La réunification allemande : un défi territorial, économique et social - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La réunification allemande : un défi territorial, économique et social

L'essentiel

La réunification allemande est un processus essentiel pour ce pays et l'Europe. La situation de l'Allemagne sur le continent s'en est trouvée inversée : d'Etats périphériques en Europe traversés par le rideau de fer, elle devient Etat central, véritable interface entre l'Est (PECO) et l'Ouest (UE). Cette réunification est un pas essentiel qui a renforcé la puissance allemande en Europe. Mais elle a nécessité une forte volonté politique et de nombreux sacrifices (financiers et sociaux) qui ont fragilisé la société allemande.

1. La réunification, un défi nécessaire
a. Les deux Allemagnes
Après la défaite du Reich en mai 1945, les vainqueurs décident, lors des grandes conférences interalliées, du partage de l'Allemagne en 4 zones d'occupation. Mais les alliés d'hier (USA et URSS), dès 1947, se querellent. Le statut de l'Allemagne va alors cristalliser les principaux heurts liés à la Guerre froide en Europe. Dès 1948, la crise de Berlin provoque la scission de l'Allemagne en deux Etats, séparés par le rideau de fer (symbolisé à partir de 1961 par le mur de Berlin) : la RFA intégrée au « monde libre » et la RDA, incluse dans le bloc soviétique.
b. Une réunification inattendue
Suite à l'implosion du bloc socialiste et à la libéralisation dans les démocraties populaires en 1989, les deux Etats se réunifient le 3 octobre 1990 grâce à l'adhésion de la RDA à la RFA. Cet acte efface les dernières traces de la Guerre froide en Europe. Il faut souligner la volonté politique du chancelier Helmut Kohl, qui a souhaité ainsi voir « l'unité du peuple allemand [...] désormais achevée » (préambule de la Loi fondamentale de 1990). Grâce à cette réunification l'Allemagne devient le pays le plus peuplé d'Europe avec 82 millions d'habitants, ce qui en fait, théoriquement, le pays ayant le plus de poids au Parlement européen.
2. La réunification, un défi aux conséquences multiples
a. Un défi territorial et politique
L'intégration de la RDA à la RFA a eu comme première conséquence l'augmentation du nombre de Länder (16 aujourd'hui) : aux 10 Länder composant la RFA se sont ajoutés les 6 constituant l'ex-RDA. Pour les différencier, on appelle anciens Länder les 10 de l'ex-RFA et nouveaux Länder les 6 de l'ex-RDA.
Cela a des conséquences importantes en termes d'aménagement du territoire. Tout d'abord, la capitale allemande a migré vers l'est. A Bonn (capitale de l'ex-RFA), les Allemands préfèrent Berlin, la capitale historique. Si Bonn conserve le siège de 8 ministères, Berlin est un immense chantier (qui a été symbolisé par celui du Bundestag) qui doit doter la nouvelle capitale comptant 3,5 millions d'habitants d'un rayonnement culturel et économique de premier ordre. Le centre de gravité allemand s'est déplacé vers l'est. Autre conséquence, l'évolution du réseau de communication. Désormais la priorité n'est plus accordée aux axes nord-sud (ex. : l'autoroute HA-FRA-BA pour Hambourg, Francfort, Bâle) mais aux axes est-ouest. Ceux-ci permettent de relier anciens et nouveaux Länder et, au-delà, l'Europe de l'Ouest aux PECO. Ils mettent ainsi en valeur la nouvelle situation allemande de carrefour.
b. Un défi économique
La réunification, après un court temps d'euphorie, a été vécue comme un traumatisme par les Allemands. Il a fallu très rapidement adapter les industries est-allemandes à l'économie de marché. Ce fut le rôle de la Treuhand qui a rapidement restructuré l'outil productif est-allemand entre 1990 et 1994. Cela s'est traduit par la fermeture de nombreuses usines à l'Est et par la privatisation des plus rentables. Il a également fallu unifier les monnaies : la parité entre Mark Est et Mark Ouest a été décidée. Cette politique de réunification a eu pour conséquence une véritable désindustrialisation des nouveaux Länder et a coûté cher à l'ex-RFA.
c. Un défi social
Devant l'ampleur des difficultés générées par une réunification à marche forcée (perte de pouvoir d'achat, désindustrialisation, chômage...), de nombreux Allemands des nouveaux Länder ont migré vers les anciens Länder afin de trouver une situation économique plus favorable. Cela alimente une « nostalgie » et une certaine rancœur vis-à-vis du gouvernement.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents