Les XIVe et  XVe siècles : le temps des fléaux - Cours d'Histoire avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les XIVe et  XVe siècles : le temps des fléaux

Quels sont les facteurs qui déclenchent la crise des XIVe et XVe siècles en Europe occidentale ?
1. La crise économique
a. Essor démographique et manque de terre
Ce qui frappe dans les campagnes du début du XIVe siècle, c'est le manque de terres. Les défrichements se sont arrêtés, mais l'expansion démographique a continué. En conséquence, les terres ne peuvent plus nourrir tout le monde.
b. La réapparition des famines
Apparaît alors la famine, ce manque total et parfois long de nourriture. La famine ne frappe pas seule, elle est accompagnée de nombreuses maladies comme le typhus, les fièvres typhoïdes qui se répandent sur les populations déjà affaiblies. C'est dans ce contexte que réapparaît la peste.
2. La grande peste
a. La diffusion de l'épidémie
Depuis longtemps la peste a délaissé l'Europe occidentale. Elle réapparait brusquement à la fin de l'année 1347. Une épidémie de peste fait alors rage en Asie centrale et des navires transportent dans leurs cales des rats contaminés qui amènent le fléau dans les ports méditerranéens.

La maladie emprunte les routes commerciales, les vallées fluviales et se répand dans toute l'Europe occidentale. Les villes ont subi plus durement l'épidémie que les campagnes. La proportion des décès varie selon les historiens entre les deux tiers et le huitième de la population de l'Europe occidentale.
b. Implorer le pardon de Dieu
La peste agit sur les mentalités. Deux faits frappent particulièrement : les pogroms et l'appartition des flagellants. Les Juifs sont rendus responsables de l'épidémie et sont massacrés un peu partout en Europe, en Espagne, dans l'Empire et même en France, on parle de pogroms à propos de ces violences.

Apparaissent aussi, ceux qu'on appelle les flagellants. Regroupés en associations, des hommes se flagellent en public pour implorer le pardon de Dieu. En effet, cette peste est considérée comme un signe de la colère de Dieu.
c. La mort inspire les artistes
L'art se transforme après 1348. De nouveaux thèmes apparaissent dans la peinture ou la sculpture qui insistent sur l'omniprésence de la mort comme par exemple les danses macabres qui rappellent l'égalité de tous, clercs, nobles, notables, paysans, mendiants devant la mort. Elles représentent en effet, sous la forme d'une farandole, des hommes et des femmes de tous âges et de toutes conditions sociales qui suivent la mort, symbolisée par un squelette tenant une faux.
3.  Le poids de la Guerre et de la fiscalité dans la crise
La guerre et la fiscalité, c'est-à-dire l'impôt sont des éléments déterminants de la crise des XIVe et XVe siècles.
a. Les impôts d'Etat
À la fin du XIIIe et au début du XIVe siècle apparaît dans les royaumes ibériques, en Angleterre et en France un impôt d'État, négocié par le roi avec les représentants des classes dominantes de l'aristocratie, de la bourgeoisie marchande et de l'Église. L'impact de l'impôt sur les sujets qui doivent l'acquitter est très fort.

Le lien entre impôt et guerre est important, car ce gouffre financier qu'est la guerre, rend légitime les levées imposées aux sujets par leur souverain.
b. Les guerres
Or au XIVe siècle, une série de conflits oppose la France et l'Angleterre depuis 1337 jusqu'en 1455. C'est la guerre de Cent-Ans. Non seulement, la guerre coûte cher et nécessite la levée de nouveaux impôts, dont la taille, mais elle produit des destructions de villes, de villages et de campagnes.

Le passage des troupes qui ravagent, pillent les régions traversées contribue au malheur des paysans et des miséreux de cette époque de crise.
L'essentiel

Plusieurs facteurs expliquent la crise des XIVe et XVe siècles. Il y a d'abord le manque de terre qui s'explique notamment par l'essor démographique et par l'arrêt des défrichements.

Cette situation favorise le retour des famines et avec elles le lot de maladies et d'épidémies dont la plus dramatique est celle de la peste qui décime la population d'Europe occidentale.

Enfin les guerres (celle de Cent Ans) contribuent largement à l'appauvrissement des populations d'une part en raison de la multiplication des levées d'impôts pour les financer et d'autre part en raison de la destruction des villages et des cultures qu'elles provoquent.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents