LE C.N.R. et Jean Moulin - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

LE C.N.R. et Jean Moulin

Quelles sont les spécificités de la Résistance française?
1. L’émergence de la Résistance française
a. L’acte de naissance : L’appel du 18 juin
L'acte fondateur de la Résistance française est l'appel du 18 juin 1940 lancé depuis Londres par le général de Gaulle. Une partie de l'empire colonial et des Français d'origine diverse se rallient à lui et permettent la création des Forces Françaises Libres (FFL) qui reçoivent le soutien de Churchill.

Cette résistance s'étoffe progressivement avec l'apparition de mouvements aux ramifications multiples, ainsi en zone libre, se forment :
- le mouvement de Libération-Nord, dominé par les chrétiens de gauche ;
- celui de l’Organisation civile et militaire, spécialisée dans les renseignements ;
- ou encore celui des Francs Tireurs et Partisans Français.
 

En fait, en dépit de la répression allemande en zone occupée, ces mouvements multiplient, dès 1940, les actes de sabotage et les attentats contre les Allemands.
b Les divergences de ces mouvements de résistance
Au sein même de ces groupes, existent d’importantes divergences politiques et idéologiques. En effet, les motivations idéologiques de l'entrée en résistance diffèrent en fonction de l’étiquette politique, sociale ou encore religieuse. Ainsi, pour les uns comme les communistes par exemple la motivation est avant tout idéologique : donner un sens politique à la résistance. Pour les autres comme les officiers de l’armée française ou encore les patriotes civiles, la motivation est avant tout patriotique : relever l’honneur bafoué de la France pour les premiers et lutter contre le fascisme pour les seconds.

À ces divergences, il faut ajouter une mauvaise définition des liens entre la résistance intérieure et celle de l’extérieur incarné par la France libre de Gaulle.
2. La fondation du Conseil National de la Résistance
Pour rallier la résistance intérieure et affermir sa légitimité en tant que chef de la France libre, de Gaulle créé par l'intermédiaire de Jean Moulin, le Conseil National de la Résistance.
a. Jean Moulin et la fondation du C.N.R.
Jean Moulin est un résistant de la première heure. Préfet d'Eure-et-Loir, en poste à Chartres, il est proche des milieux de gauche. Il est resté à son poste au lieu de fuir comme la plupart des dirigeants politiques devant l'avancée allemande de 1940 et ne part à Londres qu’en octobre 1941.

En mars 1943, Jean Moulin rejoint la France pour organiser le Conseil National de la Résistance (C.N.R.), dont le but est d’affirmer la continuité de la République et de préparer, pour le moment où le pays serait libéré, les nécessaires réformes démocratiques et sociales.

Le 27 mai 1943, le C.N.R. voit le jour à Paris. Il intègre à ses côtés les partis politiques dans le but de réfléchir aux réformes démocratiques et sociales nécessaires à la République française et de préparer l'après-guerre. Mais Jean Moulin est arrêté dans la banlieue de Lyon, le 21 juin 1943. Interrogé par Klaus Barbie, il meurt au début du mois de juillet 1943, des suites des tortures qui lui sont infligées.
b. Du C.N.R. au G.P.R.F.
Une fois le C.N.R. constitué, les mouvements de résistance apportent à de Gaulle leur soutien. Les délégués de ces mouvements participent au même titre que les délégués des différents partis politiques, socialistes et communistes compris, aux travaux d'une assemblée consultative installée à Alger.

Le 2 juin 1944, est alors créé le Gouvernement provisoire de la République française, composé de ministres de toutes tendances politiques et de membres issus de la Résistance.
L'essentiel

La Résistance française se déploie aussi bien à l'intérieur du pays qu'à l'extérieur. Mais les différents mouvements qui la composent manquent d'unité. En effet, ces mouvements se rattachent à des sensibilités politiques différentes et les motivations qui les poussent à entrer en résistance ne sont donc pas les mêmes.

C'est pour unifier l'ensemble et préparer la libération et le retour à la démocratie, que De Gaulle, aidé de Jean Moulin, crée en mai 1943 le Conseil National de la Résistance (CNR).

Mais la Résistance française, comme toutes les résistances européennes, est victime de la répression nazie. Ses membres subissent arrestations, torture et exécutions sommaires. C'est d'ailleurs des suites de la torture qu'il à subie lors de sa détention à Lyon que meurt jean Moulin en juillet 1943.

Repères

18 juin 1940 : appel du général de Gaulle : naissance de la France libre.
Octobre 1941 : départ de Jean Moulin pour Londres, rencontre avec de Gaulle.
27 Mai 1943 : fondation du Conseil national de la résistance (C.N.R.).
21 juin 1943 : arrestation de Jean Moulin à Caluire, près de Lyon.
Juillet 1943 : mort de Jean Moulin.
2 juin 1944 : fondation du Gouvernement provisoire de la République française.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents