La politique sociale - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La politique sociale

Objectif : par quels moyens l’Etat intervient-il pour lutter contre les inégalités de revenus et contre la pauvreté et comment sont financées ces actions ?

L’objectif de la politique sociale est de corriger les inégalités de revenus et de lutter contre la pauvreté. Elle vise deux objectifs majeurs :
• la prise en charge des risques sociaux,
• l’intervention par une assistance en faveur des plus démunis.

1. La protection des risques sociaux
Un risque social est un événement qui diminue les ressources d’une personne ou bien qui augmente ses dépenses. L’arrêt de travail pour maladie par exemple diminue les ressources tandis que les frais médicaux augmentent les dépenses.

Le création de la Sécurité sociale en 1945 a permis la prise en charge des risques personnels et professionnels tels que maladie, maternité, invalidité, décès, veuvage, accidents de travail, etc.

La protection sociale permet également de reporter certaines ressources dans le temps. En effet, les versements de cotisations pendant les années d’activité permettent à un individu de percevoir des versements de pension lorsqu’il a atteint l’âge de la retraite.

Le système repose en priorité sur le principe de l’assurance et de la solidarité. Les actifs payent pour les inactifs, les bien portants pour les malades et les jeunes pour les vieux.

Mais la situation économique a rendu nécessaire la couverture d’autres risques. Un système d’assistance a été mis en place pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion. Il existe des allocations qui viennent en aide aux plus démunis :

le RMI (revenu minimum d’insertion),
l’APL (Allocation personnalisée au logement),
l’allocation de parent isolé, etc.

2. Le financement de la politique sociale
L’essentiel du financement de la protection sociale provient des cotisations. Elles sont calculées sur les salaires bruts et payées en partie par les salariés et en partie par les employeurs.

Pour le système de l’assistance, le financement est assuré par les impôts et taxes. Il provient entre autres de la taxe sur l’alcool, le tabac et l’IRPP (impôts sur le revenu).

Pour faire face au déficit croissant de la Sécurité sociale et augmenter ces recettes, un autre financement a été créé en 1991 : la CSG (Contribution sociale généralisée). Elle est calculée sur les revenus du travail mais aussi du capital.

Pour résorber la dette sociale accumulée, une contribution spéciale a été mise en place en 1996 : la CRDS (Remboursement de la dette sociale).

Les contributions publiques de l’Etat financement les dépenses de solidarité (RMI, fonds de solidarité vieillesse …).

L’essentiel

L’objectif de la politique sociale est de corriger les inégalités de revenus et de lutter contre la pauvreté.

La Sécurité sociale fut créée en 1945. Elle prend en charge les risques sociaux, tels que maladie, maternité, vieillesse, invalidité et décès. Un système d’assistance prend en charge le risque de pauvreté et d’exclusion.

La politique sociale est financée par les cotisations sociales, versées par les salariés et les employeurs, certains impôts et taxes, la CSG et la CRDS et par une contribution publique de l’Etat.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents