Le paludisme et la fréquence HbS - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le paludisme et la fréquence HbS

Objectifs : Certaines mutations de l'ADN sont à l'origine d'allèles qui confèrent un avantage sélectif aux individus qui les portent.
Quel rapport existe-t-il entre le paludisme et la fréquence d'un allèle particulier, l'allèle HbS ? Quel avantage présentent les individus porteurs de cet allèle muté ?
1. Paludisme et drépanocytose
a. Le paludisme
Le plasmodium. Il est à l'origine du paludisme.
Une piqûre de ces insectes inocule le parasite dans le sang humain où il se développe et infecte les globules rouges.
Le paludisme est une maladie qui tue environ 2,5 millions d'individus chaque année. C'est un véritable fléau mondial.
est un parasite unicellulaire qui vit dans certaines espèces de moustiques des régions intertropicales
b. La drépanocytose
Cette maladie se caractérise par des globules rouges déformés (sous forme de faucille). C'est une maladie grave de l'hémoglobine.
Elle a pour conséquence l'anémie, des infections diverses ainsi que des occlusions vasculaires.
Elle est due à un allèle muté récessif, l'allèle HbS, qui code pour une chaîne B de globine anormale.

Seuls les individus homozygotes HbS//HbS sont malades.
Les hétérozygotes HbS//HbA ne sont pas atteints, HbA est un allèle normal.
La fréquence d'hétérozygotes peut atteindre jusqu'à 40 % dans certaines régions.

2. La relation entre le paludisme et la fréquence des hétérozygotes HbS//HbA
Une étude épidémiologique réalisée dans différents pays africains a montré que parmi les personnes décédées du paludisme (pour une ville et une période données), seul un hétérozygote HbS//HbA a été recensé sur un total de cent personnes.

Il semble donc que l'allèle HbS présente un très fort désavantage à l'état homozygote mais qu'il confère une résistance au paludisme chez les hétérozygotes : l'allèle HbS est donc soumis à des contraintes opposées.

L'essentiel

Dans les milieux où sévit le paludisme, la sélection naturlle maintient un niveau élevé de la fréquence de l'allèle HbS (absent dans les populations où le paludisme est inexistant) : on parle de polymorphisme équilibré.
La fréquence des allèles HbA et HbS n'est donc pas la même dans les populations et est susceptible d'évoluer.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents