Une puissance mondiale qui se recentre sur l'Europe - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Une puissance mondiale qui se recentre sur l'Europe

Peut-on encore parler de puissance britannique ?
1. L’héritage historique
a. De la puissance...
Quatre éléments ont fait du Royaume-Uni la première puissance économique du monde au 19e siècle :
• le dynamisme du commerce maritime, à partir de ports d’estuaire, qui a longtemps maintenu le pays au premier rang des puissances maritimes
• l’édification d’un immense empire colonial dont les matières premières alimentaient l’industrie britannique
• le développement technologique et industriel à partir du 18e siècle s’appuyant sur les gisements charbonniers
• l’accumulation de l’or et des capitaux dans les banques londoniennes.

© NASA
Doc. La ville de Londres prise par satellite
b. ...au déclin
Les bases du développement britannique ont aujourd’hui décliné ou disparu. En effet, les colonies ont accédé à l’indépendance au cours du vingtième siècle, bien que la constitution du Commonwealth (qui regroupe les anciennes colonies britanniques) préserve l’influence culturelle du Royaume-Uni.

Le trafic portuaire n’est plus le premier du monde, et les productions traditionnelles de charbon, d’acier et de tissus ont subi une forte crise, entraînant un malaise social de grande ampleur. 
Seul persiste le rôle financier des institutions bancaires : la bourse de Londres est la troisième du monde.
2. La tentation européenne
a. Une adhésion partielle
Le Royaume-Uni a toujours eu des rapports privilégiés avec son ancienne colonie, les États-Unis. Pendant longtemps, les Britanniques ont plus regardé vers l’Amérique que vers les pays de l’Europe continentale. Ceci explique qu’ils ne font pas partie des pays fondateurs de la communauté européenne en 1957 : la France, l’Allemagne, l’Italie et le Bénélux.

L’ouverture du Royaume-Uni à l’Europe s’est produite en 1973 avec son adhésion au marché commun. Cependant, une certaine méfiance envers les institutions européennes et un attachement très fort à la souveraineté nationale leur a fait refuser la monnaie unique.
b. Les bienfaits économiques et spatiaux de l'adhésion à l'Union Européenne
Les échanges avec l’Union Européenne représentent actuellement 57 % des échanges du Royaume-Uni contre seulement un tiers au moment de l’adhésion à la Communauté ; l’Allemagne est le premier partenaire commercial du pays devant les États-Unis, la France et les Pays-Bas.

Les liaisons vers le continent sont de trois types : ferroviaire, maritimes et aériennes ; la construction du tunnel sous la Manche (Channel en anglais) a rapproché Londres des grandes capitales européennes et a renforcé le dynamisme de la région Sud-Est. Le tunnel assure 40 % du trafic transmanche contre 60 % du trafic maritime.

© NASA
Doc. La Manche entre Calais et Dover
L’essentiel

L’héritage historique du Royaume-Uni en fait une grande puissance mondiale. Cependant les évolutions récentes ont entraîné un déclin de cette puissance.

Les bouleversements mondiaux ont amené le Royaume-Uni à se retourner vers des partenaires européens en adhérant à l'Union Européenne : ce changement d’orientation économique a eu des conséquences notamment sur la région Sud-Est autour de Londres, qui a été fortement favorisée.
 

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents