Les prépositions, les conjonctions et les interjections - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les prépositions, les conjonctions et les interjections

Objectifs : distinguer les classes grammaticales des mots invariables ; savoir utiliser des prépositions, des conjonctions et des interjections variées.

Les prépositions, les conjonctions et les interjections sont de petits mots invariables. Ils constituent trois classes grammaticales différentes et remplissent des rôles différents dans la phrase.

1. Les prépositions
Les prépositions sont des petits mots qui servent à introduire les divers compléments.
Ex : Je demande à ma mère (complément d'objet indirect).
La mère de Paul m'a écrit (complément du nom).
Après les vacances, Paul fera du sport (complément circonstanciel)

Les prépositions les plus courantes sont : à, après, avant, avec, chez, contre, dans, depuis, derrière, en, entre, par, parmi, pendant, pour, sans, sous, sur.

On trouve également des prépositions composées de plusieurs mots. On les appelle locutions prépositives : en face de, près de, jusqu'à, quant à, par rapport à, à force de...
Ex : La maison de Paul est en face de la mairie.

Difficultés

Attention à ne pas confondre certains homophones :

• la locution prépositive près de avec l'adjectif qualificatif prêt à. Ex : J'habite près de l'église. / Je suis prêt à partir.

• la locution prépositive quant à avec la conjonction quand. Ex : Quant à Paul, il préfère venir demain. / Quand Paul viendra, tout sera fini.

2. Les conjonctions
Il existe deux classes de conjonctions : les conjonctions de coordination, qui relient deux mots ou deux propositions de même nature ; et les conjonctions de subordination qui relient une proposition subordonnée à une proposition principale.
a. Les conjonctions de coordination

Elles sont au nombre de sept : mais, ou, et, donc, or, ni, car.

Elles permettent de relier :

• des mots ou des groupes de mots de même classe grammaticale et de même fonction.
Ex : Paul possède un chien noir et blanc.
Marie viendra aujourd'hui ou demain.

• deux propositions de même nature ou deux phrases.
Ex : Paul ne viendra pas demain, car il est trop occupé.
Paul vient dans deux jours. Mais Marie ne peut pas se libérer.

Les conjonctions de coordination peuvent exprimer différentes formes de liaison: addition (et, ni) ; choix (ou) ; cause (car) ; conséquence (donc) ; opposition (mais, or).

Difficultés

Il existe des adverbes de liaison qui jouent le même rôle que les conjonctions de coordination : puis, ensuite, en effet, pourtant, cependant... Ex : Paul vient dans deux jours. Cependant Marie ne peut pas se libérer.

b. Les conjonctions de subordination
Elles permettent de relier une proposition subordonnée conjonctive à la proposition principale dont elle dépend.
Ex : Paul viendra quand il sera prêt.

Les conjonctions de subordination les plus courantes sont : que, quand, comme, puisque, lorsque, si.

Il existe aussi de nombreuses locutions conjonctives de subordination formées avec que : dès que, parce que, afin que, pour que, alors que, de sorte que, bien que, avant que, après que, pendant que, tandis que...

Difficultés

Que peut être une conjonction de subordination ou un pronom relatif. Quand il est conjonction, que n'a pas de fonction dans la phrase et ne remplace pas non plus un nom de la principale. Il est placé après un verbe ou fait partie d'une locution.
Ex : Je pense que Paul viendra. (conjonction)
La maison que Paul habite est agréable. (pronom relatif)

3. Les interjections
Elles expriment des cris et des sentiments divers, plus ou moins forts : douleur, joie, surprise, indignation, admiration... Elles sont la plupart du temps suivies d'un point d'exclamation.
Ex : Ah ! Oh ! Ouf ! Aïe ! Holà ! Ho ! Hélas ! Bravo !

Certains mots (noms, adjectifs, verbes, adverbes) sont parfois également employés comme des interjections.
Ex : Silence ! Courage ! Allons ! Bien ! Bon ! Bref !

L'essentiel

Les prépositions, les conjonctions et les interjections sont des mots courts invariables.

• Les prépositions (à, de, sur, dans...) introduisent les différents compléments.

• Les conjonctions de coordination (mais, ou, et, donc, or, ni, car) relient deux mots ou deux propositions de même nature ;
Les conjonctions de subordination (que, parce que, quand, si...) relient une proposition subordonnée à la proposition principale dont elle dépend.

• Les interjections (ouf, aïe, ah...) servent à exprimer des sentiments.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents