercher la réponse au problème dans l'étude de la table qui concerne ce type de chaînes.

c) nombre de dents de la petite roue dentée : 21

Repérons, dans la colonne "No of Teeth/Small Spkt.", le nombre de dents de la petite roue dentée, soit 21.

d) vitesse de la petite roue dentée : 1 400 tr/min

Sur la ligne horizontale "Revolutions per minute - Small Sprocket", repérons la valeur de la vitesse de rotation de la petite roue dentée : 1 400 tr/min.

Le point de rencontre entre le nombre de dents (21) de la colonne de gauche et la valeur de la vitesse de rotation de la petite roue dentée (1 400 tr/min) donne, en HP (1 HP = 746 watt), la puissance transmissible par une chaîne à une seule rangée lubrifiée par bain. Ici, il s'agit de 3,59 HP.

Puisque nous avons établi un facteur de multiplication de 2,5 pour les chaînes à 3 rangées, il ne reste plus qu'à effectuer le calcul suivant :

.

La puissance transmissible par une chaîne à rouleaux n° 41 à 3 rangées s'élève donc à 8,975 HP ou 6695,35 watt.

2. Résumé sur les tables

A la suite de cette étude, retenez particulièrement les points suivants.

- Les tables regroupent de façon systématique des données établissant la relation entre deux ou plusieurs éléments.

- Les tables s'avèrent assez précises. Leur précision repose sur celle des données qui y sont inscrites.

- Le mode de consultation des tables varie de l'une à l'autre. Cependant, avant de consulter une table, il faut toujours bien identifier les données qui y apparaissent ainsi que leur unité de mesure.

La consultation de certaines tables exige la réalisation de calculs. Il faut donc lire toutes les notes qui accompagnent les tables.

Après avoir parcouru cette étude, vous devriez être en mesure d'utiliser correctement les tables employées en mécanique industrielle.

Cependant, les données sont parfois présentées sous forme de graphiques plutôt que sous forme de tables. Par conséquent, vous devez aussi apprendre à consulter ces graphiques, que l'on regroupe sous l'appellation d'abaques.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents