Les moteurs triphasés - Cours d'Electrotechnique avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les moteurs triphasés

Les moteurs triphasésLes moteurs triphasés sont ceux que l'on rencontre le plus fréquemment en industrie.

Il en existe une très grande variété, pouvant répondre à une foule d'applications reliées aux systèmes automatisés.

Dans cette étude, vous vous familiariserez avec :

  • la construction des moteurs asynchrones et des moteurs synchrones ;
  • leur fonctionnement.

Résumé sur les moteurs triphasés :

Avant de clore cette étude, il apparaît intéressant de récapituler les principes de fonctionnement ainsi que les principales caractéristiques des moteurs triphasés.

Le fonctionnement de tous les moteurs triphasés repose sur le principe du champ magnétique tournant, créé par le stator du moteur. Le déphasage entre les trois courants de ligne d'une source d'alimentation triphasée permet de générer une force magnétique qui se déplace d'un pôle à l'autre à l'intérieur du stator. Ce phénomène entraîne le rotor.

On peut inverser le sens de rotation des moteurs triphasés en inversant le sens du champ tournant. Pour ce faire, il suffit d'inverser deux des trois fils d'alimentation.

On peut diviser les moteurs triphasés en deux catégories :

- les moteurs asynchrones (ou moteurs à induction), qui tournent à une vitesse légèrement inférieure à la vitesse synchrone. Cette différence s'appelle le glissement, il est égale à :

.

-  les moteurs synchrones, qui tournent exactement à la vitesse synchrone.

Les moteurs asynchrones se subdivisent à leur tour en deux catégories, selon la construction du rotor :

- les moteurs à cage d'écureuil : il s'agit des moteurs les plus fréquemment utilisés en industrie. Ils représentent de 80 à 85 % de toutes les applications. On les retrouve en différents modèles, pouvant répondre à différents besoins.

- les moteurs à rotor bobiné : le rotor possède un bobinage triphasé relié en étoile et branché à un rhéostat, par l'intermédiaire de bagues collectrices. Ces moteurs permettent d'augmenter le couple de démarrage et de régler la vitesse de marche.

Pour leur part, les moteurs synchrones possèdent un rotor bobiné alimenté par une source externe de courant continu, par l'intermédiaire de bagues collectrices. En plus de tourner à une vitesse constante, les moteurs synchrones permettent de faire varier le facteur de puissance lorsque l'on fait varier leur courant d'excitation.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents