La Seconde Guerre mondiale : le tournant de 1942-1943 - Cours de Culture générale avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La Seconde Guerre mondiale : le tournant de 1942-1943

La mobilisation économique, financière et idéologique des Alliés porte ses fruits. À partir de juin 1942, les combats tournent à leur avantage.

1. L'expansion japonaise arrêtée dans le Pacifique
a. La bataille de Midway
En juin 1942, après avoir réussi à bombarder Tokyo, les États-Unis sortent victorieux de la bataille de Midway, îlot sur lequel les Japonais cherchaient à étendre leur influence.
b. Débarquement américain à Guadalcanal
Le débarquement américain (août 1942) à Guadalcanal, suivi de l'évacuation des troupes japonaises, marque un coup d'arrêt à l'avancée nipponne dans le Pacifique.

2. Victoire alliée en Afrique du Nord
a. La victoire d'El-Alamein (Égypte)
En novembre 1942 à El-Alamein, les troupes britanniques de Montgomery contraignent les armées allemande, dirigée par Rommel, et italienne à reculer en Libye.
b. Débarquement allié en Afrique du Nord
Dans le même temps, des troupes américaines, auxquelles sont associées les FFL (Forces Françaises Libres), débarquent au Maroc et en Algérie, alors contrôlés par le régime de Vichy. Les Américains contraignent les Allemands et les Italiens à se retirer en Tunisie.

L'Afrique du Nord va alors servir aux États-Unis de base pour lancer des opérations militaires en Europe. En réaction au débarquement américain en Afrique du Nord, l'Allemagne envahit la zone libre jusque-là dirigée par le régime de Vichy.

3. La fin d'un mythe : Stalingrad
a. Le bourbier russe
Hitler décide de s'emparer du pétrole du Caucase afin de bloquer l'approvisionnement russe. Devant l'avancée de l'armée nazie, les Soviétiques résistent et pratiquent la politique de la terre brûlée. L'invasion est plus lente que prévue.

L'armée nazie est obligée de conquérir rue par rue Stalingrad, ville symbole de la grandeur de Staline. À ces difficultés tactiques vient s'ajouter la rigueur de l'hiver russe, qui paralyse l'armée allemande.
b. La fin d'un mythe (2 février 1943)
Après que les Russes aient réussi à encercler l'armée allemande en novembre 1942 et alors que Hitler refuse toute retraite, les troupes allemandes sont faites prisonnières en février 1943. L'impact de la défaite de Stalingrad n'est pas seulement militaire. Elle est idéologique car elle est porteur d'espoir pour les ennemis du nazisme : l'armée nazie n'est pas invincible.


L'essentiel

La bataille de Midway et le débarquement américain à Guadalcanal mettent fin à la supériorité aéronavale des Japonais.
L'année 1942 marque un tournant pour les Alliés en Afrique du Nord. Les forces allemandes et italiennes sont mises en difficulté.
La bataille de Stalingrad montre les limites de la puissance invincible de l'armée nazie. La capitulation allemande à Stalingrad a un double impact, militaire et idéologique.
Repères

2 février 1942 : Bataille de Stalingrad, victoire des Alliés
Mai 1942 : Bataille de la mer de Corail
Juin 1942 : Bataille de Midway, victoire des Américains
Novembre 1942 :
• Bataille d'El Alamein, victoire des Alliés
• Débarquement des Américains et des Forces françaises libres au Maroc et en Algérie
8 février 1943 : Coup d'arrêt américain à Guadalcanal
Mai 1943 : Repli des Allemands et des Italiens hors de Tunisie

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents