Les subordonnées COD - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les subordonnées COD

Objectif : identifier les différentes subordonnées COD.
1. Définition
Certaines propositions subordonnées ont, comme le nom, une fonction essentielle dans la phrase. Indispensables, elles peuvent assurer la fonction COD. On en distingue trois types.
2. La subordonnée conjonctive introduite par que
Introduite par la conjonction que, la subordonnée conjonctive est COD de verbes de déclaration, d'opinion, de connaissance, de sentiment, de volonté, de perception.

Le mode utilisé dans la subordonnée peut être le subjonctif : l'action est présentée comme possible, mise en doute ou envisagée à travers des sentiments, après des verbes de désir, de doute, de volonté et après ceux d'opinion ou de déclaration, à la forme négative ou interrogative.

Ex. : Je ne crois pas que tu réussisses cet examen.
Le subjonctif insiste davantage sur l'incertitude que l'indicatif.

Ex. : Je souhaite qu'il vienne nous voir.
L'émetteur je envisage l'action exprimée dans la subordonnée à travers ses sentiments, à travers le souhait.

3. La subordonnée interrogative indirecte
La subordonnée interrogative indirecte complète des verbes exprimant une demande, une connaissance, une ignorance, une affirmation.

Elle est introduite par un terme interrogatif (pronom, adjectif ou adverbe) : qui, ce que, quel(les), , quand, comment, combien, pourquoi, si (pour l'interrogation totale).

Ex. : On se demande pourquoi il n'est pas venu.

4. La subordonnée infinitive
Elle contient un verbe à l'infinitif qui a son sujet propre clairement exprimé (différent de celui de la principale).

Elle complète directement (sans préposition ni mot subordonnant) des verbes de perception, ainsi que des verbes comme faire ou laisser.

Ex. : Il sent la peur monter en lui.
Le verbe de la principale a pour sujet il, celui de l'infinitive la peur.

Difficultés : confusions possibles
Que : conjonction de subordination/pronom relatif
Ex. : Paul vérifie que la porte est bien fermée.
Que introduit une subordonnée conjonctive, COD du verbe vérifier ; il ne remplace aucun autre mot et n'assume aucune fonction dans la subordonnée.

Ex. : La porte que Paul a vérifiée est bien fermée.
Que introduit une proposition subordonnée relative, complément de l'antécédent porte ; il remplace ce mot et assume une fonction dans la relative (COD du verbe vérifier).

Qui : pronom interrogatif/pronom relatif
Ex. : Je me demande qui est venu.
Qui introduit une interrogative indirecte, COD du verbe demander.
C'est l'équivalent de : Je me demande : « Qui est venu ? »

Ex. : L'homme qui est venu t'attend encore.
Qui introduit une proposition subordonnée relative, complément de l'antécédent homme.

Si : interrogatif/hypothétique
Ex. : Je me demande si tu viendras.
Si introduit une interrogative indirecte, COD du verbe demander.
C'est l'équivalent de : Je me demande : « Viendras-tu ? »

Ex. : Je serai heureux si tu viens.
Si introduit une proposition subordonnée circonstancielle de condition.

L'essentiel

Trois types de propositions subordonnées peuvent, comme le nom, être COD d'un verbe :
– deux d'entre elles sont introduites par un mot subordonnant – la conjonctive introduite par que et l'interrogative indirecte ;
– l'infinitive n'utilise aucun mot subordonnant et a nécessairement un sujet propre.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents