Le verbe - Cours de Français avec Maxicours - Primaire

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Objectif : Le verbe est le noyau de la phrase autour duquel s’articulent les autres membres de la proposition (sujet, complément d’objet, complément circonstanciel). Ces membres s’organisent différemment selon la construction du verbe, dont il est important de connaître les différentes formes.

Le verbe est le mot le plus important de la phrase.
Il varie en mode, en temps, en voix, en personne et en nombre. Au participe passé, il varie parfois en genre.

1. Le sens du verbe

On distingue :
• les verbes d'action : Un verbe d'action exprime une action faite ou subie par le sujet.
Ex. : Marion prend un gâteau.
       Le bébé dort, il rêve.
       Le sapin est décoré.

• les verbes d'état : Un verbe d'état (demeurer, devenir, paraître, rester, sembler) exprime un état du sujet.
Ex. : Les invités semblaient heureux.

2. Les voix
Le verbe d'action peut se présenter sous trois formes, appelées voix, selon la position du sujet par rapport à l'action que décrit le verbe.

• Il est à la voix active si le sujet fait l'action.
Ex. : Damien écrit une lettre. (sujet : « Damien »)

• Il est à la voix passive si le sujet subit l'action.
Ex. : Une lettre est écrite par Damien. (sujet : « une lettre »)

• Certains verbes n'existent qu'à la voix pronominale, réfléchie ou réciproque dans laquelle le pronom reprend le sujet : se souvenir, s'écrier, s'abstenir

Remarque : De très nombreux verbes peuvent exister aux trois voix.

Certains n'existent qu'à la voix passive, d'autres, enfin, n'existent qu'à la voix pronominale : se souvenir, se repentir… Ce sont les verbes essentiellement pronominaux (voir paragraphe spécifique).
3. Les verbes transitifs et intransitifs
a. Les verbes transitifs
Les verbes d'action transitifs s'emploient toujours avec un complément d'objet : rencontrer, attraper.



• Les verbes transitifs directs sont accompagnés d'un C.O.D (construit directement sans préposition).



• Les verbes transitifs indirects sont accompagnés d'un complément d’objet indirect (C.O.I), construit indirectement à l'aide d'une préposition.
b. Les verbes intransitifs
Les verbes comme courir, dormir… ne peuvent pas recevoir de C.O.D, mais uniquement des compléments circonstanciels. Ils sont intransitifs.



Repère :

Les verbes d'état ne sont ni transitifs, ni intransitifs ; ils ont pour rôle de relier l’attribut au sujet, ce sont des verbes attributifs.
c. Les verbes tantôt transitifs et tantôt intransitifs
La plus grande partie des verbes d’action sont tantôt transitifs (directs ou indirects), tantôt intransitifs, c'est-à-dire qu'ils peuvent être construits avec ou sans complément.


4.  Verbes pronominaux
Les verbes pronominaux sont toujours accompagnés d'un pronom reprenant le sujet :
Ex. : je me coiffe, tu te laves, il se lève, nous nous habillons, vous vous regardez.
Le pronom qui reprend le sujet est dit pronom conjoint.

Parmi les verbes pronominaux, on distingue différentes nuances :
• Les verbes réfléchis indiquent que le (ou les) sujet(s) exerce(nt) une action sur lui-même (eux-mêmes).
Le pronom conjoint peut alors être COD ou COI.


• Les verbes réciproques indiquent que les sujets (collectifs ou pluriels) exercent une action l'un sur l'autre (ou les uns sur les autres) et réciproquement :
Ex. : ils s'appellent, ils se cherchent, vous vous parliez, ils se regardent...

• Les verbes passifs indiquent que le sujet subit l'action mais que l'être ou la chose qui accomplit cette action n'est pas nommé :
Ex. : Les lumières de la ville se voient de loin. (On les voit de loin.)
       Il s'appelle Laurent. (On l'appelle Laurent.)
       Le safran s'achète cher. (On l'achète cher.)

• Les verbes subjectifs : le pronom est un élément totalement incorporé au verbe. Il s'agit surtout de verbes qui n'existent qu'à la forme pronominale : s'accouder, s'écrouler, se méfier, s'exclamer, s'écrier
Ces verbes sont dits essentiellement pronominaux.

Repère :

Un verbe peut avoir les quatre nuances :
- réfléchi : il s'aperçoit dans un miroir ;
- réciproque : ils s'aperçoivent devant le cinéma ;
- passif : la mer s'aperçoit de loin ;
- subjectif : il s'aperçoit de son erreur.

Les nuances des verbes pronominaux sont importantes pour l'accord des participes passés :

• Les verbes pronominaux forment tous leurs temps composés avec l’auxiliaire être.

• Lorsque le pronom réfléchi est le COD du verbe, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le sujet :


• Lorsque le pronom réfléchi est le complément d’objet indirect du verbe, le participe passé ne s’accorde ni en genre ni en nombre avec le sujet :


• De plus, le participe passé s’accordera avec le COD, lorsque celui-ci est placé avant le verbe :


L’essentiel 

Le verbe est le mot le plus important de la phrase.
- Il varie en mode, en temps, en voix, en personne et en nombre. Au participe passé, il varie parfois en genre.
- Le verbe traduit une action ou un état.

- Un verbe peut être transitif (direct ou indirect), s’il accepte un complément d'objet, ou bien intransitif, s’il n’accepte pas de complément d'objet.
- Il sert de lien entre le sujet et les compléments ou bien entre le sujet et l’attribut.

- Un verbe peut revêtir plusieurs tournures que l’on appelle « voix » : active, passive, pronominale. Dans la voix pronominale, on distingue les verbes réfléchis, les verbes réciproques, les verbes passifs et les verbes subjectifs.
Les nuances des verbes pronominaux sont importantes pour l'accord des participes passés.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents