Une synthèse européenne - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Une synthèse européenne

1. Un résumé des milieux naturels européens
Sans verser dans le déterminisme en géographie, une seule description physique des principaux traits géographiques de la France la désigne comme une sorte de synthèse de caractère du sous-continent européen.
a. Diversités biophysiques
La juxtaposition des cartes géomorphologique et climatique de l'Europe témoigne de la situation de la France à l'ouest de l'Europe.

Tout comme les formes de reliefs voient leurs paroxysmes achevés à la périphérie du territoire français (climat semi-continental alsacien et toit de l'Europe alpin), les climats semblent s'adoucir dans leur progression vers l'ouest où s'étale un dégradé climatique caractérisé par d'importantes amplitudes thermiques annuelles à l'est et de la douceur sur la façade occidentale.

Il en va de même pour le relief où les vigoureux traits de caractères alpins s'effacent au profit de vastes plateaux hercyniens à peine rajeunis avant de laisser la place à des plateaux puis à des plaines aux reliefs très peu marqués : la Flandre n'est que l'extrémité occidentale de la plaine nord-européenne continue jusqu'à l'Oural. A la variété des climats et des reliefs est associée celle des sols et la biodiversité de l'ensemble d'un continent.

b. Une mosaïque de paysages
La diversité physique de la France a l'intérêt de présenter des milieux naturels relativement sauvegardés et des paysages fortement anthropisés en fonction des aptitudes du sol à recevoir telle activité agricole. L'évocation du remodelage des paysages naturels exclut les milieux strictement urbains pour se concentrer sur les paysages ruraux.

La superposition de la mise en valeur de l'espace et des contraintes physiques est à l'origine d'une spécificité de l'aménagement du territoire des pays à fort IDH où l'on tente de préserver des domaines à grand intérêt écologique (ex. : la Vanoise) tout en les mettant en concurrence avec les activités économiques (ex. : tourisme hivernal). Ainsi, l'anthropisation du territoire est totale alors que la légitime sauvegarde d'espaces terrestres (ex. : forêts bretonnes) ou maritimes (ex. : Port-Cros) vierges est un leurre psychologique. Toutefois, les espaces anthropisés et végétalisés (hortillonnages de Picardie, bocage vendéen, forêt landaise) contribue au maintien d'une diversité des paysages français en résumé de l'Europe.

2. L'extraversion d’un modèle humain
Pour le monde, la France est le pays de la Déclaration universelle des droits de l'homme (1789) et d'une certaine idée de la démocratie.
a. Une démographie originale
Si pendant plus de quinze siècles (- 500 à + 1000) l'actuel territoire français a vu défiler la plupart des peuples indo-européens, les périodes de rejet ou d'exclusion culturels ont été rares depuis l'établissement de la monarchie franque. La grande réussite de ses souverains est d'avoir imposer l'idée de l'appartenance à une même nation de sorte que le pays est historiquement caractérisé par son haut degré d'assimilation culturelle.

Parallèlement au développement de la philosophie des Lumières, la France est entrée très précocement dans une phase de transition démographique qui aboutit dès le milieu du XIXe siècle à des taux de natalité et de mortalité relativement bas. Les évolutions sanitaire (pasteurisation), politique (démocratisation) et économique (interventionnisme) inspirées de techniques ou de modèles français ont impulsé une évolution identique à l'ensemble du continent européen.

b. L'exportation d'un modèle de société
Depuis longtemps, la Révolution française n'appartient plus en exclusivité à la France : la France elle-même en a exporté le modèle (ex. : en Belgique) ou les modalités (ex. : en Suède), tandis que d'autres pays en ont fait leur sans que la France ne soit jamais intervenue (ex. : en Croatie). Une certaine modération du libéralisme par un interventionnisme pondéré, la notion des droits de l'homme, un modèle de justice (code Napoléon) et de protection sociale sont autant de sources d'inspiration pour les pays européens qui rendent en retour à la France son image de synthèse continentale à laquelle elle contribue par écho à travers la construction de l'Union européenne, qui lui fait d’ailleurs prendre conscience de ses propres particularismes régionaux (notamment linguistiques).
L'essentiel

La France, « finistère européen », est le lieu de convergences géographiques où s’est modelée une originalité humaine.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents