La fin de l'empire carolingien - Cours d'Histoire avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La fin de l'empire carolingien

1. Le premier partage de l'Empire (843)
a. Les causes de la disparition de l'Empire
Après la mort de Charlemagne, l'Empire carolingien se disloque et ce pour plusieurs raisons :
-Des causes intérieures : immensité de l'empire, trop vaste pour obéir à un seul homme, coutume germanique des partages territoriaux et  faiblesse des successeurs immédiats de Charlemagne.
- Des causes extérieures : liées essentiellement aux invasions barbares (Normands, Hongrois et Sarrasins).
b. Une guerre de succession
Louis, le fils de Charlemagne, lui succède en 814. Les contemporains le surnomment le Pieux, à cause de son dévouement à l'Église. Mais Louis est faible et devient rapidement le jouet des événements et de son entourage. Chacun de ses trois fils souhaitent, selon l'usage des Francs, une partie de l'Empire.

Mais le clergé veut maintenir l'unité de l'Empire afin de garantir son unité religieuse, un compromis intervient mais les choses se gâtent lorsque Louis le Pieux souhaite attribuer une part à son quatrième fils, né d'un second mariage, Charles le chauve. Cette situation engendre une période de troubles marquée par des conflits entre Louis et ses fils et c'est en les combattant qu'il meurt en 840.
c. Les révoltes des fils de Louis
Après la mort de Louis le Pieux, le conflit devient fratricide, Lothaire est combattu par ses deux frères qui s'allient solennellement en 842, lors du Serment de Strasbourg : Charles et Louis jurent de s'entraider contre leur frère qui veut régner seul.
 
Lors du traité de Verdun signé en 843, Lothaire accepte le partage de son empire avec ses deux frères,
- Louis reçoit les terres germaniques situées à l'est du Rhin : c'est la Francie orientale ;
- Charles obtient les terres de langue française : c'est la Francie occidentale ;
- Lothaire ne conserveque que l'Italie ainsi qu'une bande de terre située entre les royaumes de ses deux frères et qui s'étend de la mer du Nord à la Méditerranée en passant par Aix-la-Chapelle : c'est la Lotharingie.
2. Le partage définitif de l'Empire (887)
a. Les invasions
- A l'Ouest : les Vikings, venus de Scandinavie envahissent la France au temps du faible Charles le Chauve, fils de Louis le Pieux, en remontant les principaux fleuves sur leurs drakkars pour piller les villes et les riches abbayes. Le monarque achète très cher la retraite de ces envahisseurs, qui pourtant finissent par s'installer dans certaines régions telle que la Normandie.
- Au sud : en Italie, les Sarrasins (musulmans), venus d'Afrique ou d'Espagne s'emparent de plusieurs villes du Sud de l'Italie et s'aventurent dans l'estuaire du Tibre et de là, pillent les basiliques romaines.
- A l'est, les Hongrois succèdent aux Avars dans la plaine du Danube. Ces cavaliers intrépides venus d'Asie, ravagent périodiquement la Bavière et le Tyrol. Ils franchissent même le Rhin et poussent jusqu'à Reims.
b. La fin des Carolingiens
Charles le Gros préfère ne pas affronter les Normands : il négocie leur départ à prix d'or et leur livre même la Bourgogne à ravager.
L'incapacité des souverains carolingiens à lutter contre les envahisseurs, soulève contre eux, la colère des Grands propriétaires et des comtes. Ceux-ci en profite pour s'octroyer les pouvoirs du roi sur le territoire dont ils ont la charge.

A la mort de Louis V, dernier roi carolingien, en 987, les Grands du royaume choisissent un Robertien, le duc Hugues Capet. L'assemblée des Grands et des évêques choisissent l'homme le plus apte à défendre et à gouverner le royaume. Sans s'en douter, elle fonde une nouvelle dynastie, celle des Capétiens et met fin à celle des Carolingiens.
L'essentiel

Les causes de la dislocation de l'Empire carolingien sont multiples. Les facteurs internes comme son immensité dont découle les difficultés à l'administrer et les facteurs externes commes les invasions jouent ainsi un rôle de premier plan.

A ces causes, s'ajoutent les querelles de succession entre les différents héritiers, querelles qui engendrent des troubles et des guerres qui finissent par précipiter la fin de l'Empire en provoquant sa division.

 

Repères

814 : mort de Charlemagne
843 : traité de Verdun et partage de l'Empire entre les trois fils de Louis le Pieux
885 : rétablissement de l'Empire sous le règne de Charles le Gros
887 : partage définitif de l'Empire
987 : élection d'Hugues Capet sur le trône de France

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents