La protection sociale aujourd'hui - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La protection sociale aujourd'hui

1. Qu'entend-on par protection sociale ?
La protection sociale a pour fonction de couvrir les charges résultant de l'existence de certains risques. Les risques couverts sont :
 
• la vieillesse (retraites, survie) qui représente aujourd'hui près de la moitié des dépenses sociales en France ; 
• la santé (maladie, invalidité), environ un tiers du total des dépenses ;
• le chômage, 8 % des dépenses ;
• la famille et l'enfance ;
• le logement et l'exclusion.

Notre système de protection sociale repose sur le principe de la solidarité horizontale et verticale : les plus favorisés cotisent au profit des plus démunis, les actifs au profit des non actifs ou des chômeurs.
2. La protection sociale sous tension
Que ce soit en France ou dans les autres pays européens, les systèmes de protection sociale sont sous tension. D'une part, l'augmentation régulière des dépenses fait peser une menace sur le financement du système. D'autre part, la mondialisation et la mise en place d'un ordre économique libéral font craindre la généralisation du dumping social.
a. Comment financer les retraites ?
Le vieillissement de la population aura à terme des effets sur le financement des retraites. D'ici 2020, le rapport actifs sur inactifs va diminuer de 27 % et il sera divisé par deux d'ici cinquante ans. Il n'est donc pas surprenant de voir le débat sur l'avenir des retraites occuper le devant de la scène politique et sociale. Entre les défenseurs du régime par répartition et ceux qui souhaitent la mise en place d'un régime par capitalisation, la discussion est souvent difficile.

• Sauver le régime de retraite par répartition
Cela est possible sous réserve de la mise en œuvre d'un certain nombre de conditions : 
        – augmentation des taux de cotisation vieillesse prélevés sur les actifs ; 
        – diminution du montant des retraites ; 
        – augmentation du rapport actifs sur inactifs en retardant l'âge de cessation d'activité ou en ayant recours à une main-d'œuvre immigrée.

Il est bien évident que seule une combinaison de l'ensemble de ces dispositions pourrait permettre de sauver le système de retraite par répartition.

• La remise en cause du système
Pour certains, l'avenir des retraites passe par une remise en cause partielle ou totale du système actuel. Les plus modérés préconisent un système mixte alliant système par répartition et recours partiel à l'épargne salariale et aux fonds de pension.
D'autres préconisent la généralisation du système de capitalisation dans lequel les actifs devraient se constituer aujourd'hui un capital qui serait leur retraite de demain.
b. Le défi de la mondialisation
Le coût de la protection sociale joue un rôle déterminant sur le coût du facteur travail et donc sur la compétitivité des entreprises. Or, dans le cadre d'une économie mondialisée, il est tentant pour une entreprise de s'installer là où le coût de la main-d'œuvre est le plus faible. Il est donc légitime de s'inquiéter de ce type de concurrence qui pourrait déboucher sur une sorte de dumping social qui consisterait à réduire la protection sociale pour réduire le coût de la main-d'œuvre et améliorer la compétitivité des entreprises nationales.
L'essentiel

Il est indéniable que le problème du financement de la protection sociale, et notamment de la branche retraite, va se poser avec beaucoup d'acuité dans les années à venir. Toutefois, la croissance aidant, un effort de l'ensemble des citoyens peut permettre de sauver un système qui a largement fait ses preuves. C'est un choix de société.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents