La classification professionnelle - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La classification professionnelle

Pour mieux connaître la population active (plus de 25 millions de personnes), il est intéressant d'opérer des regroupements entre les individus ayant des caractéristiques sociales et professionnelles communes. L'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) propose de ce fait une classification : les PCS (Professions et Catégories Socioprofessionnelles).
1. La classification en « Professions et Catégories Socioprofessionnelles » (PCS)
a. Son origine
En 1954, l'INSEE a créé les Catégories Socioprofessionnelles (CSP) afin de « classer la population active en un nombre restreint de grandes catégories présentant une certaine homogénéité sociale ».

Autrement dit, l'INSEE souhaitait regrouper les actifs en sous-ensembles en fonction de certaines ressemblances sociales, comme les comportements ou les opinions. Ces regroupements s'effectuaient sur la base de trois critères : le métier, le statut (salarié/indépendant) et le niveau de qualification. L'INSEE constitua ainsi 8 CSP.
b. La modification de 1982
Pour prendre en compte l'évolution de la société (disparition et apparition de certaines professions), l'INSEE a décidé en 1982 de modifier sa grille de classification : les CSP sont devenues les « Professions et Catégories Socioprofessionnelles » (PCS).

On compte désormais six PCS qui regroupent 32 catégories socioprofessionnelles, lesquelles comprennent plus de 450 professions.
2. La méthode de classification en PCS
a. Les catégories
La nomenclature des PCS répertorie les 8 catégories suivantes :

- les agriculteurs exploitants : secteur primaire,
- les artisans commerçants et chefs d’entreprises,
- les cadres,
- professions intellectuelles supérieures,
- les professions intermédiaires,
- les employés,
- les ouvriers,
- les retraités,
- les autres personnes sans activité professionnelle.
b. La démarche
L'INSEE va classer chaque actif dans une des six PCS en fonction de la profession, du statut, du secteur d'activité (primaire, secondaire ou tertiaire) et du niveau de qualification reconnue.

- Pour chaque actif, on considère d'abord son statut : est-il salarié ou indépendant ?
- S'il est indépendant, travaille-t-il dans l'agriculture ou dans l'industrie et les services ?
- S'il travaille dans l'agriculture, il appartiendra à la PCS n° 1 « Agriculteurs exploitants ».
- S'il travaille dans l'industrie ou les services, il appartiendra à la PCS n° 2 « Artisans, commerçants, chefs d'entreprise ».
- Si l'actif est salarié, en fonction de son niveau de qualification professionnelle, il appartiendra, par niveau de qualification décroissant, soit à la PCS n° 3 « Cadres et professions intellectuelles supérieures », soit à la PCS n° 4 « Professions intermédiaires », soit à la PCS n° 5 « Employés », ou encore à la PCS n° 6 « Ouvriers ».
c. Les critiques
Certains sociologues reprochent à cette nomenclature de minimiser les rapports de force et les conflits qui peuvent exister entre les groupes d'individus et de donner une image consensuelle de la société (par opposition à une vision conflictuelle) : chaque individu semble avoir une place et entretenir des relations harmonieuses avec les autres.

D'autres reprochent aussi à cette classification de ne donner qu'une photographie à un moment donné de la stratification sociale et de ne pas faire suffisamment apparaître les évolutions (comment faire apparaître les nouveaux métiers dans les nouvelles technologies avec une grille datant de 1982 ?).

L'essentiel

Afin de pouvoir étudier la population active, l'INSEE regroupe les actifs en PCS en fonction de certaines ressemblances (statut, secteur d'activité, qualification, profession, etc.). Cet instrument de lecture fait l'objet de certaines critiques car la grille d'analyse utilisée, comme toute grille, n'est pas neutre.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents