La famille : une institution en évolution - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La famille : une institution en évolution

La famille fait partie de ces notions sur lesquelles nous nous interrogeons rarement : nous sommes néanmoins tous les membres d'une famille et ce mode d'appartenance est universel. Pourtant, cette notion comporte plusieurs sens et existe sous des formes différentes selon les cultures.
1. Un concept et une réalité en mouvement
a. Les définitions de la famille
Deux conceptions de la famille peuvent être distinguées. Selon une conception large, la famille correspond à l'ensemble des personnes ayant des relations de parenté.

L'INSEE (l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) choisit pour sa part une définition plus étroite : la famille regroupe au moins deux personnes ayant des relations de parenté et résidant ensemble.

Il ne faut pas confondre famille et ménage. Un ménage est une notion servant de référence lors des recensements de la population ; il est constitué de l'ensemble des personnes vivant sous le même toit (l'existence de liens de parenté est indifférente).
b. Les évolutions
Depuis les années 1950, la famille a connu de nombreuses transformations sans que cela remette en cause ses fonctions essentielles dans la société. La construction de la famille se fait beaucoup plus sur une logique affective alors que sa constitution répondait plus souvent autrefois à une logique d'alliance.

Ce phénomène associé au développement du travail féminin a favorisé la baisse des mariages et l'augmentation des divorces. On a assisté également à l'émergence de nouveaux modèles familiaux comme les unions libres (cohabitation, concubinage), les naissances hors mariage, les familles monoparentales (composées d'un parent seul vivant avec au moins un enfant), recomposées (familles composées d'un couple avec des enfants dont certains peuvent être issus de précédentes unions).
2. Les fonctions de la famille
a. La socialisation
En transmettant à l'enfant ses premiers repères, la famille reste un lieu de socialisation fondamental. Toutefois, l'école, les relations amicales ou le travail ont depuis environ quarante ans un rôle croissant dans ce processus.
b. La production domestique
La famille assure une fonction de production domestique, où les inégalités entre hommes et femmes restent fortes (on parle de « double emploi du temps » pour les femmes qui cumuleraient activité professionnelle et tâches ménagères).
c. La solidarité
La famille est toujours une source de solidarité entre les générations (soutien financier, aides domestiques, aides pour trouver du travail) qui se connaissent mieux (l'augmentation de la durée de la vie entraîne des relations privilégiées entre plusieurs générations), et qui vivent parfois ensemble plus longtemps (cohabitation parents/enfants prolongée par l'allongement des études).
d. L'homogamie sociale
Enfin, l'origine familiale a encore une influence sur le choix du conjoint : on parle d'homogamie sociale. Les sociologues soulignent, notamment, que les lieux de rencontre sont fortement liés à l'origine sociale.  
L'essentiel

La famille est un phénomène culturel majeur. Elle a aujourd'hui des formes diverses qui ont évolué avec le temps. Certaines fonctions de la famille, comme la fonction de production ou même de socialisation, ont perdu de leur importance mais la famille reste le lieu privilégié de la solidarité et de la reproduction sociale.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents