Comment tracer et exploiter un graphique ? - Cours de Physique Chimie avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Comment tracer et exploiter un graphique ?

Objectif 
Lorsque l'on étudie le changement d'état d'un corps en chimie, on relève la température de ce corps en fonction du temps. On dispose donc d'une série de valeurs de temps et de température.

Comment utiliser ces mesures expérimentales ?
1. Utilisation des données chiffrées
Lorsque l'on souhaite effectuer un relevé de température au cours du temps, il faut regrouper les valeurs dans un tableau.

Par exemple, au cours d'une expérience de solidification de l'eau, on a mesuré la température toutes les 30 secondes ; les valeurs obtenues sont les suivantes :


Temps (min) 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5
Température (°C) 20 14 9 5 2 1 0,5 0 0 0




Temps (min) 5 5,5 6 6,5 7 7,5 8 8,5 9
Température (°C) 0 0 0 0 0 -1 -2 -3 -4




Tableaux des valeurs.
2. Réalisation d'un graphique
À partir d'un tableau à deux entrées (ici, le temps et la température), il est possible de tracer un graphique sur papier millimétré. L'axe horizontal est appelé axe des abscisses et l'axe vertical est appelé axe des ordonnées.

Exemple : 
On souhaite représenter l'évolution de la température en fonction du temps : le temps est représenté par l'axe des abscisses et la température par celui des ordonnées.
  1. Chaque axe est nommé et ensuite gradué grâce à une échelle.
  2. Ainsi avec notre tableau de mesure, on a : 1 cm en abscisse correspond à 0,5 minute et 1 cm en ordonnée correspond à 2 degrés Celsius.
  3. Une fois les graduations réalisées, on place les couples de points avec des croix en repérant leur position sur les deux axes.
  4. Lorsque tous les points sont placés, on réalise un tracé à la main et on donne un titre au graphique.
3. Analyse du graphique
Lorsqu'un graphique est tracé, il faut l'étudier :
  • sa forme ; 
  • ses caractéristiques.
Exemple : 

Tracé de l'évolution de la température en fonction du temps lors de la solidification de l'eau.

Dans le cas de la solidification, on constate que le graphique ci-dessus peut se décomposer en 3 zones :
  • une zone de diminution de la température ;
  • une zone de stabilité à 0 °C de la température ;
  • et une nouvelle zone de diminution de la température dans les valeurs négatifs.
Ceci nous permet de dire que :
  • dans la première zone, l'eau est liquide ;
  • dans la seconde, il y a solidification (c'est-à-dire que petit à petit de l'eau liquide devient solide) ;
  • dans la troisième, toute l'eau est solide et continue de se refroidir.
L'essentiel
On regroupe les résultats d'une expérience dans un tableau. Ces données sont exploitées sous la forme d'un graphique.

Le tracé d'un graphique se fait à partir d'un relevé de couples de données (par exemple, le temps et la température). L'évolution est ensuite reportée sur une feuille à deux axes (abscisses et ordonnées). Les points sont placés sous forme de croix et reliés à la main.

L'analyse met ensuite en évidence la forme et les caractéristiques de la courbe tracée.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents