L'Ouest atlantique - Cours de Géographie avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'Ouest atlantique

Quels sont les moyens mis en oeuvre pour sortir l'Ouest Atlantique de son isolement ?
1. Le renouveau de l'Ouest atlantique
a. La volonté de désenclaver l'Ouest
L'Ouest atlantique doit ses profonds aménagements à l'Etat et aux collectivités locales qui ont décidé depuis près de 50 ans d'engager d'importants moyens pour sortir ces régions françaises de leur isolement territorial dû en partie à leur situation géographique de finisterre. 
Les voies de communication ont donc été particulièrement développées : leTGV atlantique (qui dessert depuis 1989 tout l'Ouest, de la Bretagne à Toulouse) et le réseau autoroutier, avec l'autoroute A10 (Paris - Bordeaux) et A83 (Nantes - Bordeaux), par exemple. Enfin, la région témoigne d'une forte volonté de renforcer les liens avec la péninsule ibérique (Espagne et Portugal), notamment par le biais des voies de communication.
b. Le réveil des villes
Bien que le réseau urbain de l'Ouest atlantique ne comporte pas de villes millionnaires, on constate le fort dynamisme des deux principales villes : Rennes et Nantes. Les petites et moyennes villes sont elles aussi de plus en plus dynamiques, même si l'Ouest français reste sous-industrialisé.
c. La transformation des campagnes
Les campagnes bretonnes, longtemps écartées des progrès techniques, ont connu une véritable révolution agricole à partir des années 50.  Les Bretons par exemple ont fait le choix de développer l'élevage hors sol et l'industrie agroalimentaire. Afin de faciliter l'usage des machines dans les champs, on a arraché les haies du bocage afin de remembrer les terres et de faciliter l'usage de machines agricoles performantes.

© GOODSHOOT/Jupiterimages
Doc. Paysage de bocage


2. Perspectives d'avenir
a. L'Ouest atlantique : un nouveau pôle d'attraction
Grâce à ces mutations, on assiste à l'arrivée de grandes entreprises (automobile, électronique) et à la création de technopôles.
Par ailleurs, la multiplication des axes de transport, y compris de ponts reliant les îles, facilite l'arrivée de touristes sur les côtes atlantiques. Thalassothérapie et ports de plaisance se développent pour satisfaire cette clientèle.
Des initiatives culturelles se multiplient depuis plusieurs années dans les villes du grand Ouest : la création du Futuroscope de Poitiers, le festival interceltique de Lorient, les Francofolies de La Rochelle et, plus récemment, le festival des Vieilles Charrues dans le centre de la Bretagne, donnent une image moderne et très dynamique de la façade atlantique.
b. La difficile gestion des mutations
Ces mutations profondes ont des conséquences qui ne sont pas toujours faciles à gérer. Le littoral connaît un retrait des activités de pêche au profit de la plaisance liée au développement du tourisme. On assiste ainsi à un déclin des petits ports au profit d'une centralisation des activités dans de grands ports comme celui de Nantes-Saint-Nazaire.
Par ailleurs, l'élevage hors sol est responsable de la pollution de l'air et de l'eau, et le remembrement accélère une érosion des sols. Aujourd'hui, les agriculteurs s'acheminent lentement vers une agriculture plus soucieuse de préserver l'environnement. 
c. L'Ouest atlantique à la recherche d'un avenir européen
L'Ouest atlantique cherche à s'affirmer au sein de l'Europe. La création de l'Arc atlantique en 1989 visait à recentrer ces régions périphériques de l'Europe de l'Ouest. Toutefois, sans autoroute des estuaires ni métropole importants, cet arc n'a que peu de poids, d'autant plus que les régions atlantiques subissent l'attraction parisienne.
Bordeaux et Nantes sont les deux plus grandes villes de cet ensemble régionale. Elles sont dynamiques et ont une activité industrielle très performante, l'aéronautique à Bordeaux et les chantiers navals à Nantes, et bénéficient toutes deux d'une attractivité touristique indéniable, notamment Bordeaux et son vignoble de renomée internationale. Néanmois, leurs rayonnements peinent à s'étendre au-delà de leur propre région.
L'essentiel

Longtemps écarté, l'Ouest atlantique a connu depuis 50 ans de profondes mutations à l'origine d'un dynamisme urbain spectaculaire et d'une spécialisation agricole.

Cette région est donc devenue un pôle d'attraction, tant industriel que touristique, mais les conséquences de ces changements ne sont cependant pas toujours positives car peuvent engendrer des problèmes, notamment de pollution.

Enfin, même si l'Union européenne a tenté de recentrer ces régions, la proximité de Paris ne joue pas en leur faveur, et les villes les plus importantes ont du mal à se faire connaître en dehors des frontières.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents