Les besoins énergétiques - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les besoins énergétiques

Objectifs
Il est nécessaire d'apporter en permanence à l'organisme les éléments indispensables à son fonctionnement et à ses dépenses énergétiques.
Quels sont les besoins énergétiques de l'organisme ?
Quels en sont les facteurs de variations ?
Quelle quantité d'énergie apportent les aliments ?
1. Les dépenses énergétiques de l'organisme
Elles comprennent le métabolisme de base et toutes les dépenses exigées par l'activité quotidienne du sujet.
a. Le métabolisme de base (ou métabolisme de repos)
Il représente la dépense énergétique minimale d'un individu. Cette dépense est liée au maintien des fonctions vitales de l'organisme : les battements cardiaques, la respiration, l'activité cérébrale permanente, la vie cellulaire, etc...

Ce sont des dépenses incompressibles, qu'on ne peut pas éliminer.
Chaque individu a besoin d'un minimum d'énergie pour assurer les fonctions essentielles à la vie.

Ce métabolisme est mesuré dans des conditions particulières :
– sur un sujet placé à neutralité thermique : environ 19°C pour un sujet moyennement vêtu ; c'est le niveau pour lequel les dépenses énergétiques liées au maintien de la température corporelle sont considérées comme nulles ;
– sur un sujet allongé (afin d'éviter de mesurer des dépenses liées à un travail musculaire) ;
– sur un sujet à jeun depuis au moins 15 heures (afin d'éviter de mesurer des dépenses liées à la digestion).

La valeur de ce métabolisme de base est d'environ 6700 kJ pour un sujet adulte. Elle varie selon l'âge et le sexe de l'individu.

b. Dépenses liées à l'activité et facteurs de variations
On distingue les dépenses liées au maintien de la température corporelle (lutte contre le chaud ou le froid), au travail musculaire, à la digestion, à la croissance (chez les adolescents), etc.

Les besoins énergétiques varient selon différents facteurs :
l'âge : une personne âgée a des besoins énergétiques inférieurs à ceux d'un adolescent ;
le sexe : pour un âge et poids équivalents, un garçon a des besoins supérieurs à ceux d'une fille (ex. : pour fille de 13 ans, 10 400 kJ/jour, et pour un garçon de 13 ans, 12100 kJ/jour) ;
les conditions physiologiques : une femme adulte a besoin en moyenne de 8 400 kJ/jour, tandis qu'une femme enceinte a besoin d'un supplément de 400 à 1 000 kJ/jour et une femme allaitante d'un supplément de 2 100 kJ/jour.

En moyenne, la dépense énergétique quotidienne d'un homme adulte ayant une activité modérée est de 11 000 kJ et de 8 500 kJ chez une femme.

2. La part énergétique des aliments
Les aliments sont la seule source d'énergie utilisable par l'organisme : glucides, lipides et protides sont dégradés en dioxyde de carbone (CO2) et en eau au cours de la respiration, et ce, en présence de dioxygène.
Une partie de l'énergie libérée est perdue sous forme de chaleur.

Quelques données :
– 1 g de glucides apporte une quantité d'énergie égale à 17kJ ;
– 1 g de protides apporte 17 kJ ;
– la valeur énergétique d'un gramme de lipides est de 38 kJ.
Les lipides sont les plus énergétiques.

Il faut que l'énergie apportée par notre alimentation soit suffisante pour couvrir les dépenses énergétiques permanentes et les dépenses énergétiques variables.

 

L'essentiel

Les dépenses énergétiques de l'organisme sont variables et dépendent de l'âge, du sexe, de l'état physiologique, de la température extérieure et de l'activité physique.

Le métabolisme de base représente une dépense énergétique incompressible liée au maintien des fonctions vitales de l'organisme. C'est l'apport énergétique des aliments qui nous permet de couvrir toutes ces dépenses.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents