Electrotechnique

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Electrotechnique. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Electrotechnique, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Electrotechnique / BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants (ELEEC)
Commande automatique (2)  
  • 1. Diverses commandes
  • 2. Commande marche-arrêt automatique...
  • 3. Résumé sur la commande automatique

1. Diverses commandes

Commande de convoyeurs :

Pour compléter l'illustration des applications des circuits de commande de moteurs, nous analyserons des circuits de commande de convoyeurs.

Ces circuits sont tout désignés pour vous permettre d'approfondir vos connaissances sur ce sujet.

Commande aller-retour :

La figure suivante représente un convoyeur entraîné par un moteur électrique. Deux capteurs, "CAP 1" et "CAP 2", déterminent les positions extrêmes de la boîte. Le poste de commande comprend des boutons-poussoirs "marche" et "arrêt", ainsi qu'une lampe témoin indiquant que le convoyeur est en marche.

Convoyeur :

Pour analyser ce circuit, nous étudierons deux hypothèses de fonctionnement.

Le schéma de la figure ci-dessous illustre le circuit électrique nécessaire pour réaliser ce cycle de fonctionnement.

Schéma du circuit électrique de l'hypothèse 1 :

Analysons ce circuit.

- Lorsque l'on appuie sur le bouton "marche" S1 et qu'il y a une boîte en position 1, le convoyeur démarre dans le sens avant.

- Lorsque la boîte atteint la position 2, le contact (21-22) du relais KA2 s'ouvre et débranche la bobine KM1, tandis que le contact (13-14) de KA2 se ferme, commandant ainsi la marche arrière.

- Lorsque la boîte revient à la position 1, le contact (21-22) du relais KA1 s'ouvre et débranche la bobine KM2, ce qui arrête le convoyeur.

- Une nouvelle impulsion sur le bouton "marche" permet de recommencer le cycle.

Étudions maintenant une deuxième hypothèse de fonctionnement.

Le schéma montré à la figure suivante illustre le circuit électrique nécessaire pour réaliser ce cycle de fonctionnement.

Schéma du circuit électrique de l'hypothèse 2 :

Procédons à l'analyse de ce circuit.

• A l'état de repos, le capteur 1 (CAP1) alimente la bobine du relais KA3, qui ouvre son contact (11–12), ce qui a pour effet d'empêcher la marche arrière.

• Lorsque l'on appuie sur le bouton "marche" :

- la bobine KA1 est alimentée ;

- les contacts (13-14) et (23-24) du relais KA1 se ferment, assurant le maintien du bouton "marche" et l'alimentation de la bobine du relais KA2 ;

- le contact (13-14) du relais KA2 se ferme à son tour et alimente la bobine KM1, forçant le moteur à se mettre en marche dans le sens avant ;

- le contact (21-22) de la bobine KM1 s'ouvre, empêchant le moteur de fonctionner en marche arrière.

• Lorsque la boîte se déplace vers la gauche, le capteur 1 (CAP 1) est désactivé, ce qui coupe l'alimentation de la bobine du relais KA3.

Lorsque la boîte arrive à la position 2 :

- le capteur 2 (CAP2) est activé ;

- la bobine du relais KA4 est alimentée ;

- le contact (11–12) du relais KA4 s'ouvre et coupe l'alimentation de la bobine KM1, ce qui provoque l'arrêt du moteur ;

- le contact (21-22) de la bobine KM1 se ferme, alimentant la bobine KM2 et forçant le moteur à se remettre en marche en sens arrière ;

- le

...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte