Techniques de mesurage et de traçage (1) - Cours de Mécanique industrielle avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Techniques de mesurage et de traçage (1)

Est-ce que l'expérience a un lien direct avec la qualité de travail ? De prime abord, on serait porté à croire que oui.

Il ne faut cependant pas oublier que si le travailleur n'a pas l'occasion de développer de bonnes techniques de travail, ses interventions en souffriront. La qualité du travail accompli est un lien entre l'expérience du travailleur et les techniques acquises.

Comme, à votre niveau, votre expérience est assez limitée, il est important que vous compensiez ce manque d'expérience par l'application d'excellentes techniques de travail.

A cet effet, au cours de cette étude, vous découvrirez certaines notions de mesurage et de traçage qui vous seront utiles pour vos travaux en tôlerie.

1. Mesurage des tôles

On retrouve sur le marché des tôles dont les métaux de fabrication et les dimensions varient. L'épaisseur des diverses tôles est quant à elle standardisée.

Dans le domaine industriel, l'épaisseur des tôles est mesurée avec une jauge identique à celle de la figure ci-dessous. Les dimensions ne sont pas inscrites directement sur la jauge. On utilise plutôt des numéros qui représentent les diverses épaisseurs.

La figure ci-après présente le tableau des épaisseurs correspondant aux chiffres inscrits sur la jauge.

Jauge d'épaisseur :

Il existe aussi des tôles plus minces ou plus épaisses que celles qui sont énumérées dans ce tableau, mais elles ne sont pratiquement pas utilisées en tôlerie. Outre leur épaisseur, les tôles ont des largeurs et des longueurs standards. Il arrive fréquemment, surtout dans le cas des tôles minces, qu'elles soient disponibles en rouleau et, par le fait même, en plus grande longueur. Il va sans dire qu'il est possible d'obtenir des tôles dont les dimensions varient des standards pour des utilisations particulières.

Valeur des jauges d'épaisseur :

 

Méthode de mesurage :

Généralement, on mesure l'épaisseur des tôles avec la jauge, laquelle permet une lecture rapide et assez précise. La procédure consiste à trouver l'encoche qui correspond exactement à l'épaisseur de la tôle.

Un petit truc simple consiste à essayer les encoches jusqu'à ce qu'on parvienne à celle qui est trop petite ; la tôle aura donc l'épaisseur correspondant à l'encoche précédente (figure suivante).

Utilisation de la jauge d'épaisseur :

Si vous ne pouvez disposer d'une jauge, vous pouvez utiliser un micromètre ou encore un calibre à coulisse pour déterminer l'épaisseur de la tôle.

Les matériaux les plus utilisés par le tôlier sont :

  • le cuivre et ses alliages,
  • l'aluminium et ses alliages,
  • l'acier protégé ou non,
  • les aciers inoxydables .

Les coûts élevés reliés à certains matériaux, tels le cuivre et l'acier inoxydable, en diminuent considérablement l'utilisation.

Tout au long de ce module, vous travaillerez avec des tôles en acier ou en aluminium ; comme elles sont tout de même assez chères, on doit s'assurer qu'il n'y aura pas de pertes inutiles.

Traçage au compas :

Vous savez que le compas est un outil de traçage très utile, qui permet de faire plus que des cercles.

En effet, il peut aussi servir à tracer :

  • des lignes parallèles,
  • des lignes perpendiculaires,
  • des bissectrices,
  • et enfin des divisions de cercle.

Lignes perpendiculaires :

Le traçage d'une ligne perpendiculaire à une autre peut se faire de plusieurs façons selon les données de départ.

La figure suivante montre la première méthode, qui consiste à tracer une droite perpendiculaire au milieu d'une autre droite.

Traçage d'une droite perpendiculaire (1) :

Il importe de noter que les lignes de construction, c'est-à-dire celles qui n'apparaissent pas sur le dessin final, doivent être tracées très fines pour qu'on puisse les effacer facilement.

La méthode que vous venez de voir ne nécessite aucun calcul ou mesure, ce qui en fait une méthode rapide et pratique.

La seconde méthode (figure suivante), tout aussi simple, vous permettra de tracer une ligne perpendiculaire entre une ligne et un point quelconque.

Traçage d'une droite perpendiculaire (2) :

Vous remarquerez que cette méthode utilise un artifice simple pour vous ramener à la première méthode.

La troisième et dernière méthode, exposée à la figure suivante, vous permettra enfin de tracer une ligne perpendiculaire à partir d'un point placé sur une droite.

Traçage d'une droite perpendiculaire (3) :

Ici encore, on en vient à se servir de la première méthode.

2. Traçage au compas de lignes parallèles

La méthode pour tracer une ligne parallèle peut elle aussi varier selon les données de départ.

La première méthode vous permettra de tracer une ligne parallèle à partir d'un point donné (figure suivante).

Traçage d'une parallèle (1) :

La seconde méthode expose comment tracer une ligne parallèle suivant une distance donnée (figure suivante).

Traçage d'une parallèle (2) :

 

3. Traçage au compas de la bissectrice d'un angle

Une bissectrice est une ligne qui coupe, en deux parties égales, un angle formé par deux lignes.

La méthode pour tracer une bissectrice est relativement simple et rapide (figure suivante).

Traçage d'une ligne bissectrice :

 

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents