La conférence de Yalta - Cours d'Histoire avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La conférence de Yalta

1. Les objectifs de guerre des Alliés
Dès le début de la guerre, les Alliés tiennent à faire connaître leurs objectifs. À la fin de l’année 1941, Staline affirme son intention :
• de maintenir les États baltes dans l’URSS, 
• de reprendre sur la Pologne des territoires que celle-ci compenserait aux dépens de l’Allemagne, 
• de démembrer l’Allemagne.

De leur côté, le président américain Roosevelt et le Premier ministre britannique Churchill, réunis en août 1941, lancent un manifeste, la charte de l’Atlantique dans laquelle ils affirment ne chercher pour leur pays aucun agrandissement territorial et s’engagent à laisser les peuples libérés de la tyrannie nazie disposer eux-mêmes de leur sort.
À cette époque, les Alliés n’ont pas encore confronté leurs plans pour l’après-guerre. Lorsque la défaite allemande semble se préciser, Roosevelt, Staline et Churchill se réunissent pour la première fois à Téhéran, en décembre 1943. Leur rencontre conduit à élaborer simplement :

• la division de l’Allemagne en plusieurs États,
• l’extension de la Pologne jusqu’à la ligne Oder-Neisse (fleuves séparant l'Allemagne de la Pologne).
L’essentiel

Les objectifs de guerre des Alliés se précisent à mesure que la fin du conflit se rapproche. À travers la charte de l’Atlantique de 1941, Britanniques et Américains manifestent leur décision de laisser les peuples libérés disposer d’eux-mêmes, de leur avenir et du type de gouvernement qu’ils souhaitent. Les trois Grands se réunissent à Téhéran en 1943 pour élaborer un partage des territoires allemands après la victoire.

2. La conférence de Yalta

Les contacts se multiplient pendant l’année 1944, mais ne prennent forme qu’avec la deuxième rencontre des Grands à Yalta, sur la mer Noire en février 1945.
L’Allemagne paraît proche de la défaite. Il faut donc réfléchir sur son sort.
Staline, fort de l’avancée de ses troupes en Europe orientale, veut imposer ses décisions.

Cependant, quelques règles générales sont édictées comme la liberté des peuples à choisir la forme de gouvernement qu’ils désirent, la volonté des Alliés d’affermir et d’imposer des gouvernements démocratiques dans toute l’Europe.

Les trois Grands fixent aussi les zones d’occupation de l’Allemagne. Churchill obtient que l’une d’entre elles soit accordée à la France. 
L’extension de la Pologne jusqu’à l’Oder est admise, en compensation de ses territoires cédés à l’URSS.

Toutefois, sur bien d’autres sujets, l’entente est difficile à réaliser.
La conférence de Potsdam organisée en juillet 1945, près de Berlin montre au monde les difficultés des trois Grands à s’entendre.

• Les Soviétiques occupent la majeure partie de l’Europe orientale et centrale et entendent réorganiser cet ensemble comme ils le veulent.
• De même, les Occidentaux refusent de consulter l’URSS sur les questions méditerranéennes et africaines.

L’essentiel

En février 1945, les trois Grands se réunissent à Yalta. Ils conviennent de l’extension de la Pologne, du partage de l’Allemagne en quatre zones d’occupation. Toutefois, ils ont beaucoup de mal à s’accorder sur les modifications territoriales en Europe de l’Est que l’URSS estime devoir réorganiser seule.

Repères

Août 1941 : charte de l’Atlantique entre Britanniques et Américains.
Décembre 1943 : rencontre de Téhéran entre Roosevelt, Churchill et Staline.
Février 1945 : conférence de Yalta entre les trois Grands.
Juillet 1945 : conférence de Potsdam.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents