Purgeurs - Cours de Mécanique industrielle avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Purgeurs

1. Purgeur automatique d'air ou d'eau

Dans les circuits de tuyauterie industrielle, on retrouve généralement des purgeurs automatiques installés sur différents systèmes. Ces purgeurs ont pour tâche d'évacuer les fluides non désirables dans le circuit et, dans certains cas, ils sont aussi utilisés pour éliminer la condensation et l'huile dans les conduites de liquide.

Purgeur d'air :

L'air qui ne peut s'échapper est la cause la plus fréquente du mauvais écoulement dans les canalisations d'eau et d'huile. Lorsque cet air est retenu, il peut nuire au bon fonctionnement des réservoirs et des récipients sous pression. Les systèmes d'air comprimé, par contre, accumulent constamment l'eau et l'huile. Il va sans dire que de tels liquides dans les conduites d'air affectent le bon fonctionnement de la tuyauterie. On vous présente, à la figure suivante, une partie d'un circuit sur lequel un purgeur d'air est installé.

Partie d'un circuit avec purgeur d'air :

Principe de fonctionnement :

Normalement, le purgeur, situé à un point haut du système, est rempli par le liquide de la conduite. A mesure que l'air s'accumule, il déplace ce liquide et fait baisser le flotteur, ouvrant ainsi la soupape qui laisse échapper l'air. Simultanément, le liquide dans la conduite emplit de nouveau le purgeur et remonte le flotteur jusqu'à ce qu'il ferme la soupape. Cette opération est entièrement automatique et se répète à chaque accumulation d'air dans le système. La figure suivante montre un purgeur automatique et sa vue en coupe afin d'exposer le mécanisme du siège à bille et à flotteur.

Purgeur automatique avec vue en coupe du mécanisme :

Les purgeurs automatiques d'air ou d'eau doivent être choisis en fonction de leur capacité d'écoulement. Le fabricant recommande un facteur de sécurité d'au moins 2 à 1 entre la capacité maximale requise pour le système et la capacité de débit continu du purgeur pour obtenir un rendement convenable.

2. Purgeur d'eau et d'huile

On doit installer le purgeur d'eau la tête en bas, et ce au point le plus bas du système. Il faut enfin que la pente de la conduite d'arrivée descende toujours vers le purgeur. Sur les conduites d'air, le purgeur est normalement rempli d'air. A mesure que le liquide (eau ou huile) s'accumule, il déplace l'air et soulève le flotteur, ce qui fera ouvrir la soupape. Par la suite, le liquide dans le flotteur s'écoule, poussé par la pression du système. Enfin, l'air entre à nouveau, le flotteur descend graduellement et referme la soupape pour empêcher l'air de s'échapper. Ce cycle se fait automatiquement et de façon continue. On présente, à la figure suivante, une partie d'un système sur lequel un purgeur d'eau est installé.

Purgeur d'eau sur une partie d'un système de tuyauterie :

3. Purgeur de vapeur

Des purgeurs de vapeur doivent être installés partout où la condensation doit être évacuée aussi rapidement qu'elle s'accumule et partout où la condensation doit être récupérée pour les besoins de chauffage, d'eau chaude ou de condensation pour les chaudières à vapeur. C'est une nécessité de mettre des purgeurs de vapeur sur les canalisations de vapeur, les séparateurs et sur tous les appareils chauffant ou fonctionnant à la vapeur. Les purgeurs à flotteur ouvert peuvent être utilisés pour acheminer la condensation vers les endroits où la pression est moins élevée que dans le purgeur. La figure suivante montre un purgeur de vapeur à flotteur.

Purgeur de vapeur à flotteur sur une partie d'un système de tuyauterie :

Lorsqu'on installe un purgeur de vapeur, on doit d'abord purger toutes les nouvelles canalisations de tout corps étranger. On place ensuite le purgeur au point le plus bas du système, et la conduite d'arrivée doit descendre vers le purgeur afin d'assurer un bon drainage. Enfin, on doit toujours mettre un séparateur de sédiments immédiatement avant le purgeur pour empêcher tout corps étranger d'y pénétrer. Les vannes à l'entrée et à la sortie ont pour but d'isoler le purgeur en cas de nettoyage et d'entretien.

De plus, on installe un robinet sur la conduite de dérivation, afin de permettre de libérer le système de la condensation pour la réparation du purgeur.

Principe de fonctionnement :

La figure suivante expose un purgeur de vapeur en position fermée et en position ouverte. On met le purgeur en marche alors que la vanne sur la conduite de sortie est fermée. On ouvre ensuite la vanne d'entrée et on laisse la condensation remplir le purgeur. Enfin, on ouvre la vanne de sortie.

Principe de fonctionnement d'un purgeur de vapeur :

En résumé sur les purgeurs :

A la suite de cette étude, vous devriez retenir plus particulièrement les points suivants :

Les purgeurs d'air et d'eau sont utilisés pour évacuer les fluides indésirés des circuits et éliminer la condensation et l'huile dans les conduites.

Les purgeurs automatiques d'air ou d'eau doivent être choisis en fonction de leur capacité d'écoulement.

Un purgeur d'eau doit être installé la tête en bas, sur le point le plus bas du système.

Le purgeur de vapeur sera installé sur le point le plus bas du système et la conduite d'arrivée descendra vers le purgeur afin d'assurer un bon drainage.

Dans cette étude, vous avez appris à connaître les purgeurs d'air, d'eau, de vapeur et leur installation dans les systèmes de tuyauterie industrielle.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents