Saint Dominique et l'ordre des Dominicains - Maxicours

Saint Dominique et l'ordre des Dominicains

Comment Saint Dominique et les Dominicains parviennent-ils à imposer l’autorité de l’Église chrétienne ?
1. La fondation de l’ordre des Dominicains
a. Saint Dominique
Dominique de Guzman est né en 1170 en Espagne. Sa mère est béatifiée par l'Église. Il se prénomme Dominique comme l’abbé d’une abbaye voisine mort un siècle plus tôt. Il est représenté avec une étoile sur le front ou au-dessus de la tête, avec un chien parfois à ses côtés. Sa présence s’inspire d’une légende. Enceinte, sa mère rêve qu’elle donne naissance à un chien tenant dans la gueule une torche qui embrasait le monde entier. Dominique, qui a parcouru l’Europe, meurt à Bologne en 1221.
b. les Dominicains, un ordre mendiant…
En 1215, à Toulouse, Saint Dominique fonde l’ordre à qui il donne son nom de « dominicain ». Auparavant on parlait des Frères prêcheurs. Comme le concile de Latran avait interdit la création de nouveaux ordres, Dominique choisit la règle de Saint-Augustin tout en l’adaptant. Le pape Honorius III confirme officiellement cet ordre le 22 décembre 1216. Les moines de l’ordre dominicain ne vivent pas dans des monastères à l’écart du monde mais dans les villes où ils prêchent la parole divine. Ils vivent d’aumône et quêtent leur pain.
c. … en robe blanche et manteau noir
Entièrement vêtus de laine, ils portent une robe blanche, avec un scapulaire de la même couleur, un manteau noir et une ceinture de cuir à laquelle est accroché un rosaire.
2. Lutter contre l’hérésie cathare
a. Qui sont les Cathares ou Albigeois ?
Au XIIe siècle, dans le midi de la France, les Cathares développent une vision manichéenne du monde. Ils imaginent qu’il existe un Dieu bon mais qui est en lutte perpétuelle avec le Mal qui règne sur la terre. Ils refusent l’autorité de l’Église catholique et les sacrements.

Ils sont donc considérés par l’Église comme des hérétiques. C’est pourquoi en 1208 le pape Innocent III lance contre eux en Languedoc une croisade violente qui marque le début d’une guerre désastreuse qui dure vingt ans. 
b. Rechristianiser les Albigeois
Dominique étant devenu chanoine, il accompagne son évêque au cours de ses voyages et en Languedoc où il constate le recul de l’autorité du pape et de l’Église. Comme il se rend compte que ni le clergé séculier ni le clergé régulier ne sont équipés pour lutter contre l’hérésie cathare, il préconise que « ses fils » mènent une vie aussi austère que les « parfaits » cathares et qu’ils soient essentiellement des prêcheurs. Mandaté par le pape, il veut lutter contre les hérésies par le dialogue mais ses successeurs emploient souvent des moyens plus violents.
c. Les Dominicains, des docteurs et des prédicateurs
Les Dominicains, aussi appelés « jacobins » du nom de leur couvent installé à Saint-Jacques à Paris par Dominique en 1219, occupent une grande place dans l’Église car ce sont des prédicateurs, docteurs et missionnaires. Que ce soit en Espagne, en Angleterre, en Italie ou en France, l’Inquisition ou le tribunal spécial mis en place par l’Église pour trouver et juger les hérétiques a été presque partout dirigée par eux. D’ailleurs, le maître du Sacré Palais, la plus haute instance catholique pour la censure des livres, est toujours un dominicain.

Parmi les docteurs dominicains figurent saint Thomas d’Aquin (1225-1274) considéré comme le plus grand théologien italien et parmi les prédicateurs il y a Savonarole (1452-1498), ce prieur du couvent de Saint-Marc à Florence, qui est lui-même excommunié par le pape Alexandre VI et brûlé pour hérésie après avoir voulu établir à Florence une constitution moitié théocratique et moitié démocratique.
L’essentiel 

Au Moyen Âge, l’Église est véritablement au cœur de la société chrétienne. C’est l’Église qui fait autorité en matière de foi. Au début du XIIIe siècle, un ordre nouveau, celui des Dominicains fondé par Dominique, et autorisé par le pape, apparaît. Ses religieux, reconnaissables à leur robe blanche et à leur manteau noir, vivent de la mendicité, parcourent les villes pour y répandre la bonne parole, enseigner et combattre l’hérésie, y compris par la force. C’est pour atteindre cet objectif que le pape crée le tribunal spécial de l’Inquisistion et que Dominique part combattre les Cathares .

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.