Résumé sur les lubrifiants industriels - Cours de Mécanique industrielle avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Résumé sur les lubrifiants industriels

 Résumé sur les lubrifiants industriels

Après cette étude sur les lubrifiants industriels, vous êtes en mesure de mieux comprendre les principes de la lubrification et de la sélection des huiles et des graisses industrielles.

Voici les points que vous devriez retenir plus particulièrement.

1.La viscosité d'un lubrifiant est associée à sa résistance à l'écoulement. La viscosité est un des critères de sélection d'un lubrifiant parmi les plus importants. En effet, un lubrifiant dont la viscosité est appropriée permet de réduire le frottement et de limiter l'usure des pièces avec le maximum d'efficacité. Le choix de la viscosité appropriée d'un lubrifiant permet d'obtenir un film idéal, c'est-à-dire une épaisseur suffisante de lubrifiant pour empêcher les aspérités des surfaces en contact de se toucher.

2. Les additifs font partie de la composition d'une graisse ou d'une huile industrielle ou d'une graisse. C'est l'ajout de produit chimique en faible quantité (l'additif) qui assure la supériorité d'un lubrifiant. Les additifs permettent au lubrifiant :

- d'améliorer l'écoulement à basse température ;

- de réduire la tendance à la formation de mousse ;

- de prévenir le frottement, l'usure ou le rayage et d'empêcher le glissement saccadé ;

- d'augmenter les propriétés d'adhérence ;

- de rendre la viscosité de l'huile moins sensible aux variations de température ;

- de protéger les surfaces lubrifiées contre la corrosion ;

- de réduire l'oxydation du lubrifiant, d'augmenter sa viscosité ;

- de réduire la formation d'acide ;

- de protéger les surfaces lubrifiées contre la rouille et de neutraliser les acides ;

- de favoriser le mélange de l'huile et de l'eau ;

- de favoriser la séparation de l'huile et de l'eau ;

- de maintenir la propreté des pièces lubrifiées et de réduire l'épaississement de l'huile par l'oxydation ;

- de protéger contre le durcissement des joints et de contrôler leur gonflement.

3. Il existe plusieurs huiles industrielles correspondant à différentes machines. Elles sont, entre autres, employées pour les engrenages, les circuits hydrauliques, les compresseurs, les roulements, les coussinets, les foreuses pneumatiques et les câbles métalliques. Le choix d'une huile industrielle est influencé par la charge (pression), la vitesse, la température l'indice de viscosité, le niveau anti-usure et extrême pression, le niveau de filtration, l'homologation et l'environnement dans lequel est utilisée une machine. Le manuel d'entretien (Maintenance Instruction, Manuel Shop Repair ou autres noms), fourni par le fabricant d'une machine, recommande les lubrifiants des fabricants d'huile à utiliser. De même, la plaque signalétique d'un appareil peut être une bonne source de référence quant au lubrifiant à utiliser.

4. Une graisse est une substance contenant de 75 à 95 % d'huile. Sa consistance varie de semi-solide à solide. Elle contient de plus un agent épaississant qui lui donne sa consistance gélatineuse. Les graisses industrielles sont à base d'argile ou de savon métallique. Le choix d'une graisse dépend des critères suivants :

- du type de machine ;

- du type et dimension du roulement (si applicable) ;

- de la température de fonctionnement (viscosité de l'huile de base) ;

- des conditions de charge ;

- de la plage de vitesse ;

- des conditions de fonctionnement (la vibration, la force centrifuge, capacité d'être pompée, etc.) ;

- des conditions de refroidissement ;

- de l'efficacité de l'étanchéité ;

- de l'environnement extérieur (présence d'eau, d'acide ou d'autres substances).

Le manuel d'entretien d'un appareil est également une bonne source de renseignements pour la sélection d'une graisse.

Cependant, prenez garde de l'incompatibilité de certaines graisses à base de savon métallique.

5. Les huiles et les graisses synthétiques ont un ensemble de propriétés incomparables. Elles ont un indice de viscosité élevé, une fluidité à très basse température, un point d'écoulement bas, une excellente stabilité chimique et thermique, une faible volatilité et, finalement, elles conservent leurs propriétés lubrifiantes à haute température. Les hydrocarbures de synthèse sont le lubrifiant synthétique le plus utilisé en industrie. Ils favorisent un mélange homogène avec les huiles minérales. Prenez garde puisqu'il existe des lubrifiants synthétiques (polyglycols) incompatibles avec les huiles minérales et les joints d'étanchéité classiques. Le seul inconvénient d'une huile synthétique c'est qu'elle coûte de quatre à cinq fois le prix d'une huile minérale.

La norme ISO (International Standard Organisation) de l'Organisation internationale de normalisation est une exigence mondiale pour tous les lubrifiants industriels. La classe de viscosité ISO varie de ISO VG 2 à ISO VG 1 500. Tous les fabricants d'huile adoptent cette norme pour classifier la viscosité d'un lubrifiant. Dans les fiches techniques des fabricants de lubrifiants, la classification de la viscosité est également appelée grade de viscosité ISO. Prenez note qu'il existe des normes américaines pour certaines applications.

Maintenant, vous comprenez l'importance de bien connaître les lubrifiants industriels et que le choix du lubrifiant approprié augmente la durée de vie de la machinerie, assure la sécurité et diminue les coûts d'entretien.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents