La chute du mur de Berlin et la réunification allemande, symboles d'un monde nouveau - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La chute du mur de Berlin et la réunification allemande, symboles d'un monde nouveau

Comment et pourquoi l'Allemagne a t'elle été divisée puis réunifiée ? 
1. L’Allemagne, théâtre de la guerre froide
a. Une nation et deux Etats
Depuis 1949, l’Allemagne est divisée en deux États : 
- à l’Ouest, s’étend la République fédérale d’Allemagne (RFA), État démocratique et tourné vers l'économie de marché ;
- à l’Est, la République démocratique allemande (RDA), Etat communiste ancré dans le bloc de l’Est sous tutelle soviétique et tournée vers l’économie planifiée avec nationalisation des moyens de production.
b. Berlin et le mur de la honte
Berlin se trouve sur le territoire de la RDA  mais la ville est coupée en deux : sa partie orientale constitue la capitale de la RDA et sa partie occidentale appartient à la RFA.

Entre 1949 et 1961, près de deux millions de personnes passent de la RDA à la RFA par Berlin Ouest. Pour stopper cette hémorragie, les autorités de la RDA décident de construire un mur dans la nuit du 12 au 13 août 1961

Ce mur de la honte est le symbole de la guerre froide et de l'opposition des deux blocs.
2. De la division à la réunification
a. La chute du mur de Berlin
À partir de la deuxième moitié des années 1980, la politique d’ouverture de l’URSS, la Perestroïka entraîne des changements dans les pays communistes de l’Europe de l’Est, en particulier en RDA.

Les Allemands de l'Est se soulèvent et réclament plus de liberté et une amélioration de leurs conditions de vie. De nombreux citoyens de la RDA sont déjà passés dans la partie ouest-allemande.

En 1989, la vigueur du mouvement de contestation devient telle que les communistes sont chassés du pouvoir. En novembre 1989, le mur de Berlin est détruit, ce qui permet la réconciliation des Allemands de l’Est et de l’Ouest.

Ainsi le symbole matériel de l'antagonisme est-ouest disparaît et les Allemands font connaître leur volonté de reformer un seul et même État.
b. La réunification allemande
Les Allemands souhaitent être réunis de nouveau dans le même Etat. Cette réunification intervient en 1990, ses termes sont fixés par la signature du traité d'unification du 31 aout 1990, ratifié le 20 septembre. Et à partir du 3 octobre 1990, il n'y a plus de nouveau qu’une seule Allemagne.

La réunification suppose l’utilisation d’une même monnaie, le Deutsche Mark, et l’existence d’institutions communes.

Le système fédéral de la RFA est conservé avec deux assemblées représentatives :
- le Bundestag, sorte d’assemblée nationale ;
- le Bundesrat, assemblée des Länder (régions). 
Berlin redevient capitale fédérale le 20 juin 1991.
L’essentiel

En 1949, la nation allemande est divisée en deux États opposés idéologiquement : la RFA démocratique et libérale à l’Ouest et la RDA communiste et dirigiste à l’Est. 

La politique d'ouverture initiée par Gorbatchev dès son arrivée au pouvoir en 1985 fait souffler un vent de protestation dans le bloc soviétique, et notamment en RDA ou l'opposition parvient à chasser les communistes du pourvoir en 1989. Dans le même intervalle, le mur de Berlin, symbole de l'antagonisme est-ouest, est détruit.

La frontière idéologique étant abolie, les deux Allemagne s'engagent sur la voie de la réunification, celle-ci intervient l'année suivante, en 1990 et Berlin récupère son statut de capitale fédérale à partir de juin 1991.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents