Mise en marche de l'équipement - Cours de Mécanique industrielle avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Mise en marche de l'équipement

Avant de procéder à la mise en marche d'une machine :

  • une pompe,
  • un compresseur,
  • un réducteur de vitesse,
  • ou toute autre machine devant être lubrifiée,

il faut prendre le temps de bien lire les recommandations inscrites dans la documentation technique du constructeur.

1. Pompe à palettes

Considérons l'exemple d'une pompe à palettes, dont la documentation technique vous est présentée par les figures suivantes.

Pompe à palettes à cylindrée variable :

Passage en annulation de débit :

Passage en débit maximal :

Entraînement :

Pose des tuyauteries :

Source : Mannesmann Rexroth

Cette documentation apporte toutes les informations liées à la connaissance du composant (fonctionnement, montage) et à sa mise en route.

2. Pompe à palettes à cylindrée variable

Fonctionnement - Vue en coupe, symbole :

Conception : Les pompes hydrauliques de type V7 sont des pompes à palettes à cylindrée variable.

Elles se composent :

  • d'un corps (1),
  • d'un rotor (2),
  • de palettes (3),
  • d'une bague de stator (4),
  • d'un régulateur de pression (5)
  • et d'une vis de limitation de cylindrée (6).

La bague de stator (4) est assujettie entre le petit piston de réglage oscillant (10) et le grand piston de réglage oscillant (11), le troisième point d'appui de la bague étant constitué par la vis de réglage en hauteur (7). Le rotor (2), qui est entraîné par le moteur, tourne à l'intérieur de la bague de stator (4). La force centrifuge applique les palettes, entraînées par le rotor, sur la paroi de la bague du stator (4).

Pompe à palettes à cylindrée variable :

Source : Mannesmann Rexroth

Régulation de la pression : Au fur et à mesure de la montée en pression du système, la pression du système est appliquée en permanence sur la face arrière du petit piston de réglage (10) par l'intermédiaire d'un conduit. En position de débit, la pression du système est également appliquée sur la face arrière du grand piston de réglage (11) par l'intermédiaire d'un perçage pratiqué dans le tiroir du régulateur (14). Ayant la plus grande surface, le piston de réglage (11) maintient la bague de stator (4) dans sa position excentrée. La pompe refoule le fluide à une pression inférieure à la pression d'annulation de débit affichée au régulateur de pression (5). Le tiroir du régulateur (14) est maintenu à une position donnée par le ressort (13).

Aspiration et refoulement : Les cellules (8) nécessaires au transfert du fluide sont délimitées par les palettes (3), le rotor (2), la bague de stator (4) et les glaces de distribution 9. Pour assurer la sécurité de fonctionnement lors du démarrage de la pompe, la bague de stator (4) est maintenue dans une position excentrée (position de refoulement) par le ressort 12 se trouvant à l'arrière du grand piston de réglage 11. Au fur et à mesure de la rotation du rotor (2), les cellules (8) augmentent de volume en aspirant du fluide par le conduit d'aspiration (S). Après avoir atteint leur volume maximal, les cellules (8) sont isolées de l'aspiration. Le rotor (2) continuant à tourner, elles s'ouvrent ensuite sur le refoulement tout en diminuant de volume, refoulant ainsi le fluide dans le système par le conduit de refoulement (P). La figure 7.14 vous présente une pompe à palettes à cylindrée variable.

Passage en annulation de débit en débit maximal :

Passage en annulation de débit (figure suivante) :

Si la force Fp résultant du produit de la pression par la surface dépasse la force antagoniste FF du ressort, le tiroir du régulateur (14) se déplace vers le ressort (13). La chambre se trouvant derrière le grand piston de réglage (11) est ainsi mise en communication avec le réservoir et décomprimée. Étant donné que la chambre se trouvant derrière le petit piston de réglage (10) se trouve en permanence soumise à la pression du système, celui-ci ramène la bague de stator (4) pratiquement à la position neutre. La pompe maintient alors la pression, le débit est ramené à zéro, et l'huile de fuite est remplacée. Les pertes et l'échauffement du fluide sont faibles. La courbe caractéristiques Q-p a une allure verticale, les courbes caractéristiques correspondant à différentes pressions d'annulation de débit étant parallèles.

Passage en annulation de débit :

Source : Mannesmann Rexroth

Passage en débit maximal (figure suivante) :

Si la pression du système devient inférieure à la pression d'annulation de débit affichée, le ressort (13) ramène le tiroir du régulateur (14) à sa position initiale. La pression est alors appliquée sur le grand piston de réglage (11), ce qui déplace la bague de stator (4) en position excentrée et rétablit le débit de la pompe.

Passage en débit maximal :

Source : Mannesmann Rexroth

3. Directives de montage

Entraînement :

La figure suivante vous présente des variantes d'équipement permettant de répondre aux besoins de l'utilisateur.

Entraînement :

Source : Mannesmann Rexroth

Proposition pour la pose des tuyauteries :

  1. Poser la conduite de drainage de façon que la pompe ne puisse pas se désamorcer !
  2. Il n'y a pas de tuyauterie à poser sur les pompes sans régulateur !

L'huile de fuite et l'huile de retour ne doivent en aucun cas être immédiatement ré-aspirées !

La figure suivante indique les position des conduites de drainage et d'aspiration entre la pompe et le réservoir.

Pose des tuyauteries :

Source : Mannesmann Rexroth


Directives de mise en route :

Purge

- Toutes les pompes à palettes de type PV7 sont des pompes auto-aspirantes.

- Avant d'effectuer la première mise en route, il convient de purger la pompe afin d'éviter qu'elle ne soit détériorée.

- Nous recommandons, à la première mise en route, de remplir le corps de la pompe via l'orifice de drainage. Bien respecter la finesse de filtration ! Ceci augmente la sécurité du fonctionnement et prévient le phénomène d'usure pouvant intervenir lorsque la pompe est montée dans un environnement défavorable.

- Si après 20 secondes environ le débit de la pompe présente encore des bulles d'air, vérifier à nouveau toute l'installation. Lorsque les valeurs caractéristiques de fonctionnement ont été atteintes, vérifier l'étanchéité des raccords et tuyauteries. Contrôler la température de fonctionnement.

Mise en route

- S'assurer que l'installation est propre et correctement montée.

- Vérifier le sens de rotation du moteur et de la pompe indiqué par la flèche.

- Démarrer la pompe sans charge et la faire débiter quelques secondes sans pression afin d'assurer une lubrification suffisante.

- en aucun cas la pompe ne doit fonctionner sans huile !

Attention

- Les réglages, la maintenance et la remise en état de la pompe doivent être effectués exclusivement par un personnel autorisé et spécialisé !

- Utiliser exclusivement des pièces de rechange d'origine Rexroth !

- Ne pas faire fonctionner la pompe en dehors des valeurs admissibles.

- Ne pas faire fonctionner la pompe si elle n'est pas en parfait état !

- Pour tous travaux réalisés sur la pompe (par exemple, montage et dépose), mettre l'installation hors courant et hors pression !

- Toute transformation ou modification arbitraire nuisant à la sécurité et au fonctionnement est interdite !

- Prévoir des protections (par exemple, protection de l'accouplement) !

- Ne pas enlever les protections existantes !

- Respecter impérativement les prescriptions générales de sécurité et de protection contre les accidents !

4. Filtres

Dans toute la mesure du possible utiliser des filtres retour ou des filtres de pression (les filtres d'aspiration ne sont admis que combinés à un interrupteur à dépression/indicateur de colmatage).

Fluide hydraulique :

- Respecter les instructions données par la notice.

- Nous recommandons d'utiliser des fluides de marque.

- Certains types de fluide ne doivent pas être mélangés, car il y a risque de décomposition et de perte de leur pouvoir lubrifiant.

- Selon les conditions de fonctionnement de la pompe, le fluide doit être renouvelé à des intervalles donnés. Il est indispensable de débarrasser le réservoir de tout résidu.

En résumé sur la mise en marche de l'équipement :

A la suite de la lecture de cette étude, vous devriez retenir plus particulièrement le point suivant :

- Toujours lire la documentation du constructeur avant de procéder à la mise en marche d'une machine neuve.

Cette étude vous a expliqué ce que doit faire le technicien qui procède à la mise en marche de l'équipement.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents