Le Ier Empire - Cours de Culture générale avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le Ier Empire

1. De Bonaparte à Napoléon Ier
En 1802, Bonaparte devient consul à vie. Proclamé empereur des Français, il se fait sacrer par le Pape en 1804, sous le nom de Napoléon Ier. Il rétablit ainsi une forme de monarchie héréditaire.

L'empereur détient tous les pouvoirs. Il contrôle la population en ayant recours à la censure, à la police, à l'armée et aux préfets.
Les ouvriers sont étroitement surveillés : le livret ouvrier est un passeport qui permet de les suivre et d'éviter toute contestation.

Pour s'attacher les notables, Napoléon a reconstitué une cour avec une noblesse impériale sans privilège. La création de la légion d'honneur lui permet de flatter les élites.
Un catéchisme impérial met sur le même plan Dieu et l'empereur.
2. Les guerres napoléoniennes
a. La politique d'expansion
Lorsque Napoléon prend le pouvoir, la France est en guerre. En 1800, il remporte sur les Autrichiens la victoire de Marengo. En 1801 est signée la paix de Lunéville avec les Autrichiens. En 1802, la paix est signée avec l’Angleterre à Amiens.

En 1803, la guerre reprend, le Royaume-Uni ayant créé une troisième coalition.
En 1805, l’amiral Nelson remporte au large de Cadix la bataille de Trafalgar.
Napoléon et ses généraux (Ney, Murat, etc.) remportent les victoires d’Ulm, d’Austerlitz (2 décembre 1805), d'Iéna (1806).

A partir de 1806, Napoléon décide que le Royaume-Uni sera soumis à un blocus. Il s’agit véritablement d’asphyxier le Royaume-Uni. Mais ce blocus ne sera jamais hermétique, la contrebande faisant rage sur les côtes européennes. 
Pour faire diversion, Napoléon lance une attaque contre le Portugal qui sera à l’origine d’une dure politique de répression en Espagne.

Une cinquième coalition s’oppose ensuite à la France (Autriche, Royaume-Uni, etc.). Une célèbre victoire est associée à ce nouvel épisode : Wagram, en juillet 1809.
Napoléon conclue ensuite la paix avec l’Autriche. Ce rapprochement sera symbolisé par le mariage de l’empereur français avec la fille de François Ie d'Autriche, Marie-Louise, sans doute pour rehausser le prestige de sa dynastie.

La situation en 1811 est le résultat de ces différents épisodes.
b. L'Europe en 1811
La France proprement dite comprend alors 130 départements. De nombreux nouveaux départements sont situés sur le territoire des actuels Pays-Bas, Belgique, Italie ou Allemagne. La France est donc très vaste en comparaison avec l’hexagone actuel. Des villes comme Bruxelles, Amsterdam ou Rome sont alors situées en France. Cet Empire compte environ 45 millions d’habitants.

Les États vassaux sont les États dépendants de la France. On peut nommer le royaume d’Espagne, celui d’Italie, celui de Naples, de Suisse, le Grand Duché de Varsovie, les royaumes de Westphalie ou de Bavière. Il y a également la Confédération du Rhin.

Les États qui sont en théorie alliés de la France en 1811 (parfois très provisoirement) sont les Empires de Russie et d’Autriche, ainsi que trois royaumes : Danemark, Suède et Prusse.

Deux États sont ennemis de la France : le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande ainsi que le Royaume du Portugal.

L'Europe en 1811

3. La chute de l'Empire
En 1812, Napoléon dispose d'une armée de 600 000 hommes. Le 8 avril de cette même année, le tsar lance un ultimatum à Napoléon. En juin, l'empereur se lance à la conquête de la Russie. Après l'indécise bataille de Borodino, les Français entrent dans Moscou, une ville qui brûlera 5 jours durant, dès le lendemain.

Lorsqu'une retraite est décidée en octobre, il est déjà trop tard car le froid très vif fait bientôt son apparition. Fin novembre, c'est la retraite de Russie, avec la bataille de la Bérézina. En près de deux semaines, 40 000 Français meurent. Le bilan global est désastreux.

En 1813, Napoléon est en lutte contre trois armées : des troupes russes (et accessoirement suédoises) commandées par Bernadotte (un Français élu prince de la Suède, adversaire profond de Napoléon), des Russo-Prussiens commandés par Blücher et des Autrichiens sous le commandement de Schwartzenberg. Les batailles nombreuses se succèdent : Dresde, Kulm, Dennewitz.

En 1813, Napoléon perd l'Espagne et l'Italie, les départements belges, les Pays-Bas et la Suisse. En octobre a lieu la bataille de Leipzig, perdue par les Français.

En 1814, la campagne de France permettra aux coalisés de vaincre les troupes napoléoniennes. L'empereur est arrêté. Il abdique le 4 avril 1814 et doit s'exiler à l'île d'Elbe.
Une première Restauration se produit avec l'arrivée au pouvoir de Louis XVIII, le frère de Louis XVI.

4. Les Cent Jours
Napoléon s'échappe de l'île d'Elbe (sur le littoral toscan) où il était prisonnier. Il débarque au golfe Juan le 1er mars 1815 mais ne met que trois semaines à rejoindre la capitale (alors que les ralliements se multiplient).

Afin d'éviter la vallée du Rhône, il emprunte un itinéraire, devenu depuis la « route Napoléon ». Plus que les notables (plutôt hostiles), ce sont les soldats, les paysans, les artisans et les ouvriers qui se rallient à lui. Revenu au pouvoir, Napoléon assouplit le régime : l'empire devient libéral. Dès le retour de Napoléon au pouvoir, il est proclamé « hors la loi » par la coalition regroupée autour du Royaume-Uni. 

L'affrontement décisif a lieu en Belgique contre les troupes de Blücher et de Wellington. Par son attaque, Napoléon espère devancer les renforts autrichiens et russes. Mais des erreurs tactiques et un nombre trop inégal de combattants expliquent sa défaite à Waterloo, le 18 juin 1815. Au total, Napoléon ne sera pas resté plus de cent jours au pouvoir.

En juillet 1815, Napoléon se rend aux Anglais. Il quitte le 7 août 1815 le port anglais de Plymouth à destination de Sainte-Hélène, une île de l'Atlantique sud située à des milliers de kilomètres des côtes africaines et du Brésil. Il y meurt le 5 mai 1821. Mais sa légende est encore importante dans la France de la Restauration.

En juin 1815, le congrès de Vienne réorganise l'Europe : la monarchie est rétablie en France, ramenée dans ses frontières de 1792.

L'essentiel

Napoléon Ier élabore une sorte de monarchie héréditaire. Elle repose sur une dictature militaire, qui sait flatter les élites.
Les guerres d'expansion à travers toute l'Europe se soldent finalement par la chute de l'Empire. Cette domination a néanmoins apporté des idées républicaines au sein des populations européennes.
Après son exil sur l'île d'Elbe et son bref retour au pouvoir durant les Cent-Jours, Napoléon est exilé en 1815 et meurt sur l'île de Sainte-Hélène, le 5 mai 1821.
Le congrès de Vienne rétablit la France dans ses frontières de 1792. Les souverains de l'Ancien régime semblent triompher mais les idées révolutionnaires restent bien vivantes dans l'esprit des populations dominées.

Repères 

Juin 1800 : victoire de Marengo
Février 1801 : paix de Lunéville
Mars 1802 : paix d'Amiens avec les Anglais
Mai 1802 : consulat à vie
18 mai 1804 : Bonaparte proclamé Napoléon Ier, empereur des Français
19 octobre 1805 : victoire d'Ulm
21 octobre 1805 : défaite de Trafalgar
2 décembre 1805 : victoire d'Austerlitz
14 octobre 1806 : victoire d'Iéna
21 octobre 1806 : début du blocus continental
2 mai 1808 : soulèvement de Madrid contre la France
6 juillet 1809 : victoire de Wagram
2 avril 1810 : mariage de Napoléon avec Marie-Louise, fille de François Ier d'Autriche
8 avril 1812 : ultimatum du tsar à Napoléon
7 septembre 1812 : victoire de Borodino
14 septembre 1812 : entrée des Français dans Moscou en flammes
18 octobre 1812 : début de la retraite de Russie
27 novembre 1812 : bataille de la Bérézina
16 - 19 octobre 1813 : défaite de Leipzig
4 avril 1814 : abdication de Napoléon
4 mai 1814 - 26 février 1815 : exil à l'île d'Elbe
1er octobre 1814 - 9 juin 1815 : congrès de Vienne
1er mars 1815 : débarquement au golfe Juan
18 juin 1815 : défaite de Waterloo
7 août 1815 : départ de Napoléon pour l'île de Sainte-Hélène
5 mai 1821 : mort de Napoléon

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents