Les compléments d'objet indirects : COI et COS - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les compléments d'objet indirects : COI et COS

Objectifs : savoir reconnaître et différencier le COI du COS.
Les compléments d'objet sont appelés ainsi car ils désignent l'objet, la personne, ou la chose sur lequel ou laquelle s'exerce l'action exprimée par le verbe. Ils apportent donc des informations ou des précisions sur le verbe qu'ils complètent.
On les nomme aussi les compléments essentiels car ils ne peuvent être supprimés ni déplacés sans nuire au sens de la phrase.
Selon leur construction par rapport au verbe complété, on oppose deux sortes de compléments d'objet :
- les compléments d'objet directs qui complètent directement un verbe ;
- les compléments d'objet indirects qui complètent un verbe indirectement : par l'intermédiaire d'une préposition.
Le complément d'objet indirect (COI) et le complément d'objet second (COS), appartiennent tous deux à cette seconde catégorie.
1. Le complément d'objet indirect (COI)
a. Construction du complément d'objet indirect
Il s'agit d'un mot ou d'un groupe de mots qui complète un verbe dont la construction est indirecte, c'est-à-dire dont la construction nécessite une préposition : à, dans, par, pour, en, vers, avec, de, sans, sous,etc. Le plus souvent à ou de.

Ex : Pierre parle [à Pauline] dans la cour.
COI
Le nom Pauline est introduit par la préposition à qui appartient à la construction du verbe : parler à quelqu'un.

Les verbes qui sont complétés par des COI, sont des verbes transitifs indirects, c'est-à-dire dont la construction nécessite une préposition : plaire à, nuire à, offrir à, se souvenir de, rêver de, parler à...

Le COI suit souvent le verbe, il le précède quand il est un pronom personnel ou relatif.
ex : Pierre [lui] a parlé dans la cour. La fille [à laquelle] Pierre a parlé dans la cour s'appelle Pauline.

b. Nature du complément d'objet indirect
La fonction COI peut être remplie par :

– un nom ou un GN : Il parle [à Pauline]. Il parle [à la jeune fille].
– un pronom personnel, relatif, démonstratif... : Il parle [à celle-ci].
– un verbe à l'infinitif ou un groupe infinitif : Il accepte [de lui parler].
– une proposition subordonnée complétive : Elle s'attend [à ce qu'il lui parle].

2. Le complément d'objet second (COS)
a. La construction du complément d'objet second
Il s'agit d'un mot ou d'un groupe de mots qui complète indirectement un verbe déjà accompagné d'un complément essentiel. Cela peut-être un COD ou un COI.

Ils sont introduits par une préposition, le plus souvent à, de ou pour.

ex : Pierre offrit un cadeau [à Pauline].
COD COS

Les verbes qui sont complétés par des COS peuvent être des verbes transitifs directs s'ils sont déjà complétés par un COD ou transitifs indirects s'ils sont déjà complétés par un COI.
Voici quelques verbes qui peuvent être suivis d'un complément d'objet et d'un COS : donner quelque chose à quelqu'un ; parler de quelque chose à quelqu'un ; envoyer quelque chose à quelqu'un ; garder quelque chose pour quelqu'un...

Le COS suit généralement le COD ou le COI mais il peut aussi les précéder :
– lorsqu'il est un pronom : Pierre [lui] offrit [un cadeau] ;
COS COD
– lorsque le COD ou le COI et le COS sont deux GN, c'est généralement le GN le plus long qui se trouve en première position derrière le verbe : Pierre offrit [à son amie] [le dernier disque de son chanteur préféré].
COS COD

b. La nature du complément d'objet second
La fonction COS peut-être remplie par :

– un nom ou un GN : Pierre offre un disque à [son amie] ;
– un pronom : Pierre [lui] offre un disque ;
– un verbe à l'infinitif ou un groupe infinitif : Pauline invite Pierre à [venir à son anniversaire].

L'essentiel

Il existe deux catégories de compléments essentiels qui complètent un verbe indirectement, c'est-à-dire par l'intermédiaire d'une préposition :
- le complément d'objet indirect (COI) ;
- le complément d'objet second (COS).
Ils complètent le plus souvent un verbe grâce au préposition à et de.

Ces deux fonctions sont remplies par diverses natures de mots : nom, GN, pronom, infinitif ou groupe infinitif et proposition subordonnée complétive (uniquement pour le COI).
Ce qui différencie ces deux fonctions c'est que, comme son nom l'indique, le COS complète un verbe déjà accompagné d'un COD ou d'un COI.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents