Le Brésil - Cours de Géographie avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le Brésil

Quels sont les atouts et les limites de la puissance économique du Brésil ?
1. Le plus grand pays d'Amérique latine
a. Une vaste étendue territoriale
Quinze fois plus grand que la France, le Brésil est situé dans la zone chaude :
- au nord-ouest, l'Amazonie équatoriale est le domaine de la forêt dense ;
- le littoral est tropical, sauf dans le Nordeste où le climat est aride.
b. Un littoral peuplé
Le Brésil est peuplé de 170 millions d'hommes mais ils sont très inégalement répartis : les densités sont très fortes sur le littoral atlantique car c'est par là que sont arrivés les migrants. C'est le long de ce littoral que se situent les grandes villes.

L'intérieur du pays correspond au domaine du climat équatorial, propice aux insectes et aux maladies, il est donc vide d'hommes.
c. Une population métissée
Colonisé dès le XVIe siècle par le Portugal, le Brésil est le seul pays lusophone (c'est-à-dire qui parle portugais) d'Amérique latine.

C'est un pays fortement marqué par le métissage car les unions mixtes entre les Indiens indigènes (qui étaient là en premier), les Portugais et les esclaves noirs que les propriétaires de terres ont fait venir jusqu'au XIXe siècle pour travailler le sol, ont été précocement adoptées.

Depuis le milieu du XXe siècle, la population brésilienne a non seulement beaucoup augmenté mais elle a également rajeuni. Mais ce rajeunissement va s'atténuer dans les années à venir car la natalité est aujourd'hui en baisse.

© PHOTOS.COM/Jupiterimages
Doc.  Rio de Janeiro
2. Une puissance économique régionale
a. Une puissance agricole
Le Brésil est un grand pays agricole qui exporte de nombreux produits :
- de grandes plantations modernes situées sur le littoral sont consacrées à la culture de la canne à sucre, du café, du cacao, des oranges et du soja ;
- à l'intérieur des terres, de grands domaines sont consacrés à l'élevage de bœufs.
b. Les problèmes liés à la terre
Aujourd'hui, les paysans manquent souvent de terres, ce qui engendre souvent de violents conflits, la réforme agraire est lente à se mettre en place.

L'exode rural conduit les paysans pauvres dans les favelas des grandes villes, qui sont des quartiers pauvres constituées de bidonvilles.
c. Industries et multinationales
Le Brésil est la dixième puissance industrielle du monde. Les premières industries, créées à l'initiative de riches propriétaires de terres, remontent aux années 1930.

Par la suite, l'Etat crée des industries de base et d'armement. Et depuis les années 1970, des multinationales américaines et européennes se sont installées et produisent des automobiles, des avions, des vêtements, etc.
3. Une difficile maîtrise de l'espace
a. Une population essentiellement urbaine
Les trois quarts des Brésiliens vivent aujourd'hui en ville, notamment dans le Sudeste. La croissance démographique et l'exode rural ont provoqué une forte explosion urbaine.

Avec 16 et 12 millions d'habitants, Sao Paulo et Rio de Janeiro font partie des plus grandes métropoles mondiales. Le contraste est grand entre le centre moderne avec de luxueuses villas et les favelas de la périphérie.
 
Ces favelas, sont des quartiers situés sur des terrains occupés illégalement, le plus souvent insalubres (marécages, pentes raides des collines) et dont les habitations sont construites avec des matériaux de récupération. Les plus connus et les plus étendues se trouvent dans la ville de Rio de Janeiro, qui en compte près de 800 et rassemble le tiers de la population urbaine.
b. La conquête de nouvelles terres
Le territoire brésilien est si vaste qu'il reste encore des terres à conquérir.

L'avancée vers l'Ouest s'est traduit d'abord par la fondation en 1957 d'une nouvelle capitale, Brasilia et ensuite par la création de routes transamazoniennes qui ont ouvert des fronts pionniers : l'Etat a proposé aux paysans pauvres du Nordeste d'aller défricher la forêt pour obtenir des terres.

Mais le sol étant fragile, les récoltes ne donnent plus rien au bout de deux ou trois ans et les paysans doivent aller plus loin ou se mettre à travailler dans les plantations, les mines de fer ou les exploitations de bois.
L'essentiel

Le Brésil est encore considéré comme un pays en voie de développement. Cependant, à bien des égards, il s'impose, du moins sur le plan régional, comme une véritable puissance économique, avec des atouts considérables : une industrie performante, une agriculture puissante et un vaste territoire qui offre encore de nombreuses perspectives.

Cependant, la société brésilienne présente d'énormes contrastes de développement entre les centres et les périphéries. Ces contrastes témoignent de son maintien dans la catégorie des pays en développement.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents