La puissance du Japon et ses limites - Cours de Géographie avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La puissance du Japon et ses limites

Quels sont les fondements et les limites de la puissance économique du Japon ?
1. La deuxième puissance industrielle
a. Un miracle économique ?
Ruiné et vaincu en 1945, le Japon est occupé par les Américains. Ces derniers lui imposent la démocratie comme régime politique et favorisent son développement industriel en l'engageant sur la voie de l'innovation.

© COMSTOCKIMAGES/Jupiterimages
Doc. La bourse de Tokyo, une des plus puissantes bourses au monde


Ce développement permet au Japon d'assurer 15 % de la production industrielle mondiale et de connaître rapidement une forte croissance ainsi qu'un faible taux de chômage et ce, jusqu'au début des années 1990.

Les atouts qui lui ont permis de connaître ce développement sont nombreux :
- une cohésion sociale liée à la très forte hiérarchisation de la société ;
- une main-d'œuvre docile et travailleuse ;
- une relative maîtrise des contraintes du territoire ;
- des investissements colossaux dans le domaine de la recherche engagés par les entreprises mais aussi par l'Etat.
b. Les fleurons de l'industrie japonaise
L'industrie lourde est le premier fleuron de l'industrie japonaise. Aujourd'hui, elle est certes fortement concurrencée et largement délocalisée mais les secteurs de la sidérurgie et de la construction navale sont encore bien placés, en revanche celui du textile décline.

Mais le secteur industriel le plus dynamique est celui de l'automobile puisque avec des marques comme  Toyota, Nissan et Honda, le Japon s'impose comme le premier constructeur mondial. Ces firmes s'implantent systématiquement à l'étranger ou s'associent avec des entreprises étrangères : c'est le cas entre le constructeur français Renault et Nissan.

Enfin, il y  a deux secteurs où le Japon exerce une supériorité incontestable, c'est celui de l'industrie de pointe avec des marques comme Sony, Fujitsu pour l'électronique, la robotique, l'audiovisuel... et celui des biotechnologies.
2. Une puissance commerciale et financière
a. La troisième puissance commerciale
Le Japon ne dispose pas de matières premières et énergétiques, son économie est fortement tournée vers l'extérieur. Cette dépendance, le Japon la rencontre également dans le domaine des produits alimentaires, ce qui le conduit à ériger des normes de protection de son marché intérieur.

En revanche dans le domaine des produits industriels, le Japon s'impose comme un des premiers exportateurs de la planète notamment de produits électroniques, audiovisuels...

C'est avec la Triade, qu'il constitue avec l'Union européenne et les Etats-Unis, que le Japon réalise l'essentiel de ses échanges, principalement avec les Etats-Unis d'ailleurs.
b. Le Japon créancier et investisseur
Ses échanges économiques permettent au Japon de dégager d'énormes excédents qu'il réinvestit ensuite pour deux tiers au sein de la Triade en particulier aux Etats-Unis, dans les secteurs de l'industrie (automobile, électronique) des services (assurances, immobilier, finances) et de l'art.

Le Japon s'impose ainsi comme le deuxième investisseur de la planète. Mais, grâce à la puissance de son système bancaire, il s'impose également comme un des principaux créanciers c'est-à-dire qu'il prête de l'argent notamment aux Etats-Unis et aux pays d'Asie.
3. Les limites de la puissance
a. Une économie fragile
A partir du début des années 90, le pays connaît une grave crise économique et financière, son taux de croissance devient un des plus faibles des pays industrialisés.

Ce marasme économique est accompagné d’une crise politique et provoque, aussi bien chez les particuliers que les investisseurs, une perte de confiance générale en l’avenir.

Mais à partir de la fin de 2002, stimulé par le rapide développement de la Chine voisine, l’économie japonaise amorce un mouvement de reprise.
b. Une crise de la société
Comme les autres pays développés, le Japon rencontre depuis quelques années un certain nombre de problèmes qui plongent sa société dans une crise morale et sociale importante.

Les facteurs de cette crise sont comme aux Etats-Unis ou en Europe :
- le vieillissement de la population ;
- le déclin des valeurs traditionnelles, notamment celle du travail et de la discipline, remplacées par l’aspiration aux loisirs et au bien être ;
- le recul des valeurs de solidarité de groupe au profit de l’individualisme ;
- la désagrégation de la cohésion sociale.
c. Une puissance incomplète
Le Japon n’est pas une puissance politique et militaire. En effet, en 1945, les Etats-Unis lui ont imposé de renoncer à la puissance militaire. Ce point figure d’ailleurs dans l’article 9 de la constitution, votée en 1946 : « le peuple japonais renonce à jamais à la guerre ».

Par ailleurs, le Japon n’est pas membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU et ne possède pas l’arme nucléaire. Cependant, depuis plusieurs années, il cherche à se faire une place sur la scène internationale en envoyant notamment des casques bleus dans des zones de conflits et en revendiquant un siège de membre permanent au Conseil de sécurité.
L'essentiel

L'expression qui caractérise bien le Japon est la fameuse formule qui fait de lui "un géant économique et un nain politique". En effet sur le plan économique, nul doute qu'il est une des plus grandes puissances de la planète mais sur le plan politique et militaire, le Japon reste une puissance mineure qui cherche toutefois, depuis quelques années à s'imposer sur la scène internationale.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents