La décomposition de la matière organique dans le sol - Cours de SVT avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La décomposition de la matière organique dans le sol

Objectif : Chaque automne, les feuilles des arbres tombent, constituant la litière. Cette litière renferme également de nombreux animaux morts. Quelques mois plus tard, feuilles et animaux morts ont disparu.
Comment la matière organique des feuilles et des animaux est-elle décomposée ?
Quels sont les produits de cette décomposition ?

1. La décomposition de la matière organique
Si l’on réalise une coupe sur les premiers centimètres de sol, on observe tout d’abord des feuilles mortes peu ou pas décomposées et quelques cadavres d’animaux puis des feuilles de plus en plus décomposées pour finir par une poudre sombre appelé humus.
Les feuilles et les animaux morts de la litière ont donc été transformés en humus, mais par qui ?

Pour le savoir réalisons l’expérience suivante :

On place dans deux boites différentes des feuilles mortes que l’on recouvre soit :
- avec un échantillon de sol humide,
- avec un échantillon de sol humide stérilisé (c'est-à-dire sans aucun être vivant).

Voici les résultats obtenus :

Première semaine

Deuxième semaine

Troisième semaine

Feuilles avec échantillon de sol humide Quelques morceaux de la feuille commencent à blanchir Feuille trouée.
On aperçoit les nervures
Feuille presque totalement décomposée
Feuilles avec échantillon de sol stérilisé

Pas de décomposition
feuille intacte

Pas de décomposition
feuille intacte

Pas de décomposition
feuille intacte



Conclusion : les êtres vivants du sol (microfaune, bactéries, champignons, vers de terre…) sont responsables de la décomposition de la matière organique. On les nomme décomposeurs.

Cette décomposition est d’autant plus facile que les êtres vivants du sol très nombreux.
On dénombre dans un mètre carré de sol d’une forêt de feuillus :

   • 150 vers de terre qui assurent 60% de la décomposition de la litière,
   • 200000 petits insectes comme les collemboles,
   • 300000 arachnides,
   • 1500 myriapodes,
   • 1 à 4 milliards de bactéries,
   • des dizaines de mètres de filaments de champignons.

2. Les produits issus de la décomposition
L’humus n’est pas le terme ultime de la décomposition. En effet, il est encore très riche en matière organique.

De nombreux êtres vivants, comme par exemple les lombrics, avalent cet humus en creusant des galeries dans le sol. Ils consomment alors une partie de la matière organique contenue dans l’humus pour fabriquer leur propre matière organique. Peu à peu, l’humus s’appauvrit en matière organique et se transforme finalement en sels minéraux.
Les sels minéraux sont alors directement utilisables par les végétaux.



L’essentiel

Dans le sol, la matière organique (feuilles mortes, cadavres d’animaux …) se décompose progressivement en substances minérales grâce aux décomposeurs (microfaune, vers de terre, bactéries, champignons…).

Leur rôle est essentiel car ils permettent aux végétaux de se procurer les sels minéraux dont ils ont besoin pour fabriquer leur propre matière organique.


Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents