Communication et gestion des ressources humaines

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Communication et gestion des ressources humaines. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Communication et gestion des ressources humaines, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

L'écoute active  
  • 1. Une définition
  • 2. La pratique de...
    • a. Savoir écouter
    • b. Savoir questionner
    • c. Savoir reformuler
    • d. L’attitude physique
  • 3. Les obstacles à...

Objectifs :
• définir l’écoute active,
• différencier l’écoute de l’écoute active,
• présenter les techniques de l’écoute active.

Qu’entend-on par écoute active ? Quelles sont les différences avec la notion d’écoute ? Comment peut-on pratiquer l ‘écoute active ?
1. Une définition
Carl Roger, psychologue américain, est le premier auteur à avoir mis en évidence le concept d’écoute active. On peut également parler d’écoute bienveillante.
Ce concept est fortement liée à l’expression des sentiments. Bien qu’ayant vu le jour dans le domaine de la psychologie, il trouve rapidement des applications dans le monde entrepreneurial et notamment dans la relation commerciale.

L’écoute active consiste à reformuler les sentiments de son interlocuteur par des mots. Il s’agit de comprendre et d’expliciter la dimension affective que votre interlocuteur ne dévoile pas verbalement.

L’intérêt de cette pratique est évident puisqu’elle permet de mettre en confiance l’autre, qui se sent compris et reconnu. Dans les relations de vente, on parle d’une relation de gagnant/gagnant.

Remarque : Écoute ou écoute active ?
L'écoute consiste à recevoir un message et le comprendre. L'écoute devient active lorsque la personne qui la pratique participe activement à la compréhension du message. Elle démontre de l'intérêt et de la curiosité, demande des explications ; elle ne juge pas et elle n’interprète pas les paroles de son interlocuteur.

2. La pratique de l’écoute active
Pour pratiquer l’écoute active, il faut savoir écouter, savoir poser les bonnes questions pour dévoiler les sentiments d’autrui et savoir reformuler.

a. Savoir écouter
Quelques conseils pour soigner son écoute :

• il faut tout d’abord savoir se taire, c’est-à-dire ne pas réagir à
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte