Les os, organes rigides - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les os, organes rigides

Objectifs : Lors d'un mouvement, les os se déplacent les uns par rapport aux autres au niveau des articulations, sous l'effet de la contraction des muscles.
Comment ces os se mettent-ils en mouvement ? Quelles sont les qualités des os et des articulations nécessaires à la réalisation d'un mouvement ?

Illustration animée : Le corps humain. Parmi les 6 niveaux d'observation, l'onglet « Squelette » permet de mettre en évidence les muscles du corps humain.
A l'aide de la souris, passez sur les différents os afin que s'affichent leurs noms.

1. Les os
Ce sont des organes que dissimulent les muscles. Ils constituent l'ensemble du squelette, véritable charpente du corps. Ils sont rigides et fragiles à la fois et se renouvellent sans cesse grâce à leurs tissus vivants. Ils acquièrent des formes différentes le plus souvent complémentaires.

Les muscles se fixent sur ces organes par leurs tendons. Chaque contraction musculaire entraîne le déplacement de certains os du squelette et aboutit à la réalisation d'un mouvement. Les os sont des organes passifs, tandis que les muscles sont des organes actifs.

2. Les articulations
Les os se déplacent les uns par rapport aux autres au niveau de certaines zones de contact appelées articulations.

Une articulation comprend des os ayant des extrémités de formes complémentaires et recouvertes de cartilage, des ligaments et de la synovie, liquide circulant entre les cartilages.

Au niveau des articulations, les os s'emboîtent parfaitement. Les ligaments les relient les uns aux autres et assurent leur maintien dans l'emboîtement. La synovie, liquide huileux réduisant les frottements par lubrification, et le cartilage articulaire très lisse facilitent le glissement des têtes osseuses. Ainsi les mouvements plus ou moins amples sont possibles grâce à la souplesse des articulations.

Il existe plusieurs sortes d'articulations : le coude, le genou, le poignet, l'épaule, etc.
Ainsi, le mouvement de flexion de l'avant-bras vers le bras est rendu possible grâce au coude, zone de liaison, où les os du bras, humérus, et de l'avant-bras, radius et cubitus, s'emboîtent de façon à être mobiles. La forme de la tête de l'humérus et celle de la cavité cubitale s'adaptent parfaitement. Les deux têtes peuvent glisser l'une par rapport à l'autre.

L'essentiel

Les os sont des organes rigides et passifs qui se renouvellent sans cesse et qui sont de formes différentes et complémentaires.
Ils se déplacent les uns par rapport aux autres, sous l'action de la contraction musculaire, au niveau des articulations, zones de contact où ils sont maintenus entre eux par des ligaments. Le cartilage articulaire recouvrant la tête des os et la synovie entre le cartilage facilitent leur glissement.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents