Le narrateur à la première personne - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le narrateur à la première personne

Objectif
Savoir différencier les différents types de narration à la première personne.
Dans un récit à la première personne, le narrateur appartient à l'histoire, le point de vue adopté est toujours interne

Les marques de la première personne, le vocabulaire de la subjectivité et les modalisateurs sont les indices grammaticaux qu'on trouve dans ce type de narration.

Le narrateur peut être le personnage principal ou un témoin de l'histoire.

Il se peut que le narrateur, l'auteur et le personnage principal forme un seul être, c'est le cas des récits autobiographiques.
1. Le narrateur est un personnage fictif
a. Le narrateur-personnage
L'auteur, dans la rédaction de son récit, peut choisir d'utiliser une narration à la première personne.
Ce choix permet au lecteur de partager la vision des faits et les émotions du narrateur ; il peut s'identifier au narrateur et avoir l'impression de vivre avec lui ou comme lui les événements.

Ce procédé est également utilisé pour donner une impression d'authenticité et de vraisemblance, afin de convaincre le lecteur de la véracité des événements cités. C'est notamment le cas dans les récits fantastiques.
Exemple :
«  Mon cher docteur, je me mets entre vos mains. Faites de moi ce qu'il vous plaira. Je vais vous dire bien franchement mon étrange état d'esprit, et vous apprécierez s'il ne vaudrait pas mieux qu'on prît soin de moi pendant quelque temps dans une maison de santé plutôt que de me laisser en proie aux hallucinations et aux souffrances qui me harcèlent. Voici l'histoire, longue et exacte, du mal singulier de mon âme. » Maupassant, Lettre d'un fou, 1885.

Le principe du récit fantastique est de plonger le lecteur dans le doute, de le faire basculer du réel à l'irréel. L'intervention d'un narrateur-personnage y participe.
b. Le narrateur-témoin
Le narrateur à la première personne peut aussi être un simple témoin. On trouve ce genre de procédé dans les récits policiers.
2. Le narrateur est un personnage réel
a. Définition
Dans les récits autobiographiques comme les autobiographies, les journaux intimes ou les mémoires, l'auteur, le narrateur et le protagoniste se confondent.
Ils forment un seul et même personnage.

C'est le sens étymologique du mot autobiographie qui est formé par auto (qui signifie « soi-même »), bio (« la vie ») et graphie (« l'écriture »). L'ensemble signifiant que l'œuvre autobiographique correspond à l'écriture qu'un auteur fait de sa propre vie.
Exemple :
« Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple et dont l'exécution n'aura point d'imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature ; et cet homme ce sera moi. »
Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, 1782.

L'auteur souhaite partager son expérience, offrir un témoignage de son temps ou encore prendre du recul par rapport à sa propre vie.
b. Repérer les caractéristiques de l'autobiographie
La difficulté est de réussir à définir si un récit est purement autobiographique ou pas.
Il faut notamment s'appuyer sur une comparaison minutieuse :
  • le contenu du récit et la vie de l'auteur ;
  • le texte et le paratexte (= ce qui est autour du texte : titre, nom de l'auteur, date de parution, etc.).
L'essentiel
La narration à la première personne permet de créer une proximité avec le lecteur, qui peut plus facilement s'identifier au personnage principal.
Le narrateur peut être le personnage principal ou un simple témoin. Il peut se confondre avec l'auteur et le personnage principal, comme dans les récits autobiographiques.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents