La politique monétaire - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La politique monétaire

1. Définition et objectifs de la politique monétaire
a. Définition
La politique monétaire englobe l'ensemble des moyens dont disposent les autorités monétaires pour agir sur l'activité économique par l'intermédiaire de la masse monétaire. Contrairement à la politique budgétaire qui est soumise à la ratification du Parlement, la politique monétaire échappe au contrôle des élus.
b. Les objectifs
La politique monétaire a pour objectif de contrôler la liquidité de l'économie à travers l'offre de monnaie.

Depuis 1998, la politique monétaire européenne est du ressort de la Banque centrale européenne (BCE). La BCE est une structure supranationale totalement indépendante des pouvoirs politiques des Etats membres de l'Union européenne (UE).
Comme toute banque centrale, la BCE a pour mission de contrôler la création monétaire dans les Etats membres. D'autre part, le traité de Maastricht lui fixe comme objectif principal « la stabilité des prix ».
2. Les moyens de la politique monétaire
a. Les moyens d'intervention directe
Une banque centrale dispose d'un arsenal réglementaire lui permettant de réguler la masse monétaire. Les deux instruments utilisés aujourd'hui sont la mise en pension et les réserves obligatoires.

La mise en pension : les banques secondaires peuvent déposer des titres à la banque centrale en échange de liquidités. La mise en pension est généralement de courte durée. Les banques secondaires s'engagent à racheter leurs titres dans les plus brefs délais ;

Les réserves obligatoires : cela consiste à obliger les banques à constituer des réserves liquides auprès de la Banque centrale.
b. L'intervention sur le marché monétaire ou open-market
La banque centrale peut intervenir directement sur le marché monétaire qui est le lieu de rencontre entre l'offre et la demande de monnaie. Se retrouvent sur ce marché des agents ayant des besoins de financement (des entreprises, des banques...) et des agents ayant des capacités de financement.
Si la banque centrale souhaite faciliter la création monétaire, elle achètera des titres sur ce marché (à des banques secondaires ou à des entreprises) en échange de monnaie (des billets appelés aussi liquidités).
Ainsi, elle rend les liquidités abondantes sur le marché, ce qui aura pour effet de réduire les taux d'intérêt et de stimuler l'activité économique.

A l'inverse, si elle souhaite ralentir l'activité économique pour éviter un risque d'inflation par exemple, elle vendra les titres qu'elle a en sa possession contre des liquidités. Ce faisant, elle contribue à raréfier la monnaie sur le marché et donc à augmenter les taux d'intérêt.
c. La politique de change
Il s'agit de réguler le cours de la monnaie nationale ou supranationale (l'euro par exemple) vis-à-vis des devises étrangères. C'est la Banque centrale qui dispose des réserves en devises indispensables pour intervenir sur le marché des changes.
L'essentiel

La politique monétaire englobe l'ensemble des moyens dont disposent les autorités monétaires pour agir sur l'activité économique par l'intermédiaire de la masse monétaire. Le résultat de la politique monétaire est toujours une variation des taux d'intérêt. Aujourd'hui, la politique monétaire se joue de plus en plus sur le marché monétaire.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents