Les différents formes de discours - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les différents formes de discours

Objectif : on peut classer les différentes formes de discours selon leur visée et l'effet qu'elles produisent – raconter, décrire, argumenter, informer ou expliquer. Même si un texte a un discours dominant, plusieurs formes peuvent se trouver mêlées. Il faut donc reconnaître les formes de discours et interpréter leur emploi.
1. Le discours narratif
Le discours narratif raconte des faits, une histoire réelle ou imaginaire. Celle-ci est prise en charge par un narrateur, distinct de l'auteur. Le plus souvent, on rencontre ce type de discours dans les romans, les contes et les nouvelles, les articles de journaux.

Il se caractérise par les éléments suivants :
– la narration se fait à la 1re personne (quand le narrateur est un personnage de l'histoire) et/ou à la 3e personne (quand le narrateur est extérieur à l'histoire) ;
– la narration emploie trois temps principaux : le présent de narration, le passé simple (associé à l'imparfait) ou le passé composé ;
– l'utilisation des connecteurs de temps (ils indiquent la progression chronologique) et de lieu (ils indiquent le ou les lieux précis de l'action) ;
– il a pour but d'amuser, d'émouvoir, d'informer ou de convaincre.

2. Le discours descriptif
Le discours descriptif donne à voir un personnage, un objet, un lieu, une situation... On le rencontre dans les mêmes types d'ouvrages que le discours narratif qu'il accompagne souvent pour représenter le décor et les personnages (le récit alterne entre narration et description).

Il se caractérise par les éléments suivants :
– la narration se fait à la 3e personne ;
– l'emploi du présent de vérité générale et de l'imparfait ;
– l'utilisation des connecteurs de lieu permet d'organiser la description ;
– le discours descriptif fait appel à un vocabulaire concret, d'où l'utilisation des expansions du nom (adjectifs, compléments du nom, appositions, propositions relatives) ;
– le narrateur (c'est-à-dire l'observateur) emploie des verbes de perception et des verbes d'état ;
– l'utilisation des figures de style (énumérations, comparaisons et métaphores) ;
– il a pour fonctions de renseigner le lecteur, de créer une atmosphère, de susciter une émotion et de préparer l'action du récit (il met en attente la narration).

3. Le discours explicatif (et informatif)
Le discours explicatif transmet et développe une information, un savoir qui doit être véridique, vérifiable et non contradictoire. On le rencontre surtout dans les manuels scolaires, les encyclopédies, les dictionnaires, la presse, les notices, mais aussi dans les genres littéraires et argumentatifs (dans lesquels il est souvent imbriqué).

Il se caractérise par les éléments suivants :
– l'emploi de la 3e personne dans la plupart des cas ;
– l'emploi du présent de vérité générale ;
– le recours à un vocabulaire spécialisé et technique fournit une information dite scientifique ;
– l'utilisation des connecteurs logiques (pour exprimer la cause, la conséquence, l'opposition, la comparaison) et temporels ;
– il a pour objectifs d'enseigner un savoir, de faire comprendre, d'initier ou encore de justifier.

4. Le discours argumentatif
Le discours argumentatif expose une idée et cherche à justifier une opinion à l'aide d'arguments illustrés, dans le but de convaincre un destinataire. Il expose une thèse établie sur un raisonnement et une démonstration. Il est fréquent dans la littérature d'idées, les essais, les critiques, les pamphlets, les discours politiques.

Il se caractérise par les éléments suivants :
– l'emploi de la 1re personne (l'énonciateur) et parfois de la 2e personne (le destinataire) ;
– l'emploi du présent de vérité générale, du passé composé ou du futur ;
– l'emploi des modalisateurs (la ponctuation, les conjonctions, les modes conditionnel et subjonctif) signale l'implicite qui a une valeur argumentative ;
– les connecteurs logiques (d'addition, d'opposition, de cause, de conséquence, de concession) structurent le discours argumentatif ;
– le recours à des arguments qui sont illustrés d'exemples ;
– le ton du discours varie selon l'objectif de l'argumentation. Il peut être neutre, polémique, oratoire, ironique ou satirique ;
– il a pour fonctions de convaincre, de discuter, d'agir sur les opinions ou les comportements.

L'essentiel

On peut classer les textes selon les quatre formes de discours :
– le discours narratif pour raconter ;
– le discours descriptif pour donner à voir ;
– le discours explicatif (ou informatif) pour expliquer (ou informer) ;
– le discours argumentatif pour convaincre.
Un même texte peut présenter des séquences qui appartiennent à des catégories différentes.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents