Utilisation d'un baromètre et d'un thermomètre - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Utilisation d'un baromètre et d'un thermomètre

Objectif : Lors du changement d'état d'un corps pur, le chimiste doit connaître la pression et l'évolution de la température afin de pouvoir reproduire son expérience. Mais comment peut-on mesurer ces deux grandeurs ?
1. Mesure de la température
La température est une grandeur physique universelle qui représente l'état thermique d'un composé. Cette mesure s'effectue avec un thermomètre gradué en degrés Celsius (noté °C). Afin de ne pas commettre d'erreur dans la lecture de la mesure, il faut suivre des règles strictes :
  • Avant d'effectuer l'expérience, il faut repérer le zéro du thermomètre et repérer les graduation.
  • Au début de l'expérience, il faut nécessairement plonger toute la base du thermomètre (réservoir) dans le liquide en prenant garde de toucher au minimum les parois du récipient.
  • Si la mesure se fait en statique (sans chauffage ou sans refroidissement), il faut attendre que la température se stabilise. S'il s'agit d'un changement d'état, il faut agiter régulièrement le mélange afin d'homogénéiser la température. La mesure se fait alors à la volée au moment voulu.
  • Enfin, il faut lire la température en se plaçant face à la trace tout en laissant le thermomètre plongé dans le mélange.
2. Mesure de la pression
Partant du principe qu'un gaz occupe toute la place qu'on lui donne, ce gaz appuie sur les parois du récipient qu'il occupe. Cette force pressante conduit à la notion de pression. La pression atmosphérique est ainsi due à la force qu'exerce l'air sur toute choses qui l'entoure. C'est une grandeur physique universelle qui se mesure en hectopascal (hPa) avec un baromètre. Le plus ancien baromètre est le baromètre à mercure mis au point par Torricelli.

Un tube en U fermé à son extrémité haute et de l'autre côté ouvert, contient du mercure. Lorsque la pression est forte, le mercure monte dans le tube et lorsqu'elle baisse, le mercure descend. Une graduation le long du tube permet de mesurer cette pression.

Le baromètre le plus couramment utilisé a été inventé en 1700 par l'Allemand G. W. Leibnitz. C'est le baromètre anéroïde. Une capsule est vidée de son air et écartée par un ressort. L'air appuie alors plus ou moins dessus. Un système de ressort à aiguille indique alors sur un cadran la pression atmosphérique.

L'essentiel

Le thermomètre et le baromètre sont des appareils de précision. Il faut placer son œil en face de la graduation lorsqu'il y a stabilisation de la grandeur lors d'une utilisation en statique.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents