Les inégalités - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les inégalités

Objectif : on parle souvent de la pauvreté du tiers monde mais quelle est la situation en France ?

Qui est pauvre ? Qui est riche ? On constate que la situation se dégrade. Malgré le fait que la France compte parmi les pays les plus riches, en 2005 près de 10 % de la population totale est pauvre et vit avec 690 € par mois pour une personne seule.

1. L’origine des inégalités
L’origine des inégalités provient d’une mauvaise répartition des revenus et du patrimoine. Le salaire joue un rôle important. On estime en 2004 qu’environ la moitié des actifs gagnent moins de 1 250 € par mois.

Mais il y a aussi des inégalités dans le revenu :

• les femmes gagnent en général moins que les hommes. Les différences de salaires peuvent aller jusqu’à 40 %.
La localisation de l’entreprise joue aussi un rôle dans le salaire. Dans des zones à forte attractivité (Ile de France), les salaires sont plus élevés que dans les zones d’emplois déprimés (le Nord de la France).
• En général, les grands groupes internationaux rémunèrent leurs salariés mieux que les PME (petites et moyennes entreprises).
• Dans des secteurs d’activité en expansion (pétrochimie, secteur pharmaceutique) les salaires sont plus élevés que dans les secteurs d’activités en recul (textile, fabrication du petit électroménager).
• Les actifs ayant une qualification professionnelle obtiennent un salaire plus élevé que ceux sans qualification.

On peut donc dire, que la localisation, l’activité et la taille de l’entreprise jouent un rôle déterminant sur le montant du salaire. Mais il dépend également du sexe de la personne et de sa qualification.

2. La diversité des inégalités
Des études ont montré qu’il existe une inégalité devant l’école. Les enfants des familles les plus pauvres sont plus souvent en échec scolaire que les autres. L’origine se trouve en grande partie dans les mauvaises conditions de logement et la ségrégation urbaine, conditions peu propices à l’apprentissage.

L’accès aux soins est aussi inégalement réparti. Si les soins de base sont en principe pris en charge par l’assurance maladie, les compléments et les soins de « confort », doivent être pris en charge par les mutuelles. Or, les mutuelles ne sont souvent pas accessibles aux familles les plus pauvres.

Seulement la moitié de la population française est propriétaire de son logement. Les conditions de logement peuvent relever un autre type d’inégalité. Beaucoup de ménages souffrent de vivre dans des logements trop petits par rapport au nombre d’occupants.

Les inégalités sont souvent vécues comme une exclusion sociale.

L’essentiel

Même si la France compte parmi les pays les plus riches, à peu près 10 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Une personne est considérée comme pauvre lorsqu’elle ne dispose pas de plus de 690 € par mois.

L’origine de l’inégalité provient d’une mauvaise répartition des revenus et du patrimoine. La moitié des actifs gagnent moins de 1 250 € par mois et seulement la moitié de la population française est propriétaire de son logement.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents