Les nouvelles technologies et l'emploi - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les nouvelles technologies et l'emploi

A la manière de la machine à vapeur à la fin du XVIIIe siècle ou de l'électricité et de la chimie à la fin du XIXe, les nouvelles technologies de l'information sont en train de révolutionner les structures de l'économie. Certains économistes espèrent d’ailleurs que la diffusion de ces nouvelles technologies permettra de dégager d’importants gains de productivité, moteurs de la croissance. Il convient de s’interroger sur les effets de ces nouvelles technologies sur l’emploi.

1. Les effets discutés du progrès technique sur l’emploi
a. Le but du progrès technique : économiser du travail
Le progrès technique a pour objectif explicite d’économiser du travail dans la fabrication d’un bien ou d’un service. Autrement dit, pour fabriquer le même bien, on utilisera moins de travail qu’avant l’introduction du progrès technique. On voit donc très clairement que le progrès technique diminue la quantité de travail par unité fabriquée.

Mais affirmer cela ne nous dit rien sur l’évolution de l’emploi qui résulte de l’introduction du progrès technique. En effet, cette évolution va dépendre d’une part de ce que fait l’entreprise qui innove des gains de productivité réalisés, et d’autre part des effets induits par la décision de l’entreprise sur le reste de l’économie.

b. Les conséquences du progrès technique : création de richesses et nouveaux emplois
Fondamentalement, les gains de productivité, parce qu’ils permettent d’économiser du travail par unité produite, sont créateurs de richesses et rendent possible la création de nouveaux emplois. En effet, en abaissant le coût de production, les gains de productivité permettent la baisse des prix et l’augmentation des salaires réels. On observe donc une extension des marchés et, pour répondre à l’augmentation de la demande, les entreprises seront amenées à créer des emplois et à augmenter leur stock de capital productif, ce qui permettra de réaliser de nouveaux gains de productivité.
La boucle est alors bouclée et le processus peut se poursuivre.

2. Les nouvelles technologies bouleversent le tissu productif
a. Les nouvelles technologies : moteur de la « Troisième révolution industrielle » ?
Présentées comme le moteur de la « Troisième révolution industrielle », les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sont effectivement susceptibles de bouleverser le tissu productif. Les secteurs susceptibles d’être touchés par de nombreuses suppressions d'emplois sont a priori nombreux. Le bilan global n'en sera pas pour autant nécessairement négatif. Les emplois détruits pourraient en effet être largement compensés par des créations dans les secteurs susceptibles de produire ces nouvelles technologies et de l'effet d'entraînement sur l'ensemble de l'économie que permet une intégration précoce des innovations techniques dans la « vieille économie ».

b. La difficile mesure de l’impact des nouvelles technologies
En 1987, l’économiste et prix Nobel américain Robert Solow présentait son désormais célèbre paradoxe : « on voit les ordinateurs partout, sauf dans les statistiques de la productivité ». Solow affirmait alors qu’il était impossible de repérer les conséquences des NTIC sur la productivité et donc sur l’emploi. Ce paradoxe semble en partie contredit par la réalité économique actuelle puisque le département du Travail américain a mesuré pour l’année 2000 des gains de productivité sur un an de 5,1 %, un niveau jamais vu depuis 1983. S'agit-il ou non d'un effet des nouvelles technologies de la communication venant résoudre le paradoxe de Solow ? La question reste ouverte.

L’essentiel

Il apparaît difficile de donner une réponse tranchée quant aux relations entre les nouvelles technologies et l’emploi. Tout dépend, en effet, à la fois de l’usage fait des gains de productivité réalisés dans les diverses branches et de la capacité de ces nouvelles technologies à doper la productivité de façon suffisamment perceptible.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents