La répartition des groupes sanguins - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La répartition des groupes sanguins

Objectifs : Nous dérivons tous d'un ancêtre africain malgré des caractéristiques morphologiques très différentes. Toutes les populations humaines partagent le même pool génétique.
Qu'en est-il des groupes sanguins ?
1. Gène et groupes sanguins
Le groupe sanguin d'un être humain peut être A, B, O ou AB. Ces différences génétiques, sur des individus d'une même espèce sont la preuve d'un polymorphisme. Ce polymorphisme repose sur la diversité des allèles d'un gène.

Le système des groupes sanguins ABO est sous le contrôle de différents gènes, mais la différenciation finale est contrôlée par un gène qui existe sous forme de 3 allèles différents : allèle A, allèle B et allèle O (les allèles sont les différentes versions d'un même gène).
Les allèles A et B sont codominants, et tous deux dominants sur l'allèle O qui est récessif.
Un individu ne possède que 2 allèles au maximum pour un gène donné, c'est pourquoi il existe ainsi 4 groupes sanguins différents : A, B, O et AB.

La formation des allèles étant due à des mutations de l'ADN, l'étude de la répartition des groupes sanguins donne des renseignements importants quant aux étapes de la colonisation du monde par l'homme moderne.

2. Variabilité génétique et conclusions
Des études sur la fréquence des différents allèles A, B et O ont été effectuées dans diverses régions du monde, exclusivement dans des populations originaires de ces régions.

Les résultats montrent que les répartitions sont les suivantes :

  • allèle A : fréquence très importante en Europe, puis fréquence non négligeable en Afrique et en Amérique du Nord, mais quasi-absence en Amérique du Sud.
  • allèle B : quasi-absence sur tout le continent américain et en Australie, fréquence importante au Moyen-Orient et en Asie, fréquence faible en Europe.
  • allèle O : fréquence maximale en Amérique du Sud et du Nord, fréquence très faible en Asie.

Cette étude révèle que les 3 allèles sont présents sur tous les continents mais à des fréquences variables, et aucune répartition ne coïncide avec des caractères phénotypiques tels la couleur de la peau. De plus, en étudiant la fréquence et la répartition des différents allèles, on peut reconstituer les étapes de la colonisation du monde. Par exemple, l'uniformité de répartition des allèles A (Amérique du Nord) et O (tout le continent américain) montre bien que ce continent a été colonisé tardivement, du Nord au Sud.

L'essentiel

La répartition des groupes sanguins renseigne sur les migrations de l'homme moderne, et les grandes étapes des colonisations.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents