Remplacement d'un composant en électronique (2) - Cours d'Electronique avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Remplacement d'un composant en électronique (2)

Nettoyage des surfaces

Avant de procéder à la pose du nouveau composant, il importe de s'assurer que la carte, à l'endroit où sera installé le nouveau composant, est bien propre. Si ce n'est pas le cas, vous devez nettoyer la surface.

Cette étape peut se faire en utilisant du flux qui, une fois chauffé à l'aide du fer à souder, élimine les traces d'oxydation de la surface.

Soudure du nouveau composant

Une fois que la surface est bien propre, on peut maintenant effectuer le montage du nouveau composant.

Cette manipulation doit respecter certaines règles afin d'éviter d'endommager le composant.

1) il ne faut pas surchauffer le composant ; il n'est donc pas recommandé d'utiliser un fer à souder de 150 W lorsqu'un fer de 25 à 50 W est suffisant.

2) on doit respecter la méthode de brasage du composant, sinon la soudure risque tout simplement de ne pas tenir. On surnomme alors le résultat de "soudure froide". La méthode consiste à appuyer la pointe du fer à souder sur la patte que l'on désire souder et à appliquer l'étain-plomb sur cette même patte. L'étain-plomb, en fondant sur la partie chauffée, crée un joint solide et durable.

La figure 6.15 présente les étapes à suivre pour souder un composant.

Figure 6.15   Brasage d'un composant.

01

On remarque, sur cette figure, que l'on coupe la partie de la patte qui excède la soudure, cela afin de réduire le plus possible les dimensions du circuit imprimé. Il est crucial de garder en mémoire qu'un point de soudure ne doit jamais toucher deux pistes conductrices sur le circuit imprimé. Cela aurait pour effet de produire un court-circuit.

La figure 6.16 montre une soudure trop large.

Figure 6.16   Mauvaise soudure.

02

Vérification du bon fonctionnement

Il est important, une fois la réparation terminée, de vérifier si le système fonctionne correctement.

Deux méthodes de vérification sont alors possibles :

- par l'observation du système,

- par la mesure des paramètres de fonctionnement.

L'observation, comme pour la détermination de la partie défectueuse, se fait en comparant le système réparé avec celui en marche normale. Il est évident que cette observation sera moins poussée que dans la recherche du problème, mais elle devra tout de même être bien faite.

la mesure des paramètres de fonctionnement, comme lors du dépannage, ne sera cependant pas aussi détaillée. N'oubliez pas qu'il s'agit d'une vérification !

Il est finalement possible que l'observation et les mesures nous indiquent que le système ne fonctionne pas correctement. Des réglages seront peut être alors nécessaires, ou on devra alors reprendre le dépannage suivant les étapes de l'organigramme de la figure 6.1, jusqu'à ce que le système fonctionne correctement.

Figure 6.1     Organigramme de dépannage.

03

Une fois la réparation du circuit terminée et que celui-ci fonctionne correctement, il est recommandé d'appliquer une couche de vernis, au pinceau ou en bombe, sur les soudures pour les protéger contre l'oxydation.

Soudure du nouveau composant

Une fois que la surface est bien propre, on peut maintenant effectuer le montage du nouveau composant. Cette manipulation doit respecter certaines règles afin d'éviter d'endommager le composant.

1) il ne faut pas surchauffer le composant ; il n'est donc pas recommandé d'utiliser un fer à souder de 150 W lorsqu'un fer de 25 à 50 W est suffisant.

2) on doit respecter la méthode de brasage du composant, sinon la soudure risque tout simplement de ne pas tenir. On surnomme alors le résultat de "soudure froide". La méthode consiste à appuyer la pointe du fer à souder sur la patte que l'on désire souder et à appliquer l'étain-plomb sur cette même patte. L'étain-plomb, en fondant sur la partie chauffée, crée un joint solide et durable.

La figure 6.15 présente les étapes à suivre pour souder un composant.

Figure 6.15   Brasage d'un composant.

04

On remarque, sur cette figure, que l'on coupe la partie de la patte qui excède la soudure, cela afin de réduire le plus possible les dimensions du circuit imprimé. Il est crucial de garder en mémoire qu'un point de soudure ne doit jamais toucher deux pistes conductrices sur le circuit imprimé. Cela aurait pour effet de produire un court-circuit.

La figure 6.16 montre une soudure trop large.

Figure 6.16   Mauvaise soudure.

05

Vérification du bon fonctionnement

Il est important, une fois la réparation terminée, de vérifier si le système fonctionne correctement.

Deux méthodes de vérification sont alors possibles :

- par l'observation du système,

- par la mesure des paramètres de fonctionnement.

L'observation, comme pour la détermination de la partie défectueuse, se fait en comparant le système réparé avec celui en marche normale. Il est évident que cette observation sera moins poussée que dans la recherche du problème, mais elle devra tout de même être bien faite.

la mesure des paramètres de fonctionnement, comme lors du dépannage, ne sera cependant pas aussi détaillée. N'oubliez pas qu'il s'agit d'une vérification !

Il est finalement possible que l'observation et les mesures nous indiquent que le système ne fonctionne pas correctement. Des réglages seront peut être alors nécessaires, ou on devra alors reprendre le dépannage suivant les étapes de l'organigramme de la figure 6.1, jusqu'à ce que le système fonctionne correctement.

Figure 6.1     Organigramme de dépannage.

06

Une fois la réparation du circuit terminée et que celui-ci fonctionne correctement, il est recommandé d'appliquer une couche de vernis, au pinceau ou en bombe, sur les soudures pour les protéger contre l'oxydation.

En résumé sur le remplacement d'un composant

A la suite de cette étude, vous devriez maîtriser plus particulièrement les points suivants :

- Les risques, lors du remplacement d'un composant électronique, sont très simples à éliminer si l'on pense "sécurité".

- La méthode de la pompe à dessouder et du fer à souder est très employée pour dessouder des composants électroniques.

- La pompe ou la poire à dessouder servent à aspirer l'étain fondu par le fer.

- La mèche de fil de cuivre permet d'absorber l'étain fondu. Il suffit ensuite de couper la partie de la mèche remplie d'étain.

- Le démontage des circuits intégrés peut être facilité par l'utilisation d'une pointe de fer adaptée à la structure des broches du composant.

- Le nouveau composant doit être vérifié avant d'être installé si possible.

- La majorité des vérifications des composants à part les circuits intégrés peuvent se faire avec un ohmmètre.

- La seconde étape de l'installation d'un composant de rechange consiste à s'assurer de la propreté des surfaces.

- Lors du soudage, il importe de ne pas surchauffer le composant car on pourrait l'endommager.

- Le bon fonctionnement du système doit être vérifié après la réparation. Il sera peut être nécessaire de réaliser des réglages.

- Si le circuit ne fonctionne pas correctement, on doit alors reprendre toutes les étapes du dépannage.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents