Les relations internationales de 1945 à nos jours - Cours d'Histoire avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les relations internationales de 1945 à nos jours

Comment évoluent les relations internationales de la fin de la Seconde Guerre mondiale à nos jours ?
1. 1945-1962 : la Guerre froide
a. Naissance d'un monde bipolaire
Une fois la guerre terminée, les Alliés d'hier deviennent rapidement d'irréductibles adversaires. Pour arrêter l'expansion du communisme en Europe, Truman propose, une doctrine qui porte son nom, la doctrine Truman fondée sur une aide à la reconstruction européenne : le plan Marshall.

L'URSS réplique par la doctrine Jdanov (1947). Le monde se retrouve alors divisé en deux blocs antagonistes, organisé chacun autour d'une alliance : l'OTAN pour le bloc occidental et le pacte de Varsovie pour le bloc oriental.
b. L'Allemagne au cœur de la guerre froide
Truman veut faire de l'Allemagne un partenaire économique alors que Staline veut surtout réduire de manière significative la capacité de nuisance de ce pays.

Lorsque les Occidentaux décident d'unifier leurs zones d'occupation en vue de jeter les bases d'un Etat démocratique, l'URSS réagit en imposant un blocus (1948), qui empêche Berlin de communiquer avec les zones occidentales unifiées.

Les Occidentaux contournent ce nouvel obstacle en établissant un gigantesque pont aérien qui leur permet de ravitailler Berlin-Ouest.

L'URSS lève le blocus en mai 1949 mais cette première crise de Berlin consacre la partition de L'Allemagne en deux Etats et donne naissance dès la fin mai 1949 à la RFA et en octobre à la RDA.
c. Les grandes crises de la guerre froide
La partition de l'Allemagne met en sommeil, pour quelque temps la question allemande. C'est ensuite dans le conflit coréen (1950-1953) que les deux grands s'opposent en soutenant chacun un camp. Ils manquent de peu l'affrontement direct qui aurait pu dégénérer en conflit atomique dont le monde prend pleinement conscience d'ailleurs.

C'est ensuite à Berlin que ressurgit de plus belle l'antagonisme est-ouest. Cette nouvelle crise allemande est marquée par la construction dans la nuit du 12 au 13 août 1961 d'un mur infranchissable qui coupe la ville en deux.

Enfin l'installation par les Soviétiques de missiles nucléaires à Cuba conduit le président Kennedy à placer l'île sous blocus et une fois de plus les deux superpuissances évitent de peu le conflit direct et donc la catastrophe.
2. 1963-1985 : la détente et ses limites
a. La reprise du dialogue
Après avoir été à plusieurs reprises, au bord du conflit direct, Brejnev et Nixon établissent de nouveaux rapports : limitation des armes atomiques, non-intervention dans les affaires du bloc adverse, relations commerciales.

Leur opposition se poursuit mais de manière beaucoup plus indirecte, elle se manifeste ainsi dans les différents conflits comme les guerres israélo-arabes ou celle du Vietnam.
b. De nouvelles puissances au sein de chaque bloc
Au sein de chaque bloc émergent des puissances nouvelles ou anciennes et elles souhaitent faire  entendre leur voix.

Dans le camp occidental, les Etats-Unis subissent la concurrence de la CEE qui est aussi par ailleurs un partenaire. En outre, la France du général de Gaulle aimerait retrouver son rang de puissance et cherche à se démarquer de Washington.

Dans le camp communiste, la Chine critique la politique de coexistence pacifique de khrouchtchev et s'affranchit de Moscou dès le début des années 60.

En Europe, certains membres du Pacte de Varsovie comme la Roumanie de Ceausescu souhaitent davantage d'autonomie.

Enfin, face aux deux blocs, le Tiers Monde opte pour une troisième voie : le non-alignement.
c. La "Guerre fraîche"
A partir de 1975, s'ouvre une période de "guerre fraîche" caractérisée par l'alternance entre des périodes de détente et des périodes de tension.

La lutte d'influence entre les deux continue sous la forme de soutien aux différentes guérillas d'Afrique, d'Amérique latine et d'Asie centrale ou ils se disputent en plus l'accès au pétrole. Le réarmement reprend et l'URSS prend l'avantage en accédant au rang de première puissance militaire.

Mais avec l'arrivée de Reagan, les Etats-Unis réagissent et lancent un programme de défense stratégique fondé sur un bouclier spatial : l'IDS (Initiative de Défense Stratégique). Mais l'URSS se montre incapable de relever ce nouveau défi.
3. De 1985 à nos jours : un monde multipolaire ?
a. Vers un nouvel apaisement (1985-1991)
Après la période de refroidissement du début des années 80, se dessine une nouvelle ère dans les relations est-ouest avec l'arrivée en 1985 de Mikhaïl Gorbatchev. 

Ce dernier  veut moderniser l'URSS dont le système est à bout de souffle et se montre donc favorable à une reprise du dialogue. De son côté Reagan doit également faire face à des difficultés économiques et les deux hommes engagent alors de nouveau leur pays respectifs sur la voie du désarmement. 

Les deux Grands se désengagent peu à peu des conflits régionaux comme celui d'Afghanistan pour l'URSS en 1989 et ceux d'Amérique latine pour les Etats-Unis. Gorbatchev va même jusqu'au retrait de l'armée rouge des pays de l'est de l'Europe.
b. L'éclatement du bloc Est
Auteur de réformes dans son pays, Gorbatchev soutient en Europe de l'Est des élections libres qui portent au pouvoir des non-communistes.

En 1989, le mur de Berlin qui marquait la division de l'Allemagne depuis 1961 tombe et l'Allemagne est réunifiée l'année suivante, en 1990.

En 1991, l'URSS elle-même éclate en plusieurs républiques indépendantes et les Etats-Unis demeurent dès lors la seule grande puissance.
c. Un monde plus complexe
La fin du monde bipolaire libère des puissances régionales comme par exemple la Chine ou l'Inde.

Les conflits deviennent de plus en plus complexes et sont souvent déclenchés, non par des facteurs idéologiques mais par des facteurs ethniques et religieux comme en Yougoslavie ou au Moyen-Orient, ou encore économiques comme la guerre du Golfe.
L'essentiel

En 1945, le monde est ébranlé par six années de conflit armé. Aussi la volonté d'établir des relations internationales fondées sur la paix s'imposent à tous et particulièrement aux deux grands vainqueurs que sont Etats-Unis et URSS.

Mais leur entente est de courte durée et très rapidement, s'installe un conflit d'un genre nouveau qui divise le monde en deux : la guerre froide. Il s'agit d'un long conflit idéologique dans lequel les phases de tensions extrêmes alternent avec les périodes de détente.

Mais sur le long terme, le système soviétique s'essouffle et se montre dans la décennie 80 incapable de relever les défis qu'implique la course aux armements imposée par les Etats-Unis. Cet essoufflement provoque la chute du régime soviétique et la fin du monde bipolaire.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents