Le risque d'exploitation et les prévisions de résultat - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le risque d'exploitation et les prévisions de résultat

Objectifs :
• définir le risque d’exploitation,
• calculer et interpréter la marge de sécurité,
• calculer et interpréter l’indice de sécurité,
• simuler des prévisions de résultat.

Qu’est-ce qu’un risque d’exploitation ? Comment calcule-t-on la marge de sécurité et l’indice de sécurité ? Que signifient ces indicateurs ? Peut-on faire des prévisions de résultats en fonction de différents scénarios ?

1. Le risque d’exploitation
Les entreprises évoluent dans un contexte de concurrence exacerbée. Les chiffres d’affaires ne sont jamais assurés d’une année sur l’autre. Les fluctuations possibles du chiffre d’affaires d’une entreprise représentent un risque pour la survie de celle-ci. On qualifie ce risque de risque d’exploitation puisqu’il fait directement référence au cycle d’exploitation de l’entreprise.

Rappelons que le cycle d’exploitation est la durée qui s’écoule entre l’achat de marchandises, de matières premières aux fournisseurs et le paiement des achats, des autres frais (personnel, frais de gestion…) et la vente des produits aux consommateurs.

Le modèle coût-volume-profit étudié dans la fiche traitant les thèmes sur le coût variable et le seuil de rentabilité permet de mesurer ce risque. À partir du calcul du seuil de rentabilité, on peut calculer deux indicateurs du risque d’exploitation :
- la marge de sécurité,
- l’indice de sécurité.
a. La marge de sécurité
La marge de sécurité est l’écart entre le chiffre d’affaires réalisé et le seuil de rentabilité. On parle de marge de sécurité car plus le chiffre d’affaires dépasse le seuil de rentabilité et moins il y a de risque au niveau de l’activité.
Par conséquent, la marge de sécurité représente la baisse de chiffre d’affaires que peut supporter l’entreprise sans subir de perte.

Marge de sécurité = chiffre d’affaires réalisé – seuil de rentabilité

Exemple :
La société « Bouton d’or » réalise un chiffre d’affaires de 2 000 000 €. Cette année, son gérant craint une chute du chiffre d’affaires en raison du contexte concurrentiel qui s’est fortement modifié. Le seuil de rentabilité de l’activité de la société est de 1 250 000 €. Quelle baisse de chiffre d’affaires cette société peut-elle enregistrer sans subir de perte ?

Cette indication nous est donnée par le calcul de la marge de sécurité :

Marge de sécurité = 2 000 000 – 1 250 000 
                             = 750 000

La marge de sécurité s’élève à 750 000 €, ce qui signifie que le chiffre d’affaires de la société « Bouton d’or » peut diminuer de 750 000 € avant d’être en perte.

b. L’indice de sécurité
L’indice de sécurité rapporte la marge de sécurité au chiffre d’affaires. Plus l’indice est élevé et moins l’activité est risquée.
 

Exemple :
M. Fleur, gérant de la société « Bouton d’or », souhaite connaître l’indice de sécurité lié à son activité. Pouvez-vous l’aider ?

Indice de sécurité = 750 000 / 2 000 000 
                             = 0,375

L’indice de sécurité est de 0,375, ce qui signifie que, jusqu’à 37,5 % de baisse du chiffre d’affaires, l’activité de la société « Bouton d’or » restera rentable (pas de perte).

2. Les prévisions de résultat
Le modèle coût-volume-profit étudié dans la fiche traitant les thèmes sur le coût variable et le seuil de rentabilité permet de calculer le résultat de l’activité (bénéfice ou perte) en fonction du volume de l’activité et des coûts. Le résultat peut être calculé à partir de la formule :

Résultat = (chiffre d’affaires x taux de marge sur coût variable) – charges fixes

Dans ce modèle, on raisonne à partir d’une hypothèse de fixité des charges. Dans une démarche de prévision, on peut remettre en cause cette hypothèse. En effet, l’achat d’une nouvelle machine peut entraîner une hausse des charges de structure (maintenance, formation du personnel…) ; l’embauche d’un nouveau collaborateur suit la même logique (salaire supplémentaire qui a pour conséquence une hausse de la masse salariale).

Exemple :
La société « Bouton d’or » hésite entre deux options pour se développer. Elle ne sait pas si il est préférable de porter son effort d’investissement sur :
- la production en achetant une nouvelle machine. Cela entraînerait des charges fixes supplémentaires de 10 000 €, mais permettrait de produire 30 000 unités de plus (hausse du chiffre d’affaires de 10 %),
- la commercialisation en embauchant un commercial. Les charges augmenteraient de 20 000 € et le chiffre d’affaires pourrait augmenter de 15 %.
Les charges fixes s’élèvent jusqu’à présent à 500 000 € et le taux de marge sur coût variable est de 40 %.

1er cas : l’acquisition d’une machine

Résultat prévisionnel = [(2 000 000 x 1,1) x 0,4] – (500 000 + 10 000) 
                               = 370 000

2e cas : l’embauche d’un commercial

Résultat prévisionnel = [(2 000 000 x 1,15) x 0,4] – (500 000 + 20 000) 
                               = 400 000

L’option la plus favorable est l’embauche d’un commercial puisqu’elle permettrait de réaliser un bénéfice plus important (400 000 € contre 370 000 € avec l’acquisition d’une machine).

L’essentiel

L’environnement dans lequel évoluent les entreprises laisse apparaître des risques, notamment en terme de réalisation de chiffre d’affaires. Ce risque lié au cycle d’exploitation de l’entreprise peut être suivi grâce au calcul de la marge de sécurité et de l’indice de sécurité. Mais, pour mener à bien son activité, il est également nécessaire de parier sur l’avenir. Le manageur, grâce à des outils de prévision, peut s’engager en connaissance de cause sur tel projet plutôt qu’un autre. Pour cela, il peut calculer un résultat prévisionnel en se basant sur le modèle coût-volume-profit.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents