La relation croissance du PIB, croissance de la productivité et croissance de l'emploi - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La relation croissance du PIB, croissance de la productivité et croissance de l'emploi

1. Croissance intensive et croissance extensive
a. La croissance intensive
Les auteurs des bons manuels d'économie admettent que la production résulte de la combinaison des facteurs de production que sont le capital et le travail.
La croissance de la production (c'est-à-dire du PIB) s'explique par l'augmentation de l'utilisation d'un de ces deux facteurs ou des deux à la fois.

Ainsi, les travaux de Carré, Dubois et Malinvaud sur la croissance française durant les Trente Glorieuses aboutissent aux résultats suivants :

Ces données montrent clairement que la croissance s'est faite essentiellement sur la base des gains de productivité (+ 4,5 %) rendus possibles par l'augmentation de l'utilisation de capital fixe (mécanisation ...). Toutefois, la croissance de l'utilisation de capital fixe et les gains de productivité qu'elle a générés n'aurait pu, à elle seule, satisfaire l'augmentation de la demande donc de la richesse produite (croissance de la valeur ajoutée de 6 %). Il a donc fallu accroître aussi la quantité de main-d'œuvre (croissance des effectifs de 1,4 %).
La croissance de la valeur ajoutée (6 %) résulte donc de la croissance de la productivité (4,5 %) et de la croissance des effectifs (1,4 %).

On parle dans ce cas d'une croissance intensive car elle est basée sur une utilisation plus intensive du capital et sur l'obtention de gains de productivité élevés. On parle d'une augmentation de l'intensité capitalistique du système productif.
b. La croissance extensive
A l'inverse, on parlera de croissance extensive lorsque celle-ci est réalisée grâce à un fort accroissement de la main-d'œuvre sans qu'il y ait de changements fondamentaux dans les techniques de production.
2. Progrès technique et emploi
Le progrès technique est souvent considéré comme l'ennemi de l'emploi. En réalité, les choses ne sont pas si simples et doivent être relativisées. Pour comprendre le phénomène du chômage, il convient de mettre en relation les gains de productivité avec la croissance de la production.
a. Un exemple pour comprendre
Au départ (t0), une usine produit 100 000 automobiles par an (ce qui correspond à la demande). La productivité est de 10 automobiles par ouvriers et par an. Il faut donc 10 000 ouvriers pour satisfaire la demande.
L'année suivante (t1), la robotisation des chaînes permet le doublement de la productivité qui passe à 20 automobiles par homme et par an. On envisage 3 hypothèses en ce qui concerne la demande adressée à cette entreprise. Chaque niveau de demande conditionnera la production et donc l'emploi. De quelle façon ?


Que constatons-nous ?

• Lorsque les gains de productivité (x 2) sont supérieurs à la croissance de la production (x 1), il y a des suppressions d'emplois (hypothèse 1) ;
• lorsque les gains de productivité (x 2) sont équivalents à la croissance de la production (x 2), il y a maintien de l'emploi (hypothèse 2) ; 
• lorsque les gains de productivité (x 2) sont inférieurs à la croissance de la production (x 4), il y a des créations d'emplois (hypothèse 3).
b. Vérification dans la réalité
L'emploi est donc fonction du niveau des gains de productivité et de celui de la croissance de la production (ou du PIB au plan macro-économique).

Ainsi, entre 1961 et 1973, notre pays a connu un taux de croissance annuel moyen de 4,7 % en ce qui concerne la productivité du travail est de 5,4 % pour le PIB. Cela s'est traduit par une hausse de l'emploi.
A l'inverse, les chiffres de la période 1989-1995 ont été respectivement de 1,5 et 1,3 %. L'emploi a donc diminué de près de 0,2 % (1,3 - 1,5 = - 0,2).
L'essentiel

Le progrès technique ne génère du chômage que lorsqu'il induit des gains de productivité supérieurs à la croissance du PIB.
A l'inverse, lorsque la croissance économique est supérieure aux gains de productivité, il y a création d'emplois.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents