L'outillage en tôlerie - Cours de Mécanique industrielle avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'outillage en tôlerie

Au cours de ce premier chapitre, vous aurez l'occasion de vous familiariser avec l'outillage utilisé en tôlerie. Vous verrez plus particulièrement les instruments de mesure et de traçage ainsi que leurs outils et accessoires.

 

1. Instruments de mesure et de traçage

Les mesures prises lors des travaux de tuyauterie doivent être précises. Cela permet en effet d'effectuer des travaux de qualité et de diminuer les coûts du travail en réduisant le gaspillage à la fois du temps et des matériaux.

Cette étude vous permettra de connaître les divers instruments de mesure et de traçage que vous aurez à utiliser pour vos travaux en tôlerie.

Règle et ruban à mesurer

Les règles sont des instruments de mesure généralement faits en acier trempé. Leur graduation, qui est en mm, est gravée.

La figure suivante présente quelques types de règles utilisées pour les travaux de tôlerie.

Types de règles :

Les règles d'acier graduées servent à prendre les mesures et à les reporter sur la tôle ou sur le carton pour le développement de la pièce. Elles peuvent également être utilisées comme guide lors du traçage sur la tôle.

Dans ce cas toutefois, il est recommandé d'utiliser une règle de traçage non graduée, précisément conçue pour cet usage.

Le ruban à mesurer pour sa part est très employé pour les travaux de tôlerie qui ne nécessitent pas une trop grande précision (≈ 1 mm).

Il est constitué :

  • d'un boîtier, qui contient le ruban d'acier flexible,
  • d'un bouton de blocage, qui permet d'immobiliser le ruban en position, stoppant ainsi l'enroulement automatique et, à l'extrémité du ruban,
  • d'un crochet, qui sert à le maintenir sur les bords des tôles ou autres objets.

Il est à remarquer que le crochet possède un jeu équivalent à son épaisseur ; jeu qui est possible grâce aux deux trous oblongs qui permettent de compenser suivant le type de mesure (intérieure ou extérieure). On retrouve, à la figure suivante, un exemple de ruban à mesurer.

Ruban à mesurer :

Les principaux avantages du ruban à mesurer sont sa capacité de mesurer de longues distances d'un seul coup et sa flexibilité, laquelle permet de prendre des mesures sur des pièces circulaires (figure ci-dessous).

Compas :

Les compas sont eux aussi très utiles en tôlerie. Ils sont utilisés soit pour prendre des mesures sur certaines pièces (compas d'intérieur et d'extérieur), soit pour tracer des cercles ou des arcs de cercle.

Pour ce faire, on utilise le compas à mine pour tracer sur les cartons et les compas à pointes sèches pour les tôles.

La figure suivante présente quelques-uns des types de compas que vous êtes susceptible d'employer pour votre travail.

Types de compas :

 

Rapporteur d'angles :

Le rapporteur d'angles, comme son nom l'indique, a pour rôle de mesurer des angles (0 à 180 degrés) et de les reporter sur des cartons ou directement sur des tôles.

En tôlerie, c'est le rapporteur d'angles à lame pivotante qui est le plus utilisé, car il permet d'effectuer le traçage en une seule étape.

La figure suivante montre deux types de rapporteur d'angles avec chacun un exemple d'utilisation.

Rapporteur d'angles :

 

Equerres :

En tôlerie, les équerres servent au traçage et à la vérification des pièces.

Les types les plus employés pour ce genre de travaux sont l'équerre combinée, la fausse équerre et l'équerre simple (figure suivante).

Types d'équerres :

L'équerre combinée permet de tracer ou de vérifier des angles de 45 et 90 degrés. On peut également l'utiliser pour tracer une ligne parallèle au bord d'une pièce ou pour mesurer une distance.

La fausse équerre ne possède pas de graduations. Il s'agit d'un outil de comparaison entre deux pièces. Ainsi, on peut l'utiliser pour vérifier si la dimension d'une pièce correspond à celle de l'original.

De prime abord, on pourrait croire que l'équerre simple ne peut servir qu'à mesurer ou à vérifier des surfaces d'un angle de 90°. Il est toutefois possible de tracer des angles quelconques sur une pièce.

La figure suivante expose la méthode pour tracer n'importe quel angle avec ce type d'équerre.

Traçage d'un angle :

 

Jauge de Paris (Ancien système de poids et mesures datant de 1857) :

Vous avez vu précédemment que les tôles possèdent des épaisseurs standardisées. La jauge d'épaisseur des tôles est un outil qui, par comparaison, détermine l'épaisseur de la tôle qu'on utilise.

Son fonctionnement est similaire à celui de la jauge à foret. Il suffit d'essayer les diverses ouvertures jusqu'à ce qu'on trouve celle qui corresponde à l'épaisseur de la tôle concernée.

La figure suivante présente une jauge d'épaisseur dont la graduation est en pouces.

Jauge d'épaisseur :

 

Soucre : Micromètre

Il peut arriver que l'on doive connaître l'épaisseur précise d'une tôle. A cet effet, il faudra se servir du micromètre. En tant que mécanicien d'entretien, le micromètre ne doit avoir aucun secret pour vous

L'utilisation du micromètre à vernier est fortement recommandée pour mesurer des tôles minces en raison de sa plus grande précision.

Pointe à tracer :

La pointe à tracer est composée d'une tige en acier à outil durci et d'une poignée (figure suivante).

Pointe à tracer et traçoir :

La pointe possède un angle d'environ 15°, ce qui permet d'obtenir une bonne précision ; il ne faut donc pas frapper sur l'outil car "ce n'est pas un pointeau."

Si la pointe est émoussée, il faudra l'affûter pour lui redonner son angle de 15°. Le trusquin est lui aussi un outil de traçage, qui permet de faire des lignes parallèles au bord de la pièce.

Jeu de pistolets :

Les pistolets permettent de tracer un arc de cercle entre trois points quelconques. Il est donc possible de tracer une courbe de laquelle on connaîtrait les principaux points.

Vous pouvez voir, à la figure suivante, un jeu de pistolets.

Jeu de pistolets :

 

2. En résumé sur les instruments de mesure et de traçage

A la suite de la lecture de cette étude, vous devriez maîtriser plus particulièrement les points suivants :

les règles en acier sont graduées et servent à prendre des mesures sur des surfaces planes ;

les règles de traçage sont utilisées pour tracer des formes sur des tôles ;

- la flexibilité du ruban à mesurer le rend très utile pour mesurer des surfaces légèrement circulaires ;

- les compas servent à mesurer (compas d'extérieur et d'intérieur) et à tracer des arcs de cercle (compas à pointes sèches) ;

le rapporteur d'angles permet le traçage rapide de n'importe quel angle, et ce sans calcul ;

les équerres peuvent servir au traçage ou à la vérification d'un angle ;

- en tôlerie, on utilise surtout l'équerre combinée, la fausse équerre et l'équerre simple ;

- la jauge d'épaisseur des tôles permet de déterminer rapidement l'épaisseur d'une tôle de façon comparative ;

- la pointe dure de la pointe à tracer permet de faire des lignes sur des tôles ;

les pistolets permettent de tracer un arc de cercle entre trois points quelconques.

Cette étude vous a permis de connaître les instruments de mesure et de traçage.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents