Les amortissements - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les amortissements

Objectifs : définir les actifs amortissables, la durée de vie des actifs, les notions d’utilisation et de valeur nette comptable, le plan d’amortissement, la comptabilisation ; incidences sur le résultat, le bilan et la trésorerie. Pour illustrer la notion de plan d’amortissement, deux modalités sont envisagées : linéaire et non linéaire en fonction des données technico-économiques fournies.
1. Généralités sur les amortissements
Un actif amortissable est défini comme un actif dont l’utilisation par l’entreprise est déterminable. Son utilisation est déterminable lorsque son usage attendu est limité dans le temps.
L'article 322-1 du plan comptable général précise que l'amortissement mesure la consommation des avantages économiques attendus de l'utilisation de l'immobilisation.

Si dès l’origine, un ou plusieurs éléments constitutifs d’un actif amortissable ont chacun des utilisations différentes, chaque élément est comptabilisé séparément et un plan d’amortissement propre à chacun des éléments est retenu. On parle dans de ce cas d'amortissement par composants.
L’article 322-3 du Plan comptable général précise qu'un composant est un élément d'une immobilisation qui a une utilisation différente, ou procure des avantages économiques selon un rythme différent, de celui de l'immobilisation dans son ensemble. Un plan d’amortissement propre à chaque composant doit être établi.
Exemple : un immeuble et sa toiture.
2. Les modes d'amortissement et le plan d'amortissement
Le plan d’amortissement est la traduction de la répartition de la valeur amortissable d’un actif selon le rythme de consommation des avantages économiques attendus en fonction de son utilisation probable.

Le mode d’amortissement est la traduction du rythme de consommation des avantages économiques attendus de l’actif par l’entreprise. Il doit permettre de traduire au mieux le rythme de consommation des avantages économiques attendus de l’actif. Il est appliqué de manière constante pour tous les actifs de même nature ayant des conditions d’utilisation identiques.
Le mode linéaire est appliqué à défaut de mode mieux adapté.

D'après l'article 322-4, l'amortissement d'un actif commence à la date de consommation des avantages économiques qui lui sont attachés. Cette date correspond généralement à la date de mise en service de l'actif.
a. Le mode d'amortissement linéaire
L'amortissement linéaire répartit le montant de l'immobilisation sur sa durée d'utilisation.


b. Le mode d'amortissement non linéaire (ou par unités d'œuvre)
Le mode d'amortissement par unités d'œuvre répartit le montant de l'immobilisation en fonction des prévisions de consommation des avantages économiques. L'unité d'œuvre retenue peut être le kilomètre parcouru, l'heure d'utilisation...


3. Enregistrement comptable de l'amortissement
Il s'agit d'une écriture d'inventaire. Cet enregistrement est donc effectué à la fin de chaque exercice comptable. Le compte d'amortissement est le compte de l'actif concerné auquel on intercale un 8 en deuxième position.
Ainsi, par exemple, pour l'amortissement d'un matériel de transport (compte 2182. Matériel de transport), le compte d'amortissement est 28182. Amortissement du matériel de transport.

Exemple : au 31/12/N+1, l'entreprise vue ci-dessus pour l'amortissement par unités d'œuvre (kilomètres parcourus) ne possède (par simplification) qu'une seule immobilisation : le véhicule.

4. Incidences sur les comptes annuels et la trésorerie

La valeur nette comptable est égale au brut, c'est-à-dire la valeur d'acquisition, diminuée des dépréciations. C'est cette colonne (net) qui permet de donner une image fidèle de la situation patrimoniale d'une entreprise.

Extrait de l'actif de bilan au 31/12/N+1
pour l'exemple ci-dessus


 

Brut

Amortissements

Net

ACTIF IMMOBILISE
Matériel de transport

ACTIF CIRCULANT

11 200

4 000

7 200


Sur le compte de résultat, les dotations aux amortissements (compte 681) augmentent les charges donc diminuent le résultat.
Les amortissements n'ont aucune incidence sur la trésorerie. On parle de charge calculée (ou non décaissée).

L'essentiel

L'amortissement mesure la consommation des avantages économiques attendus de l'utilisation de l'immobilisation. Le mode d’amortissement est la traduction du rythme de consommation des avantages économiques attendus de l’actif par l’entreprise. Parmi les modes d'amortissement, il existe le mode d'amortissement linéaire qui répartit le montant de l'immobilisation sur sa durée d'utilisation et le mode d'amortissement par unité d'œuvre qui répartit le montant de l'immobilisation en fonction des prévisions de consommation des avantages économiques.
Le compte d'amortissement est le compte de l'actif concerné auquel on intercale un 8 en deuxième position.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents