Un Etat totalitaire - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Un Etat totalitaire

En quoi le régime mis en place par Staline est-il un régime totalitaire ?
1. Les débuts de l’URSS
a. De la Russie soviétique à l'URSS
A l'issue de la révolution d'Octobre, face aux menaces de contre-révolution, Lénine supprime les libertés et seul le parti communiste est autorisé. L'Armée rouge est créée par Trotski, qui permet de lutter contre les « Blancs » pendant la guerre civile.

Lénine structure l'Etat et crée l'URSS en 1922 : l’Union des Républiques Socialistes et Soviétiques. Cet Etat fédéral est en réalité totalement sous le contrôle du parti communiste.
b. La prise du pouvoir par Staline
A la mort de Lénine, en 1924, une lutte acharnée pour le pouvoir oppose principalement Staline et Trotski. Mais Staline est secrétaire général du Comité central depuis 1922, ce qui lui donne l'avantage sur ses adversaires.

En 1928, Staline a éliminé tous ses opposants et est le seul maître du Parti et du pays.
2. Une société embrigadée
a. Le culte de la personnalité
Staline, le chef du parti communiste, seul parti autorisé, est honoré comme une divinité. Des odes, des affiches, des statues, des livres, les discours, des films et de grandes manifestations glorifient son action et le présentent comme quelqu'un de juste, bon et parfait. Il est surnommé "le petit père du peuple". 
b. Une société dévouée au socialisme
Dans le cadre de la planification, une propagande active incite la population à travailler toujours plus. Ainsi des primes et l'inscription sur un tableau d'honneur encouragent l'émulation et le dépassement de soi au travail dont le mineur Stakhanov est le symbole.

Afin de la contrôler et de la rendre favorable au régime, le parti prend en charge la classe ouvrière dans tous les domaines : le travail, les loisirs et la santé. Mais, les conditions de vie des Soviétiques restent médiocres en raison de la pénurie de biens de consommation.
c. L'art au service du socialisme
Le cinéma, le roman, l'art officiel (réalisme socialiste) sont mis au service de la propagande et diffusent la pensée officielle. Le cinéaste Eisenstein sert le régime en glorifiant la révolution avec son film Octobre et en exaltant l'ouvrier et les kolkhoziens (La Ligne générale).
3. Terreur et mensonge au cœur du système
a. Une société surveillée
La police politique (Guépéou ou NKVD) a pour mission d'arrêter tous ceux qui sont suspectés d'antisoviétisme. Toute critique du régime est interdite. La délation est encouragée y compris au sein des familles. La dictature du « petit père des peuples » ne supporte donc aucune opposition, d'ou la vague de purges lancée dans les années 30.
b. Les purges
Entre 1936 et 1938, se déroulent les fameux procès de Moscou qui impliquent aussi bien des responsables politiques importants, souvent anciens compagnons de Lénine, accusés de haute trahison que des citoyens ordinaires, victimes d'arrestations arbitraires.

Une fois qu'ils ont avoué sous la torture et au terme d'interrogatoires interminables, ces opposants, réels ou supposés comme tels, sont exécutés ou déportés au goulag où ils font office de main-d'œuvre servile.

Cette épuration vise à porter l'échec de la politique stalinienne sur les accusés la et à le présenter comme l'unique défenseur du socialisme. La crainte d'être arrêtés incite au silence ceux qui échappent à ces purges.
c. L'Histoire revisitée
L'histoire est réécrite. La disparition physique des opposants ne suffit pas, ils sont tout bonnement gommés de l'Histoire.

Ainsi, Trotski, l'un des premiers compagnons de Lénine, fondateur de l'Armée rouge, dauphin désigné par Lénine, est écarté du pouvoir par Staline. En 1929, il est expulsé d'URSS avant d'être assassiné au Mexique où il s'était réfugié. Le régime fait effacer son image et son nom des photographies, des manuels scolaires...
L'essentiel

L'Etat mis en place par Staline à partir de 1928 est caractérisé par une soumission totale ainsi qu'une obéissance aveugle à la personne de Staline désigné comme le "petit père du peuple".  

La propagande, l'encadrement de la population et la répression sont les principaux moyens qu'il emploie pour obtenir cette soumission. Il s'agit donc d'un Etat totalitaire.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents